Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
Vero : Le trimardeur
 Publié le 11/09/21  -  10 commentaires  -  1140 caractères  -  213 lectures    Autres textes du même auteur

Au hasard d'une route…


Le trimardeur



https://ahp.li/3e3ee85e4ff65b8378e4.mp3
Paroles : Véro
Musique et chant : Yves Alba


Avec mon balluchon
De trimardeur novice,
Ma pipe et du chichon
Pour assouvir mon vice,
J'ai pris un beau matin
La poudre d'escampette
Et suivi le chemin
Conduisant à perpète,
Loin du monde ennuyeux
Qui me bourrait le crâne
De propos nauséeux
À déconfire un âne !

Et j'ai marché, marché,
Vers mon but sans relâche,
Et j'ai marché…

J'ai croisé par hasard
Sur ma route un vieux sage,
Petit et rondouillard
Mais fringant pour son âge,
Qui m'a dit grand couillon !
Croix de bois je t'assure
Que vivre en communion
Avec mère nature
En toute liberté
Commuera ta tristesse
En joie et volupté.
Viens découvrir l'ivresse !

En naïf convaincu
J'ai suivi mon complice
Mais bon Dieu quel supplice
De se retrouver nu !

Et j'ai filé, filé,
Loin d'ici comme un lâche,
Et j'ai filé…


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Queribus   
11/9/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

La bonne surprise du matin: un texte gai et grave en même temps, sautillant, des mots et des vers qu'on comprend tout de suite, un écriture légère mais rigoureuse, sans prise de tête. La musique "colle" bien aux mots et puis quel plaisir de retrouver une voix connue et qu'on avait pas oubliée. J'espère que d'autres chansons vont encore suivre . Allez, vite au boulot.

Bien à vous.

   Hananke   
11/9/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour

Quel plaisir de retrouver la musique d'Yves même si c'est sans le texte
de Léni. Ce bon poème n'a rien à lui envier et s'accorde parfaitement
avec la mélodie.
Oui, combien de fois avons-nous eu l'envie de s'échapper de ce monde
grotesque, bruyant et sans intérêts pour les jeunes ?

Un bon moment d'écoute et de lecture.

   Corto   
11/9/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'ai spontanément été séduit par cette chanson qui, sans chichi, nous plonge dans un bouillonnement juvénile, surtout avec ces quatre vers
"Loin du monde ennuyeux
Qui me bourrait le crâne
De propos nauséeux
À déconfire un âne !"
Bien qu'à tout âge on puisse décider 'Ras le bol, je largue les amarres'. Surtout quand on ne veut pas trop regarder les détails, d'où:
"Et j'ai marché, marché,
Vers mon but sans relâche,
Et j'ai marché…"

Le final repart vers un ailleurs (le point de départ ?) avec
"Et j'ai filé, filé,
Loin d'ici comme un lâche,
Et j'ai filé…"

Ce tableau est très bien décrit sans rentrer dans trop de considérations ni explications sur le fameux "but".

Pourquoi donc mon esprit s'est-il laissé envahir par la chanson de Christophe: "Et j'ai crié, crié, Aline, pour qu'elle revienne" ?

Ici la musique est plus sage (trop ?), mais l'ambiance est prenante.

Merci aux auteurs, texte et musique.

   papipoete   
11/9/2021
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour Vero
" faudrait faire comme ci ; faudrait pas faire ça ; mais que faites-vous là ? c'est défendu ! "
n'étant plus l'enfant que le maître ou les parents corrigent, j'ai pris mes affaires, un peu de shit et suis parti... ailleurs !
NB l'air que chante Yves étant fort gai et entraînant, je doute que le héros abandonna femmes et enfants, mais plutôt partit trouver sa voie.
Il croisa même en chemin, un vieux sage qui fut sûrement lui par le passé, et ayant trouvé ce qu'il cherchait... communier avec Mère Nature.
la conclusion façon " nu et culotté " prête à sourire, mais on n'a rien sans rien !

   Lebarde   
11/9/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Vero

Je n'écoute que rarement la musique et ne m'intéresse généralement qu'au texte.

Bravo, les paroles sont limpides, les mots simples sans esbrouffe, le sujet élégamment traité, le rythme primesautier, les hexasyllabes bien correctes, les rimes comme il faut ( ou presque) pour faire un joli texte poétique sans prétention, mais plaisant à lire .

Tout ce que j'aime.

Lebarde

   framato   
11/9/2021
 a aimé ce texte 
Bien
Une chanson sympa, assez rigolote et avec néanmoins un certain fond.
ça à l'air tout simple et c'est précisément là qu'est la difficulté. J'ai apprécié ma pipe et du chichon... qui m'évoque des souvenirs lointains d'un ami qui fumait. Le rythme des mots colle parfaitement, le texte est donc plaisant à lire. Merci pour ce partage.

   Bellini   
11/9/2021
Bonjour Vero,
« Trimardeur », voilà encore un mot que la femme avilit au féminin :)) Croisez une trimardeuse et vous verrez si elle vous parle comme le vieux sage… La nudité a aussi changé de statut. Venez au Cap d’Agde et vous verrez que les gens à poil ne sont pas tous des vagabonds. À la pétanque, ça fait bizarre quand même. Et puis, la pipe et le chichon, il n’y a que ça chez nous, même pas besoin de se cacher derrière un masque. Enfin bonne route à votre trimardeur, si c’est ce qu’il a décidé.

Bon, la chanson manque un peu de peps dans l’écriture pour mes goûts personnels, et peut-être pour la tentation libertaire de votre trimardeur. Mais sans doute cache-t-il son jeu et ne souhaite-t-il partager qu’un bout de route bitumée avec le lecteur.
Je vais me garder dans un tiroir « à déconfire un âne » et essayer d’améliorer ma rhétorique pour y réussir plus souvent.

En tout cas, merci Vero de votre fraîcheur existentielle.
Bellini

   Cristale   
12/9/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Vero et Yves,

Voici un texte pétillant et joliment rythmé qui nous emmène sur les pas décidés de ce trimardeur qui a tout abandonné jusqu'à s'en trouver complètement nu pour entrer en symbiose avec Dame Nature.
Mais que c'est compliqué de se passer de tout...zou ! demi-tour !

"Loin du monde ennuyeux
Qui me bourrait le crâne
De propos nauséeux
À déconfire un âne !"

Génial ! Bravo Vero !

L'attention portée aux rimes fait tinter la chanson dans la voix de Yves et avec son talent musical l'ensemble est des plus agréable à l'oreille.

Merci et bravo à vous deux, Vero la poète, Yves l'interprète, pour ce plaisir de lecture et d'écoute.

Cristale

   Cat   
26/9/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Rooh... c'est un vrai petit bonheur de retrouver la voix d'Yves, et par la même occasion de découvrir une auteure (beurk, chui pas fan de l'écriture inclusive !) qui trimarde en pétillant sur les paroles de la musique. Le tout respire une belle fraîcheur pleine d'entrain.

« Et j'ai filé... filé » n'est pas sans me rappeler le « Et je roule, roule, roule... » de Soprano

Bravo pour votre duo ! J'en redemande, Véro !
(des poutous à Yves)

(Véro, alias Sympa, alias... ? ;))


Cat

   Ithaque   
29/9/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bravo c'est bien troussé . Hey Pizzyves , ses you soon ! Dom


Oniris Copyright © 2007-2020