Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



(1) 2 3 4 ... 76 »
Myo : Si tu ne reviens pas
 9 commentaires | 131 lectures | Lire cette poésie 

Personne n'est indispensable… mais certains le sont plus que d'autres…


inconnu1 : Mon Pays (Ma Bro)
 10 commentaires | 148 lectures | Lire cette poésie 

https://www.youtube.com/watch?v=ERTML7BgITI
https://www.routard.com/idees-week-end/cid132292-en-bretagne-sur-la-cote-de-granit-rose.html


Cyan : Les réfugiés
 8 commentaires | 156 lectures | Lire cette poésie 

La lutte et la révolte sont portées par l'espoir.


Lebarde : Souvenir en rêve
 11 commentaires | 152 lectures | Lire cette poésie 

C’est un rêve que j’illumine
Peut-être aussi un souvenir.
Lequel des deux entretenir
Pour que mon cœur longtemps butine ?


papipoete : Renaissance
 23 commentaires | 319 lectures | Lire cette poésie 

Un arbuste à bien triste allure…
(maillet)


Robot : Poésie espiègle
 15 commentaires | 192 lectures | Lire cette poésie 


Anje : Aux poètes
 10 commentaires | 219 lectures | Lire cette poésie 


Annick : Ne pleure pas...
 9 commentaires | 140 lectures | Lire cette poésie 

« Les fantômes, ce n'est que ça, des souvenirs qui persistent. »
Frédérique Martin. Écrivain.


solo974 : La sensitive
 6 commentaires | 133 lectures | Lire cette poésie 

« Quand on est en péril de mort toutes les armes sont bonnes pour se défendre. »
Paul Claudel


GiL : Le glacier des Rocheuses
 15 commentaires | 296 lectures | Lire cette poésie 

Sonnet écolo-parnassien inspiré par le superbe parcours entre Banff et Jasper.


Virou64 : Le paria
 7 commentaires | 188 lectures | Lire cette poésie 


Vincendix : Cheveux au vent
 15 commentaires | 208 lectures | Lire cette poésie 

Des souvenirs heureux qui se transforment en déception en découvrant la réalité un demi-siècle plus tard.


Robot : Phases
 12 commentaires | 187 lectures | Lire cette poésie 


Myo : Je reviendrai demain
 17 commentaires | 319 lectures | Lire cette poésie 

À cet instant précis, tout deviendra réponse…


Vincendix : Au temps de la moisson
 14 commentaires | 241 lectures | Lire cette poésie 

Dans les années 40/50, malgré la rudesse du travail, la moisson était la période préférée des paysans.


Donaldo75 : La crue
 6 commentaires | 140 lectures | Lire cette poésie 

Le peuple n'a pas besoin de liberté, car la liberté est une des formes de la dictature bourgeoise.
(Lénine)


papipoete : Sous le chapiteau
 11 commentaires | 174 lectures | Lire cette poésie 

Pinder, Bouglionne, etc.


Miguel : Un beau rêve
 15 commentaires | 278 lectures | Lire cette poésie 

Tout est dans le titre…


pieralun : Le sourire de Tantale [concours]
 9 commentaires | 209 lectures | Lire cette poésie 

« Le sourire est plus intéressant que le rire, il laisse quelque chose à deviner. »
Anne Barratin


Ligs : Ecce Homo
 8 commentaires | 167 lectures | Lire cette poésie 

Le 3 janvier 1889, le philosophe allemand Friedrich Nietzsche, installé en Italie et au bord de la folie, malade et rejeté par une grande partie des intellectuels de l'époque, est témoin d'une scène atroce : un cheval épuisé subit le fouet de son cocher, alors qu'il n'arrive plus à avancer. Nietzsche le prend dans ses bras, en larmes, et perd définitivement la raison. Sa philosophie a eu par la suite une importance majeure dans la pensée occidentale, bien après sa mort.


(1) 2 3 4 ... 76 »

Oniris Copyright © 2007-2020