Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
David : Un vent
 Publié le 17/03/08  -  9 commentaires  -  900 caractères  -  98 lectures    Autres textes du même auteur

Et là je rêve d'être un vent qui rêve d'être...


Un vent



Je rêve d'être un vent,

Un quarantième, un cinquantième rugissant le plus souvent,
Et faire des voiles de neuf mois à des galions de bois vernis,
Aux dorures délicates et aux résilles de cordages finement entrelacées,
Et là je rêve d'être un vent qui rêve d'être un pied pour les escalader.

Je rêve de gifler amoureux sa figure de proue flegmatique à hurler,
À la poitrine provocante qui ne se soutient de rien...
Et là je rêve d'être un vent qui rêve d'être une écume
Qui se laisserait couler sur ses joues, son cou, ses courbes...

Je rêve d'être un vent qui pourrait caresser
Ou inventer un mur sur lequel s'adosser,
Un vent en poupe pas un de ceux qui laissent en place un vide muet...

Même plutôt un vent de sable qui viendrait griffer,
Un vent qui rêve d'être salive sur ces petites plaies...


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
19/3/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Aucun commentaire? Pourquoi cela...

Le rythme est troublé par la longueur des vers à mon sens....

L'histoire des "je ne sais combien rugissants" du début pas très heureux... Les deux premiers vers de la troisième strophe sont bons mais le troisième casse le rythme...

L'idée d'être vent j'aime bien... La forme pourrait être améliorée.

   clementine   
19/3/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Tout à fait ça, j'avais lu et un peu décontenancée par la longueur des vers, j'avais mis "à reposer".
J'ai beaucoup aimé l'idée du vent qui viendrait caresser, consoler, rassurer l'être aimé(e).
Cela c'est vraiment très poétique.
Après je trouve que la longueur des vers ne sert pas le poème et que c'est dommage.
J'ai adoré les 2 derniers vers.

   jensairien   
19/3/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
un poème d’un lyrisme certain mais dont le sujet n’est pas clairement défini. Ce vent qui va de l’océan au désert en passant par un mur manque peut-être de limpidité.
Pas très joli aussi le vent qui rêve d’être un pied alors que l’idée était bonne. Pourquoi pas plutôt « et là je rêve d’être un vent qui rêve d’être un homme pour les escalader » ?
La figure de proue « flegmatique ». Le terme n’est pas très heureux et peu en accord avec l’idée que l’on se fait d’une figure de proue, plutôt fière, hautaine, ou lointaine. Enfin chacun son ressenti.

   Scrib   
22/3/2008
 a aimé ce texte 
Bien
j'ai tout de suite pensé à un bateau...plus qu'à un vent. les vers sont un peu longs...ce qui n'entraîne pas le lecteur, mais c'est bien ...

   Anonyme   
10/11/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'ai parcouru quelques poésies de David. Je n'y ai rien compris.
Enfin celle-ci emploie des termes qui me sont familiers.
Le vent, les quarantièmes rugissants, les voiles, les galions, etc, etc

J'aime
Ça me rappelle vaguement Rimbaud

   fufaru   
30/1/2009
poésie très douce qui me semble un peu houleuse ...
J'ai bien apprécier mais comment peut -on rêver d'être un vent ?? :-)
Moi qui vit dans la vallée du Rhône là où le vent est né ...

bonne continuation david

le fuf

   AlphonseBLAISE   
27/3/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Mon rêve: être vent, invisible et indomptable...merci Alex...

   Anonyme   
27/3/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Pour le coup, si c'est une finalité de la poésie que retrouver le titre dans le poème, ici c'est réussi. C'est la Rose des Vents même, avec 7 citations.

A part ça, je n'ai pas eu de mal à me laisser emporter, avec tout ce vent, et parce que j'aime le vent, la mer, je me suis laissé volontiers secouer par tes vagues.

   Anonyme   
27/3/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Un poil trop "exalté" pour moi.
Cependant j'aime l'idée d'être le vent.

J aime le texte, et ses images, j'aime l'idée.

Mais il y a ce premier vers qui m'a fait hurler de rire à cause du double sens qu'il peut provoquer (désolé d'être pipi/caca, mais ça a vraiment raisonné comme ça chez moi).

Il gâche le reste du poème je trouve, et c'est dommage parce que tu maitrises bien l'idée.


Oniris Copyright © 2007-2018