Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Gouriel : Le coup d'État du siècle inspiré par Richard III
 4 commentaires | 27163 caractères | 26 lectures | Lire cette nouvelle 

L’histoire du coup d'État, devenu un classique, qui bouleversa le XXe siècle, telle qu'elle est racontée par un vieux professeur de philosophie rebelle à des élèves prêts à l'abattre pour ses idées.

Voir toutes les nouvelles de la catégorie Aventure/Epopée


mimosa : Le manège enchanté
 8 commentaires | 22056 caractères | 43 lectures | Lire cette nouvelle 

Le monde de ma mère était un manège enchanté où l'on trouvait cheval, veau, vache et chiens et chats, et poules, et même les enfants, frère, sœur et les autres, et même les hommes, tous tournant autour du pivot qui était une femme, Antoinette, la mère.
Un manège cassé un soir d'automne.

Voir toutes les nouvelles de la catégorie Réalisme/Historique





Concours : Le dernier jour d'une vie [concours]
 13 commentaires | 22097 caractères | 83 lectures | Lire cette nouvelle 

« Aujourd’hui est le dernier jour de ta vie. »
Cette phrase résonnait comme un murmure. Pire, comme un compte à rebours qui venait d’être enclenché.
Il était assis dans cette petite église de quartier, livide et le regard perdu.

Voir toutes les nouvelles de la catégorie Horreur/Épouvante


Charivari : Si "je" est un autre, alors "tu", c’est qui ?
 11 commentaires | 17057 caractères | 153 lectures | Lire cette nouvelle 

Voici un petit jeu d’écriture : les discours direct, indirect et indirect libre sont inversés pour mieux mettre en valeur les pensées intérieures de tout un chacun et la vacuité des conversations réelles. On ne discute bien qu’avec soi-même, pour résumer. Ici, le discours direct retranscrit les pensées du narrateur, le discours indirect est attribué aux passages descriptifs et narratifs, tandis que les vrais dialogues sont écrits pêle-mêle sans aucune indication de l’identité des interlocuteurs.

Voir toutes les nouvelles de la catégorie Laboniris


Oniris Copyright © 2007-2015 | Oniris est une propriété de l'association « Oniris - AILA »  | Support Xoops  | Thème inspiré de 7dana.com |  référencement