Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



(1) 2 »
BlaseSaintLuc : Et si je vous parlais de nous ?
 8 commentaires | 86 lectures | Lire cette poésie 

Peut-être un pamphlet de nous-mêmes sur cinquante ans d'idées et d'actions qui nous ont menés où nous en sommes.

À défaut d'y voir rouge, je me suis mis au vert !


socque : Les couleurs froides du monde
 6 commentaires | 87 lectures | Lire cette poésie 

Vues au ras des anémones.


MissNode : La sacristie
 7 commentaires | 56 lectures | Lire cette poésie 

Un haïbun est un récit poétique entrecoupé de haïkus, qui ne sont pas censés illustrer le propos mais plutôt ménager une pause d'ouverture méditative au lecteur.


socque : Vitesse de libération
 5 commentaires | 31 lectures | Lire cette poésie 

Tout un travail.


PlumeD : Les trains
 7 commentaires | 39 lectures | Lire cette poésie 

Partir, rester… quoi qu'il en soit on ne peut échapper à soi-même.


MissNode : Un sillon sur Terre
 10 commentaires | 109 lectures | Lire cette poésie 

Haïbun – composition littéraire mêlant prose et haïkus.


Donaldo75 : Je suis l'Eau
 4 commentaires | 62 lectures | Lire cette poésie 

"Avant eux avant les culs pelés
La fleur l'oiseau et nous étions en liberté
Mais ils sont arrivés et la fleur est en pot
Et l'oiseau est en cage et nous en numéro"

(Jacques Brel)


hersen : Des écailles scintillant dans le reflet des étoiles et puis c’est tout
 9 commentaires | 79 lectures | Lire cette poésie 


hersen : Les points cardinaux
 7 commentaires | 89 lectures | Lire cette poésie 

Cardinal : qui sert de pivot, dérivé de cardo, cardinis.


Donaldo75 : Tous les nuages pleurent
 8 commentaires | 81 lectures | Lire cette poésie 

J’aimerais que tout soit vrai
J’aimerais que ça ne soit pas une histoire
Les mots m’ont tous laissé sans vie et l’espérant,
Respirant comme un homme en train de se noyer.

(Robert Smith – 1980)


Camslamartine : Histoire d'un chat observateur
 4 commentaires | 31 lectures | Lire cette poésie 

Il est question de jour, de nuit surtout,
Il est question d’arbres, beaucoup,
De cette nature fantastique qui berce une enfance, fait grandir une existence,
De chats, parce qu’ils sont liberté,
D’étoiles et de l’univers, parce que c’est beau et grand.
Il sera donc question de chats qui observent la nature le jour et le ciel de nuit.
Car cela est bien connu, quand l’humain dort les chats dansent.


aldenor : La porteuse d’eau [Sélection GL]
 10 commentaires | 115 lectures | Lire cette poésie 


Vincente : Seconde vie
 9 commentaires | 117 lectures | Lire cette poésie 

Aux pas contés d'une réalité.


BlaseSaintLuc : Balade pour un fou (de passant)
 10 commentaires | 136 lectures | Lire cette poésie 

La vie, c'est un voyage, ceux que l'on fait laissent des souvenirs. On la passe comme un fou, quand on rêve en même temps !


Alcirion : Sacerdoce du souvenir
 10 commentaires | 127 lectures | Lire cette poésie 

Salut, fontaine dont on ignore la source, fontaine sainte, bienfaisante, intarissable, cristalline, azurée, profonde, murmurante, limpide, ombragée. Salut, génie de la ville, qui nous verses un breuvage salutaire, fontaine appelée Divona par les Celtes, et consacrée comme une divinité.
Ausone


chVlu : L'avis par la fenêtre
 7 commentaires | 48 lectures | Lire cette poésie 

Il est du virtuel comme du réel, tout mène à tout à condition de savoir en sortir…


Dolybela : Mon amour prends-moi la main et...
 5 commentaires | 75 lectures | Lire cette poésie 

À ma romantique Rome antique.


Donaldo75 : Les arbres aux mille couleurs
 12 commentaires | 130 lectures | Lire cette poésie 

Ma vie entière défile devant moi,
Se haussant telle une fleur
Ramenant ma vie vers la terre.

(David Sylvian - 1984)


Alcirion : Sommes-nous revenus ?
 7 commentaires | 105 lectures | Lire cette poésie 

La première version de ce texte date de 2006. Je l'ai repris une nouvelle fois dans un format de récit poétique.


Stephane : Une nuit sans fin
 6 commentaires | 72 lectures | Lire cette poésie 


(1) 2 »

Oniris Copyright © 2007-2020