Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





À propos de Issue de secours
Visiteur 
Nobello a écrit un petit message en commentaire de son propre texte, pour répondre aux autres commentaires ayant été faits dessus.
Je n'ai pas encore lu le texte, cependant je me permets de recopier ici ledit commentaire, en t'informant, Nobello, que tu es invité à aller éditer ton commentaire et à mettre un lien vers ce forum à la place.

Citation :
J'espère ne pas commettre une (nouvelle...) indélicatesse, mais il me semble que cette petite intervention est justifiée par ce qui reste en suspens des deux commentaires précédents :

Oui, cette "Rose" est bien celle que Jean a connu jadis... mais elle n'est pas, à l'évidence, celle qu'il a "cherché" sa vie durant.
D'où cette fin, dont je regrette qu'elle semble peu claire : acculé à admettre qu'il s'est berçé toute sa vie d'un fantasme que nul ne partageait -pas même sa particulièrement tendre et indulgente épouse, et la dernière phrase de la nouvelle donne la mesure de ce "sacrifice" paisiblement consenti-, Jean a éludé une réalité trop âpre en retournant à sa Quête, qu'il sait pourtant désormais sans objet.
Mais Germaine y a retrouvé Sa place, et la parfaite justification de son "attitude intérieure" relative à ce qui n'était à l'évidence, pour elle, qu'un détail vaguement désagréable aux effets anodins : Germaine en préférait les pétunias aux roses, présumées messagères d'amour...


Voilà,


Ululo.

Contribution du : 04/01/2009 17:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2022