Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Principal : L'Album d'Oniris : Les oniriens nous font rêver :  Fort-de-France, le 17 avril 2008, 17 h 39

[<   Précédent  140  141  142  143  144  145  146  Suivant   >]

Fort-de-France, le 17 avril 2008, 17 h 39
Fort-de-France, le 17 avril 2008, 17 h 39Populaire
Envoyé parLeoD   Dernière mise à jour20/7/2012 12:21    
Affichages1439  Commentaires0    
Illustration de poète, plutôt que de poésie, mais la catégorie n'existe pas

Cette vue de Fort-de France vient illustrer un débat en forum qui m'avait échappé (mais je reviens d'une longue absence). L'arc-en-ciel semble protéger la ville, s'élever vers le ciel et repousser les nuages, comme si une âme bienveillante recouvrait la cité et veillait sur les hommes.

Aimé Césaire était mort depuis quelques heures à peine. J'étais là, par hasard, et je puis vous assurer que personne en ville ne se demandait si Aimé était un poète ou pas. C'était un homme, un vrai profondément aimé et aimant.

En lisant la question – stupide et sans fondement, à mon avis – de savoir si Césaire était un poète ou pas, j'ai repensé à cette photo, et à l'émotion que j'ai ressenti au moment où je l'ai eu dans mon viseur.

J'espère que la réduction (l'original fait 4 Mo) laissera suffisamment de détails pour qu'on sente cette différence de couleur du ciel.

Aimé Césaire était un poète. La preuve.

[<   Précédent  140  141  142  143  144  145  146  Suivant   >]




Oniris Copyright © 2007-2019