Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
domino : Femme
 Publié le 16/07/08  -  5 commentaires  -  1218 caractères  -  71 lectures    Autres textes du même auteur

Recherche de la femme à travers ses facettes multiples.


Femme



Tu es un de ces ciels pour lequel je me bats
Écartant de ma main la grisaille poudreuse
Je fais de tous mes mots un éternel combat
Pour rompre le silence d’une douleur furieuse.

Et si tu n’es pas ciel, tu es nuage blond
Que ma main caresse comme ces blés trop mûrs
Qui s’éclatent et se couchent sur mon front
Alors seulement tu deviens femme sur l’azur.

Tu es un de ces rêves pour lequel je respire
Frôlant de mes doigts ton visage de soie
Je redonne à ma vie l’image de ton sourire
Pour briser la lourdeur d’une indigne croix.

Et si tu n’es pas rêve, tu es statue de chair
Que mes doigts pétrissent comme l’argile folle
Qui brûle ma peau et m’amène en enfer
Alors seulement tu deviens femme frivole.

Tu es ce ciel de rêve qui accompagne mes pas
Baisant de mes lèvres ta chevelure d’or
Je m’évade déjà en te serrant entre mes bras
Et je bénis de tout mon être cet instant très fort.

Et si tu n’es pas ce ciel de rêve, tu es éternité
Celle que je recherche depuis que mon cœur bat
Présence infinie sur l’horizon de mon entité
Alors seulement tu deviens femme pour l’au-delà.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Melenea   
17/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J'aime beaucoup cette déclaration à la Femme que tu tutoies
les images sont belles, rêveuses, métaphoriques, somptueuses, et j'aime la fluidité de tes vers...

Mél

   xuanvincent   
18/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Une belle déclaration d'amour, avec de jolies images...

On glisse avec délice d'image en image, c'est beau...

   lotus   
26/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Une déclaration très touchante!

Lotus

   Flupke   
11/3/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
4e et 5e strophes sont très jolies. Une succession de belles images.

   Anonyme   
10/11/2016
 a aimé ce texte 
Un peu
Je vous ai lu et relu, et toujours un peu cette impression de ne pas sentir le texte s'exprimer pleinement, il est un peu coincé entre les mêmes mots qui se répètent comme leitmotiv plaintif peu agréable, les mots tels que "ciel, main, rêve, doigt, bat, femme", donnent une certaine monotonie à cet écrit.

Ce texte manque de force, d'envolée, il est trop statique. La passion pour la femme n'est pas assez présente, elle est bien trop nuancée.

Cependant la forme est correcte, la ponctuation fait un peu défaut, et le texte a par ci par là de belles images, telles que "Que mes doigts pétrissent comme l'argile folle", "tu est ce ciel de rêve qui accompagne mes pas".


Oniris Copyright © 2007-2019