Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



(1) 2 3 4 ... 59 »
Thimul : Avril
 12 commentaires | 8153 caractères | 44 lectures | Lire cette nouvelle 

Toujours bien réfléchir avant d'agir.


mimosa : Au fil des pages
 3 commentaires | 17356 caractères | 48 lectures | Lire cette nouvelle 

'' On m'a dit d'écrire, alors j'écris. Écrire est une thérapie...''
Un drame, une rencontre et peut-être la résilience.


SQUEEN : Poupées d'argile
 7 commentaires | 22696 caractères | 70 lectures | Lire cette nouvelle 

Cette nuit résignée, parfumée, complice de cette brise légère caressante, qui me chuchote – je l’entends encore : « Toi, tu ne peux rien, lui il peut tout. Tu n’es qu’un corps à disposition, et n’essaye pas de te défendre, tu le sais bien on te l’a assez répété: tu ne pourras jamais rien y faire ».


Respy : Après le cinéma
 5 commentaires | 11211 caractères | 53 lectures | Lire cette nouvelle 

Samedi dix-neuf heures.


Jano : Un amour fou
 15 commentaires | 19974 caractères | 103 lectures | Lire cette nouvelle 

Elle s'appelait Maeva, état civil schizophrène. Et moi Franck, infirmier en déroute.


plumette : Dernier été
 15 commentaires | 14104 caractères | 79 lectures | Lire cette nouvelle 

Les promesses implicites, celles que l'on se fait à soi-même, sans les énoncer à voix haute, sont les plus difficile à trahir.


SQUEEN : Falaise
 9 commentaires | 19250 caractères | 73 lectures | Lire cette nouvelle 

Mon père, lui, n’est plus sur le bateau...


Pouet : Le temps d'un anniversaire
 13 commentaires | 8909 caractères | 93 lectures | Lire cette nouvelle 

Un enfant.


SQUEEN : Éternité (Chloé 7,5) +7,5
 16 commentaires | 16740 caractères | 137 lectures | Lire cette nouvelle 

J’ai surtout peur que ma famille meure, enfin surtout papa et maman ; mais aussi Elena, Emma, Judith et Lucie qui est toute petite, que elle si elle meurt, elle aura presque pas eu de vie.


Tadiou : La passerelle
 6 commentaires | 11706 caractères | 67 lectures | Lire cette nouvelle 

"Il suffit de passer le pont", chantait Brassens. Mais est-ce toujours si facile ?


(1) 2 3 4 ... 59 »

Oniris Copyright © 2007-2018