Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
PIZZICATO : Le guérisseur d'amour
 Publié le 05/12/18  -  18 commentaires  -  2834 caractères  -  191 lectures    Autres textes du même auteur

… ou la quête de l'idéal.
Mais ce n'est qu'un conte.


Le guérisseur d'amour



Texte et musique : PIZZICATO
https://soundcloud.com/pizzi-5/le-guerisseur-damour-musique-yves-alba
Déclamation : Ithaque
https://ahp.li/34efcf341dbe828a69dc.mp3



Ami, toi qui es là-bas, seul avec ton chagrin,
dans cette ville où l'amour s'est enfui de tes mains.
Si ta raison chavire,
si ta vie vient de se fêler,
écoute, je vais te dire
où aller.
Au numéro 31, avenue d’Ybraskhas,
arrête donc ton chemin, va trouver Stanislas.
Pousse la grille et entre ; mon ami, tu vas rencontrer
celui qui guérit le mal d’aimer.

Après le mur blanc, la ville n’existe plus.
Des oliviers millénaires gardent le passé
des hommes qui sont venus.

Suis le sentier qui va vers la mer,
Ami, enivre-toi de l’air
au parfum de jasmin.
Tu vas entendre un battement d’ailes ;
vois, dans le ciel un aigle apparaît.
Mais ne crains rien,
c’est l’ami fidèle
de Stanislas le magicien.

Surveille bien où il se pose.
Contourne ce rocher.
Des buissons tapissés de roses
inondent les galets.
Il est là, près d’un banc de pierre,
t’accueille en souriant,
l'homme aux cheveux d’argent.

Il ne te demandera pas
d’où tu viens, qui tu es.
Il ne te parlera pas
mais il va te montrer,
au pied du banc de pierre, une étoile de marbre blanc.

Il fait signe de t’asseoir maintenant.

Stanislas tient dans sa main quelques craies de couleur.
Il regarde le soleil, il lit dans sa splendeur.
Dans l’étoile il dessine, et tu vois naître, mon ami,
le visage d’une femme qui sourit.

Stanislas te dit :
« Regarde bien ce dessin ; rappelle-toi cette image.
Trouve cette femme, alors tu seras guéri !
Le soleil m’a montré ton destin. C’est elle qui va t’aimer vraiment
et colorer ta vie.
Ce bel amour n’était que chimères,
et ton chagrin un orgueil blessé.
Tes souvenirs masquent la lumière
mais elle saura les déchirer.

Elle est peut-être dans la ville,
elle est peut-être ailleurs...
Ta route sera difficile,
mais, rassure ton cœur.
Tu la trouveras, sois tranquille.
Va, va maintenant !
Quelque part, elle t’attend. »


Ami reprends ton chemin,
tu es riche à présent.
Tu as perdu un chagrin mais trouvé un diamant.
Ce bonheur qui scintille au fond de tes yeux, aujourd’hui,
c’est la plus belle fortune de la vie.

Dis merci au guérisseur d’amour ; dis merci à Stanislas.

Oui, dis merci à Stanislas.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   leni   
5/12/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
pas d'équivoque on connait d'emblée d'emblée l'adresse et le décors est planté C'est chez Stanilas qui guérit du mal d'aimer

Après le mur blanc, la ville n’existe plus.
Des oliviers millénaires gardent le passé
des hommes qui sont venus.


u vas entendre un battement d’ailes ;
vois, dans le ciel un aigle apparaît.
Mais ne crains rien,
c’est l’ami fidèle
de Stanislas le magicien.


Et stanislas va te montrer une etoile de marbre blanc

Et il dessine une tête de femme

TROUVE CETTE FEMME
Tu la trouveras, sois tranquille.




Tu as perdu un chagrin mais trouvé un diamant.
Ce bonheur qui scintille au fond de tes yeux, aujourd’hui,
c’est la plus belle fortune de la vie.

dis merci STANISLAS

MON AMI YVES tu nous a emmemé ailleurs LE texte est beau la musique JOlie Bravo pour la maitrise de YTHAQUE dont la clamé nuancé est sans failleBRAVO mes AMIS ARTISTES MERCI

   Corto   
5/12/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
Aussi bien à l'écrit qu'à l'oral ce texte est magnifique. Il respire la chaleur humaine, l'amitié, l'envie de consoler, l'accompagnement vers un meilleur avenir pour passer du chagrin à l'amour.
Entre la ville et la mer on peut s'enivrer du "parfum de jasmin."
"l'homme aux cheveux d’argent" "dessine, et tu vois naître, mon ami,
le visage d’une femme qui sourit."
"C’est elle qui va t’aimer vraiment et colorer ta vie".

C'es bien volontiers qu'on s'associe au "dis merci à Stanislas."

Dans le version orale la voix chaude d'Ithaque sur une musique bien adaptée ajoute encore de la profondeur, de l'ampleur à ce texte.
Superbe vraiment.

   bipol   
5/12/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
bonjour,

quoi que n'étant pas trop pour la déclamation

j'ai trouvé l'ensemble très intéressant

particulièrement le texte que pe trouve poétique

avec de belles images et beaucoup de sensibilité

   papipoete   
5/12/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
bonjour PIZZICATO
Je t'ai regardé toi le blessé d'amour, et entendu ton chagrin ; je veux t'aider, mais tu devras y mettre du tiens ! je connais un " guérisseur d'amour ", Stanislas il se nomme .
Le chaman lui indique le chemin à suivre, pour découvrir la femme qui l'attend, un diamant aux carats de sourires, qui lui fera oublier celle pour qui il pleure tant...
<< Elle brille maintenant à tes côtés; remercie Stanislas ; te voilà riche à présent ! >>
NB une mise en scène qui nous prend par la main, et nous envole dans les airs, jusque sous le soleil où plane l'aigle ami de Stanislas ; et devenu le malade d'amour, nous suivons les recommandations du magicien des coeurs, jusqu'au bord de mer, jusqu'au bord des flots où s'est à jamais noyé ce chagrin .
L'auteur n'a pas fait les choses à moitié, avec un texte enchanteur ; une musique prenante aux divers instruments et la voix de Ithaque pour en distiller les paroles !
PIZZI livre des textes avec parcimonie, mais la qualité de ceux-ci explique la rareté de la pépite !
Un infime bémol à la 4e strophe, quand " les buissons /inondent/ les galets ", je vois bien l'image, mais j'eus préféré un autre terme ( recouvrent, tapissent ) ; mais ce n'est que détail véniel !
Bravo aux deux artistes !

   Robot   
5/12/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
C'est surtout la poésie de ce texte que j'ai appréciée, un fond dans la veine des belles poésies libres. Par contre, j'en demande pardon au récitant, mais la déclamation ne m'a pas porté aux nues. Je trouve qu'elle interfère trop sur la musique.
Je préfère me réciter moi-même ce beau poème musical.

   Annick   
5/12/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
La musique et la déclamation magnifient le texte.
Je l'ai apprécié seul mais je l'ai adoré, accompagné de la musique et la déclamation.

La musique pourrait charmer les serpents tant elle est envoûtante. L'interprète a su faire vivre le personnage de Stanislas comme s'il s'était agi de Merlin l'enchanteur lui-même, avec en plus, une dimension christique : "Trouve cette femme, alors tu seras guéri ! "

Vous m'avez pris par la main sur le sentier qui va à la mer et je me suis laissée porter par le rêve.

L'ensemble est....divin.

   patounette   
7/12/2018
Modéré : commentaire trop peu argumenté.

   hersen   
5/12/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Comme à chaque fois qu'il y a aussi l'audio, je lis d'abord le texte seul. Ici, c'est un conte, c'est la magie de la quête de l'amour redevenue possible. j'aime vraiment beaucoup ce texte qui, au fond, n'offre que la simplicité : un vieil homme, un banc de pierre, des augures de la nature (un aigle, par exemple).
Alors tout cela crée une ambiance assz spéciale, simple et magique.

En écoutant Ithaque, alors le texte change, il y a soudain beaucoup plus de nostalgie, la magie s'est transformée et quelque part (ce n'est pas une critique, juste une constatation de l'effet sur moi) de frais comme un conte, à l'écoute, cela devient plus intimiste; La voix a donc bien son mot à dire ;) et interprétation n'en est pas un vain.

Bravo à tous les deux !

   wancyrs   
5/12/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Le texte tout seul était anodin aux yeux d’un homme comme moi qui a lu tout genre de conte ; la mise en musique sait magnifier l’ensemble. Merci vous deux

   Louison   
5/12/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Beaucoup de plaisir à la lecture de ce poème, puis la relecture en musique, et là, tout se met en place et se sublime...

   Francis   
5/12/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Un guérisseur qui panse les plaies du cœur avec une belle poésie. Redonner l'espoir avec des craies de couleur ; inviter à la quête de l'âme sœur, l’homme aux cheveux d'argent ne fait pas de magie. Il fait appel à la sagesse. Le bonheur est là-bas, cours y vite ! Il t'attend. Referme la grille de ce beau jardin et reprends confiance en toi.

   Cat   
6/12/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour Pizzicato,

Le trio texte/musique/déclamation donne à ce texte une grande et vibrante profondeur. Faite de tous ces sentiments humains bariolés qui font chaud au cœur.

Sur le chemin du chagrin qui mène à l'amour, la douceur immense console et apaise.
Le guérisseur d'amour, quel beau titre !

Merci au poète, au musicien, à la voix


Cat

   emilia   
6/12/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Merci à votre duo pour ce joli conte en quête d’idéal au pays « des oliviers millénaires » où l’air embaume le jasmin quand les « buissons (sont) tapissés de roses et qui fait appel au sourire accueillant et encourageant d’un vieux magicien, l’ami des cœurs chagrins, dont l’objet fétiche est « une étoile de marbre blanc » grâce auquel se découvre l’espoir « guérisseur », pour un avenir radieux, l’apparition lumineuse d’un visage souriant et plein de promesses à attendre…, une perspective de bonheur et le plus précieux des trésors…, où chacun joue sa partition avec cœur : l’auteur et le musicien ainsi que l’interprète !

   Eki   
7/12/2018
 a aimé ce texte 
Bien
Un texte qui chante l'enthousiasme n'est jamais de trop mais ce que
je préfère st là dans trois vers si jolis...

Après le mur blanc, la ville n’existe plus.
Des oliviers millénaires gardent le passé
des hommes qui sont venus.

   Donaldo75   
7/12/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Pizzicato,

Voici un texte réellement inspiré; et la musique va bien avec les paroles.

Bravo !

Don

   Vincendix   
8/12/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Pizzicato,
Une réussite cette complainte, paroles, musique et déclamation.
Vincent

   Cristale   
9/12/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour Pizzicato,

J'ai tant de retard...mais quel plaisir d'écoute et de lecture.

Un conte merveilleux empreint de poésie tels ces vers qui me touchent particulièrement :

"Surveille bien où il se pose.
Contourne ce rocher.
Des buissons tapissés de roses
inondent les galets.
Il est là, près d’un banc de pierre,
t’accueille en souriant,
l'homme aux cheveux d’argent."

La voix d'Ithaque met joliment en relief la poésie délicate de l'auteur.
Bravo les artistes !

Cristale

   domi   
10/12/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
L'accord entre la voix et la musique est juste génial, merci pour ce travail !
Un bonheur à lire et à écouter, poésie, mystère, et puis cette gaîté, presque désinvolture, et qui n'empêche pourtant pas l'émotion, au contraire...!
Complètement subjuguée, c'est une leçon de tendresse et de Vie, merci.


Oniris Copyright © 2007-2018