Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
Luz : Trois libellules [Sélection GL]
 Publié le 06/09/18  -  24 commentaires  -  624 caractères  -  227 lectures    Autres textes du même auteur

La brune, la bleue, la rouge.


Trois libellules [Sélection GL]



Libellule brune
des joncs de ruisseaux,
autour des callunes
butine à fleur d’eau.
Sur l’herbe posée
elle se balance,
instant de rosée
au cœur du silence.

Libellule bleue
du bord de rivière,
l’ombre de sa queue
tremble sur la pierre.
Le soleil l’inonde
de vert et de feu,
l’éclair noir de l’onde
brille dans ses yeux.

Libellule aux ailes
rouges, transparentes ;
soie contre le ciel,
brindille volante.
Je nage avec elle
sous les aulnes verts,
le soir couleur miel
embrase l’eau claire.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Vanessa   
16/8/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,
J'ai trouvé votre poème bien joli.
Ce qu'il y a de merveilleux chez cet insecte, c'est que c'est le soleil qui nous révèle la beauté de ses couleurs.
Ici, j'ai lu de la couleur mais aussi du mouvement et de la sérénité.
Merci beaucoup pour ce bon moment de lecture.

   Gemini   
16/8/2018
 a aimé ce texte 
Bien
Pour connaitre le sujet, je sais la difficulté (il ne fallait pas chercher la rime). Et je suis un admirateur des vers courts. Ce triptyque en pentasyllabe me charme donc, et les trois libellules - "brindille volante" parfait - volent dans des vers de nature (joncs, ruisseau, herbe, rosée, pierre, aulnes, eau etc...) en toute simplicité. Un beau travail bien propre et bien ciselé.

   Anje   
17/8/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Léger, virevoltant, vacillant, ce petit poème nous emporte au bord d'une rivière apaisante. Je me suis laissé bercer par le vol de vos jolies "brindilles volantes". Et, pour le plaisir car l'instant passe très vite, j'ai relu plusieurs fois.

   izabouille   
18/8/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
J'ai adoré, le rythme est agréable, on vole avec les libellules... C'est léger comme une brise d'été au-dessus d'un étang. Je l'ai relue plusieurs fois avec plaisir. Merci pour ce bon moment de lecture

   Eclaircie   
20/8/2018
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour,

Un poème douceur autour de ces libellules;
Une invitation à la contemplation, au calme, et au doux balancement de l'eau.
Le rythme sur cinq syllabes est bien tenu.
(Seul petit bémol, ce "je nage avec elle", alors que tout est à fleur d'eau, ne me semble pas tout à fait bienvenu)

Merci du partage
Éclaircie

   Brume   
22/8/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour

Fraîcheur et sérénité, voilà deux qualités qui ne demandent pas plus.
C'est très visuel, je suis du regard la balade de ces 3 libellules, et elle nous montrent comment les plaisirs simples sont extraordinaires.

Sur la forme, à la 3eme strophe le rythme est cassé à cause de ce retour à la ligne qui m'a freiné dans mon élan :
"Libellules aux ailes
rouges, transparentes;"

Le vers "rouges" aurait pu rester dans la continuité de la phrase: "Libellules aux ailes rouges"
Du coup la fluidité se perd; mais heureusement redémarre vite juste après.

Une belle histoire à conter aux enfants, une jolie poésie qu'ils pourraient apprendre par coeur.

   MonsieurF   
23/8/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un très beau poème je trouve. C'est simple, calme, un peu comme ces moments où l'on reste assis au bord d'une rivière à contempler ce qu'il y a autour de nous.

Je n'aime pas trop le mot "queue" puisque les libellules n'ont pas de queue au sens du chien ou du chat, c'est juste leur abdomen.

La dernière strophe est superbe.

bref, un beau texte.

   papipoete   
23/8/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
contemporain
une déclinaison poétique sur un insecte sympathique la libellule, qui ne vient pas gâcher un pique-nique, et s'inviter à notre bouche !
Le poète sait regarder la nature, et son regard se pose sur ces jolies demoiselles graciles et gracieuses !
Tantôt elle se déplace à fleur d'eau, tantôt bat de la queue sur une pierre et bientôt son ascension nous fait tutoyer les branches de ces aulnes verts .
Un fort beau tableau où tout est douceur, du mouvement jusqu'aux couleurs ! une joli coup de plume !
papipoète

   Damy   
23/8/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
J'aime beaucoup la délicatesse poétique de l'observation de ces trois libellules.
La première invite au silence méditatif et fragile. La deuxième éblouit de l'éclat des mille feux de la nature et l'on se marie avec la troisième éthérée ("soie contre le ciel").
J'aime particulièrement le vocabulaire bucolique (ruisseaux, callunes, eau, rivière, pierre, onde, ciel, aulnes). C'est une immersion dans un biotope enchanteur que l'on n'a surtout pas envie de déranger. Juste se cacher derrière vos yeux et admirer.
J'aime cet art visuel qui enchante d'abord ce sens mais qui touche l'âme dans le respect de la beauté fragile de la nature.
J'aime la musique et la cadence des rimes alternées.

"Je nage avec elle
sous les aulnes verts,"
C'est pour cela que je parlais de mariage.

Je suis en osmose.

   Coeurdeloup   
6/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Délicat, léger… on se laisse emporter avec ces libellules et on virevolte avec elles.

Merci du partage

   hersen   
6/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Un très beau poème qui épouse une simplicité naturelle tout en légèreté.

brindille volante. Faut-il être poète pour trouver cette image !

Un poème qui me plonge dans cet univers frais et ombragé de la libellule. Des libellules.
C'est très beau.

   Robot   
6/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Sympathiques et poétiques ces petites fées ailées. trois petits tableaux naturels pour nous inciter à arpenter le bord des rivières en cette fin d'été pour découvrir ces insectes enchanteurs.

Que dire de plus, tout est présenté avec une simplicité de bon aloi sans tomber dans la description entomologique. Un texte qui m'a renvoyé aux œuvres de H. Favre, observateur scientifique et poète.

   PIZZICATO   
6/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un poème léger et coloré qui nous fait admirer chaque espèce de libellules et leurs endroits de prédilection.

"instant de rosée
au cœur du silence "

" l’éclair noir de l’onde
brille dans ses yeux."

" le soir couleur miel
embrase l’eau claire ". Belles images.

   TheDreamer   
6/9/2018
 a aimé ce texte 
Bien
Voici un joli thème qui se prête (comme bien des thèmes de la nature) si aisément à l'écriture poétique (à condition de savoir écrire).

Un poème tout de simplicité sous 3 huitains de rimes croisées.

Je retiens quelques images qui me semblent les plus abouties :

"sur l'herbe posée
elle se balance".

"l'ombre de sa queue
tremble sur la pierre".

"brindille volante".

Merci.

   Sylvaine   
6/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Je n'écris pas de poésie, mais j'ai aimé ce texte à la forme impeccable, qui traduit avec grâce et légèreté la grâce et la légèreté des libellules elles-mêmes. Pour en avoir parfois observé, j'ai trouvé que vous suggériez leurs formes et leurs couleurs avec une grande justesse. Votre poème est un bel hommage à la beauté délicate de certains spectacles naturels.

   emilia   
6/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J’aime beaucoup les libellules, danseuses aériennes et souvent en mouvement, pour lesquelles le photographe amateur doit s’armer de patience pour les saisir à l’instant où elles se posent enfin, avant de repartir très vite vers d’autres voltiges… ; votre tableau très visuel et coloré au décor bucolique m’a charmée… ; merci à vous pour le partage de ce spectacle « à fleur d’eau…/ au cœur du silence »…

   Cristale   
6/9/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
Que de charme dans ces pentasyllabes au rythme si difficile. Mais ici les mots volettent, effleurent l'écran, et je me vois en barque sur un étang attrapant du regard le vol fugitif et gracieux de ces demoiselles d'azur, d'ocre et de rubis.
Très très joli poème, très visuel, très délicat.
Merci Luz pour ce grand plaisir à vous lire.

   Lulu   
6/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Luz,

C'est toujours un enchantement de te lire. Ta relation à la nature est si belle et poétique qu'on ne peut être que touchés. Ce que j'aime par dessus tout, c'est cette simplicité avec laquelle tu sais en rendre compte…

Comme on a pu le dire, oui, on voit cette libellule, la première, puis les autres… La simplicité des mots leur donne une telle vie, une couleur unique et belle.

J'ai bien aimé cet "instant de rosée / au coeur du silence"... puis cet "éclair noir de l'onde"...

On voit que ton écriture est très intrinsèquement liée à celle du haïku à laquelle tu nous as habitués. Il y a la force de l'image et, comme très souvent, la dynamique et le mouvement de ce que tu nous livres…

Au très grand plaisir de relire. Tes mots sont une belle pause, je trouve, dans le quotidien.

Bien amicalement.

   Provencao   
7/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Jolie et fraîche poésie aux couleurs des libellules.

J'ai beaucoup aimé cette simplicité d'écriture, sans autre richesse que la beauté de la vision, comme une confidence.

Le juste instant communie avec la nature. De la couleur naît la beauté, ces images traversées d’émotion.

Derrière le visible se cache l’invisible. Tout émane du mystérieux. Un monde de couleurs épris de liberté.

Au plaisir de vous lire
Cordialement

   MFAYARD   
7/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Ce pourrait être une magnifique comptine.
A la lecture, je me suis surpris à chantonner les vers.

   JcJaZz   
7/9/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
C'est beau et c'est authentiquement poétique !
Des mots simples, pas d’artifices ou de sophistications excessives, des harmonies et des sonorités subtiles et surtout de vraies images poétiques qui impressionnent
Merci

   Donaldo75   
9/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Luz,

J'ai beaucoup aimé ce poème aux images réussies, jolies et colorées à la fois, qui ne se prend pas la tête et flatte les neurones d'un lecteur aspirant à un zeste de douceur dans un monde de brutes.

Bravo !

Donaldo

   Gabrielle   
9/9/2018
 a aimé ce texte 
Bien
Un très joli poème.

Un jeu d'exercice : couleurs et mots se confondent.

Merci à vous.



G. Michel

   Eki   
11/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Vol gracieux, bruissement d'ailes, murmure doux...
C'est un joli poème tout en légèreté.
Certaines espèces de libellules peuvent avoir 16 mues, c'est tout de même assez incroyable.

Eki sur le bord du ruisseau


Oniris Copyright © 2007-2018