Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les infos du site : Concours commentateurs : une première !
Posté par Nico le 22/Jul/2018 (85 lectures)

Dans l’annonce du concours Nouvelles, il y avait une petite phrase : « Et les commentateurs… ah, ça, on verra plus tard ! »

Avouez qu'elle vous a intrigués, cette petite phrase, hein ? Oh, faites pas les timides, on commence à bien vous connaître.Eh bien, voilà, nous y sommes…

Nous lançons un concours commentateurs !!! Si, si, vous avez bien lu : UN CONCOURS COMMENTATEURS !!!

C’est une première. Et tout le monde sait bien que les premières fois sont inoubliables ! Nous estimons qu’auteur et commentateur forment un duo, parfois sexy, parfois moins, changeant, surprenant, amusant, mais toujours et plus que jamais nécessaire.



Nous voulons donc célébrer ce rôle indispensable, votre participation prouvera que nous avons eu raison !

Il s'agira de choisir des commentateurs qui auront réalisé au moins 6 commentaires non modérés (en EL ou en post publi) sur les textes du concours 25 et dont vous considérerez les commentaires utiles (voir ci-dessous ce que l'on appelle un commentaire utile).

Après les résultats du vote du concours Nouvelles 25, nous ouvrirons un fil pour que s'inscrivent tous les commentateurs ayant rempli les conditions ci-dessus et qui souhaitent participer à ce concours.
Nous validerons et constituerons la liste pour le vote dont nous annoncerons la date.



Les résultats :

1er prix: David :

2e prix ex-aequo: Bidis & GillesP



Règlement du concours commentateurs :

1 – Conditions générales

1-1 : Le concours est ouvert à tout inscrit sur Oniris, quelle que soit son ancienneté.

1-2 : Il consiste à faire au moins 6 commentaires non modérés sur les textes du concours Nouvelles numéro 25 en Espace Lecture ou en commentaires post-publication. Les commentaires en EL sur les nouvelles Concours refusées compteront dans le décompte.

1-3 : La date limite de dépôt des commentaires sera le jour de l’annonce des résultats du concours nouvelles.

2 – Contraintes du concours : l'écriture du commentaire


« Mais à présent, l’autre membre du duo, votre « moi commentateur », devra aussi bosser ! »

Nous y voilà, encore…

Il va falloir soigner son commentaire afin que cela soit un commentaire utile pour l’auteur !

Alors bien sûr, vous allez nous demander : Mais qu'appelle-t-on un commentaire utile ?

Le petit exposé qui suit devrait vous/nous aider à trouver la réponse à cette question fondamentale (en tout cas, on l'espère, sinon ça voudrait dire qu'on a bossé pour rien) :

Tous les critères ci-dessous devraient être pris en compte pour choisir nos meilleurs commentateurs lors de ce concours.


Un commentaire exhaustif et non focalisé que sur un seul critère :
Par exemple : « Je n’aime pas ton écriture ». Oui mais bon… Peut-être qu’il y a plein d’autres critères qui sont pas mal, sauf que voilà, l’écriture devient l’arbre qui cache la forêt… Dommage.


Le ressenti : Les premières impressions suscitent-elles de l’émotion ou de l’indifférence ?
Surpris ou ennuyé ? Intéressé ou blasé ? Amusé ou agacé, attendri ou énervé ? En accord ou radicalement contre ? Étonné ou déçu ? Intérêt vague ou jubilatoire, etc. Ces émotions peuvent se succéder dans un même texte et même en alternant positif et négatif.
Captivé ou à l’extérieur ? Un texte qui ne procure aucune émotion, qui vous laisse à l’extérieur, c’est important de le dire aussi…


La fluidité ou la non-fluidité :
Clair ou compliqué ? A-t-on été emporté facilement du début jusqu’à la fin ou bien s’est-on arrêté plusieurs fois avec plein de points d’interrogation dans la tête, et jusqu’à se demander encore à la fin ce que vraiment l’auteur voulait nous transmettre ?


Le fond
Le thème de la nouvelle nous intéresse ou pas vraiment ? S’il ne nous intéresse pas, l’auteur n’en est pas vraiment responsable et on ne va pas le sanctionner pour cela. Il nous intéresse et on n’est pas d’accord avec l’auteur, pourquoi pas tout vaut débat. La question : a-t-il bien présenté son argumentation ? A-t-il traité son thème de manière convenue, sans surprise, ou l’a-t-il pris sous un angle original ?
L’intrigue peut être lâche (dans une nouvelle centrée sur la psychologie par exemple) ou dense (nouvelle policière), la trame narrative doit être dotée d’une cohérence interne. Comment l’auteur joue-t-il sur les effets de surprise, utilise-t-il habilement le suspense ou bien tout est cousu de fil blanc ?
Les personnages ont-ils de l’épaisseur, surtout les principaux ? Sont-ils trop nombreux pour une nouvelle ?
La chute peut être ouverte ou révélatrice, surprenante... ou plate.


La forme :
La structure linéaire-chronologique ou non linéaire ? Il est plus facile de lire du chronologique, mais certains retours en arrière peuvent rendre le texte plus vivant. C’est plus difficile à faire, le lecteur s’est-il perdu en route ? L’auteur a-t-il oublié quelques cordes de rappel ?…
Les dialogues sont-ils naturels et adaptés aux différents personnages ?
Le format : le récit est resserré ou étiré, trop long ou trop court ?
L’écriture, le style…

Les auteurs apprécient beaucoup que pour la forme ou pour le fond on étaye d’exemples concrets le commentaire, par exemple, dire que le texte est confus en citant les passages qui montrent cette confusion, dire que les personnages sont superficiels et présenter sur un ou deux personnages les marques de cette superficialité, etc.


Idéalement, un commentaire devrait reprendre tous ces points clefs même si en tant que commentateur vous êtes surtout intéressé par une partie. L’évaluation devrait prendre en compte tous les points ci-dessus pour être la plus juste.

Et et… ne pas oublier de mentionner les petits détails qui vous ont séduits ou rebutés car ils donnent vie à une histoire.


Et il va de soi que le commentaire :

• est écrit pour aider l’auteur et non pas le… descendre

• ne confond pas l’auteur et le narrateur

• ne paraphrase pas les commentaires précédents

• est personnel et sincère

• est respectueux et donc non modéré


3 – Résultats et récompenses

3-1 : Le classement sera déterminé par un vote des membres du site. Seuls seront autorisés à voter les inscrits comptabilisant au moins 25 points à leur actif au moment du vote.

3-2 : Le vote durera dix jours.

3-3 : Les votants choisiront trois commentateurs, classés dans l’ordre de préférence.

3-4 : Les résultats seront affichés dans la liste des concours.

3-5 : Les 3 gagnants auront l'insigne honneur d'être nommés les meilleurs commentateurs sur les textes du concours 25 !Avouez que vous n'en attendiez pas tant, petits veinards !


Oh là là, on en voit déjà quelques-uns qui se prennent la tête à deux mains en gémissant "aie aie aie, ils sont devenus fous ! Jamais je ne pourrais faire un com aussi détaillé !".


Pas de panique, jeunes gens (oui, quand on participe à un concours, on est toujours jeune, c'est un principe de base), on vous donne des orientations, on ne vous dit pas que vos commentaires doivent cocher toutes les cases, et beaucoup d'entre vous font déjà tout ça au quotidien sans même y penser. Donc, on se calme, on respire un grand coup, on relâche la pression et on se lance.


Dernier conseil qui vaut ce qu'il vaut, pour ceux qui auraient encore des doutes : essayez de rédiger des commentaires semblables à ceux que vous aimez recevoir sous vos textes, bon, on ne parle pas que des commentaires dithyrambiques, hein !
mais ceux susceptibles à la fois de vous encourager et de vous pousser à progresser.


Oniris Copyright © 2007-2019