Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Proseuse : Plouf-plouf, à chacun mon tour !
 Publié le 12/01/21  -  14 commentaires  -  398 caractères  -  172 lectures    Autres textes du même auteur

Parce que le mois de décembre est aussi un mois de joie pour les petits et grands enfants que nous sommes (encore ?) voilà donc une "comptine".


Plouf-plouf, à chacun mon tour !



Les mâchoires de la nuit
Ont croqué la lune
Ne reste plus qu'un croissant
Et quelques miettes d'étoiles...
Ha, cette nuit gourmande
Ne me laisse pas grand-chose
Pour mon petit déjeuner !
Alors, mes quenottes d'enfant
Grignoteront les heures de soleil
Et ne restera plus pour la nuit
Que la croûte de l'ombre du soir
Et c'est tant pis !


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   socque   
23/12/2020
 a aimé ce texte 
Un peu ↓
Pour moi, la comptine, c'est quelque chose de chantant, de rythmé, un texte en ritournelle avec un refrain obsédant... Rien de tel ici, je ne vois pas du tout comment on pourrait faire une ronde et lancer un « plouf-plouf » sur ces vers.
Les trois premiers, oui, ça le fait je trouve, j'arrive à fredonner ; dès le quatrième patatras.

Dommage, j'ai repéré des choses mignonnes comme la croûte de l'ombre du soir ou les miettes d'étoiles, et le dernier vers qui retrouve selon moi le bon ton... mais ça ne me suffit pas pour réveiller mon âme d'enfant.

   Dugenou   
27/12/2020
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour,

Une comptine, oui, enfin, un poème enfantin...

Poème court, du reste. J'aurai apprécié plus de développement du sujet, moins de concision... mais c'est une affaire de goût !

Bonne chance !

En EL.

   wancyrs   
28/12/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Salut à vous !

Vraiment rien à dire, sauf que c'est joliment dit, et drôlement bien amené. Ça se lit d'une traite, et on déguste les images comme une tranche de gâteau succulent. J'aimerais bien savoir qui est le narrateur... le jour, sans doute, pendant que j'y pense, ce serait logique ! Quel qu'il soit, je vous dit : Bravo ! C'est avoir du talent que de susciter en si peu de mots autant d'émotions. Merci !

   embellie   
1/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Quel plaisir de croquer à belles dents dans cette comptine gourmande et poétique à souhait ! Le titre, avec le judicieux détournement de l'expression "à chacun son tour" semble être dit par une voix enfantine qui entend bien prendre possession de la ritournelle. Je la copie pour la faire lire à mes petits-enfants. Mon seul regret, je la trouve un peu trop courte. J'en aurais bien lu davantage, sur le même registre enfantin. Merci du partage.

   Lebarde   
12/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Les enfants ont tellement d’imagination que les adultes ont souvent du mal à parler pour eux. Eh bien là vous avez parfaitement réussi.
L’écriture et le ton de cette gentille comptine sont plaisants et pleins de fraîcheur et de douceur.
Bravo, j’ai bien aimé.
Soumis à des gamins de maternelle je suis sûr qu’un développement de la même veine serait trouvé.

Jolie lecture en ce début de journée morose.

Lebarde

   hersen   
12/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J'aime beaucoup ce surréalisme si poétique !
on est vraiment plongé dans un univers rigolo, on est bien content d'être là et de se dire que si c'est si simple, pourquoi ne pas en profiter à fond, de ces miettes ?

Un très joli petit libre, qui rend l'âme vaillante pour la journée !

   Hananke   
12/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour

Nul besoin de grand développement pour faire une bien jolie strophe.
Les miettes d'étoiles sont quand même nombreuses, il y a de quoi
se rassasier avec au petit déjeuner.
Un ensemble gourmand qui me remémore les petits poèmes
que mes filles apprenaient à l'école primaire d'un auteur
dont je ne me souviens plus du nom.

   papipoete   
12/1/2021
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
bonjour Proseuse
Comme dirait Ninon " d'avant ", c'est trop mimi !
Je suis toujours le même papi, avec une âme d'enfant quand il faut, aussi suis-je si attendri par ces quelques vers !
La nuit pourrait être un " méchant loup " avec ses mâchoires qui croquent la Lune pour n'en laisser que miettes...ben puisque c'est comme ça la fillette en fera de même avec le Soleil pour que la nuit n'aie plus rien à se mettre sous la dent !
NB bien sûr ce n'est pas du Tarantino, qui ferait dégouliner du sang de la pauvre Lune ; mais je voudrais redevenir Pierrot pour qu'au bord du lit, maman Proseuse me dise cette comptine si jolie !
Tout est si mignon ( à croquer ) au milieu de ce temps d'apocalypse que nous vivons depuis ce Mars 2020 , qu'on supplie l'auteure
" encore ! dis, tu nous en redis une toute pareille ? "
Des apparitions trop rares de notre conteuse, aussi ne manquons pas l'occasion de lui dire " bravo, et merci pour ce moment ! "

   dream   
12/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Proseuse

Un grand BRAVO pour cette petite comptine qui apporte un souffle de pureté et de fraîcheur dans une société qui fait grandir les enfants trop vite et où l’on ne rêve plus beaucoup. C’est mignon tout plein à croquer. Une vraie bouffée d’air frais. Encore et encore de vous lire afin que je retrouve mes cinq ans… dé-fi-ni-ti-ve-ment.

dream

NB. Si M. Cadbury pouvait nous en mettre une petite tartine supplémentaire la prochaine fois… ce serait bienvenu. D’avance, merci !

   Proseuse   
12/1/2021

   Melorane   
12/1/2021
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Bonjour,
Un poème court oui, une comptine, moins. Pour moi, une comptine est plus musicale, que l'on verrai principalement récitée pour les enfants et par les enfants, ce que je ne retrouve pas ici.
Cependant en temps que poème, il y a quelques images intéressantes, j'aime bien :
"Ne reste plus qu'un croissant
Et quelques miettes d'étoiles...".
Au plaisir de vous relire,
Melorane

   AKIDELYS   
12/1/2021
 a aimé ce texte 
Un peu
Dans ce texte, je ne retrouve pas mon âme d'enfant, je ne reconnais pas les spécificités de la comptine, qui devrait sonner et rythmer ma lecture. Cependant, j'ai aimé cette nuit qui croque la lune, ces enfants qui grignotent les heures de soleil.
merci

   ANIMAL   
12/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Voici un texte croquignolet à souhait. De très belles images en peu de lignes et une ambiance poétique bien posée font de ce mini poème un joli moment de lecture.

Chaque vers ou presque comporte une trouvaille et je me suis régalée de cette ballade alimentaire pour petits et grands.

Bravo pour avoir su marier la simplicité de la forme et l'imagination du fond.

   Miguel   
13/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Je ne sais pas si ce texte mérite d'être appelé comptine, mais je trouve qu'il mérite d'être admiré pour la qualité de ses images ; qu'importe le genre. Toute la poésie est concentrée dans la brièveté de la forme et cela lui donne sa force. C'est plein de jolies trouvailles. Un petit bijou.


Oniris Copyright © 2007-2020