Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
gorgonzola : Au lecteur
 Publié le 28/05/08  -  6 commentaires  -  1231 caractères  -  9 lectures    Autres textes du même auteur

Introduction du recueil


Au lecteur



Lecteur dont le curieux ravive l’émotion
Et te fait découvrir ces lettres qui sont miennes,
Mon accueil ne saurait honorer ta raison
Ni être à la hauteur de ta sagesse reine.

Si parfois, au détour d’une ligne ou d’un vers,
Te voilà assailli par un aveu sordide,
Triste réalité que ce doute pervers,
Ne perds jamais espoir, garde la foi solide.

Et si souvent mes mots te paraissent bien noirs,
Sache alors qu’ils sont le reflet d’une vie ;
Qu’à l’aube j’aperçois, déjà, l’ombre du soir
Qui s’abat sur mon cœur et le prive d’envie.

Optimisme, ou pouvoir lire en son avenir,
Soleil des jours pluvieux, le garant de ses joies
Et voir en son futur une chance à saisir,
Une promesse ainsi de retrouver la voie.

Et s’il faut que ce soit, ensemble réunis
Afin que nous puissions surmonter les ténèbres,
Mon frère qui m’entends, toi, mon fidèle ami,
Que luise le bonheur, celui que l’on célèbre.

Lecteur dont l’intérêt m’a été dévolu,
Es-tu prêt à entrer dans un tout autre monde,
Où plus rien n’est pareil, où plus rien n’est connu ?
Es-tu prêt à entrer, en ces lieux que je sonde ?


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
28/5/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Je suis prêt à y rentrer sans problème.
Une chose car c'est dommage, tu as un vers de 11. Sur un long poème, c'est bête non ?

"Sache alors qu’ils sont le / reflet d’une vie ;"

A part ça, c'est un thème qui paraît banal mais en fait très peu utilisé dans le monde de la poésie. Ton teste est de plus bien mené. J'ai apprcié la lecture.

   Anonyme   
28/5/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une réflexion intéressante et très bien tournée. Interprétation de ce que l'on écrit, miroir des naufragés...

Partisan...

   Anonyme   
28/5/2008
 a aimé ce texte 
Un peu
Une réflexion certes intéressante mais je ne vois pas bien l'intérêt de la mettre en vers

   Ariumette   
28/5/2008
 a aimé ce texte 
Un peu
J'ai bien aimé le thème de ton poème, c'est assez original en plus. Pour l'écriture je suis moins emballée. Je trouve par exemple le vers "Optimisme, ou pouvoir lire en son avenir" pas très heureux... Mais j'aime cette façon d'apostropher.

   David   
30/5/2008
Bonjour Gorgonzola,

Un air d'introduction à un recueil de poêmes, ou à queque chose en tout cas, plaisant à lire mais quel est ce monde dont il promet l'entrée...

Une drôle de syntaxe ici:
"Optimisme, ou pouvoir lire en son avenir,"
ça m'a brisé l'élan un peu, le reste est plus linéaire.

   Anonyme   
11/12/2016
 a aimé ce texte 
Pas
Je n'aime pas vraiment que l'on me force la main, j'aime assez garder mon libre arbitre, je trouve un peu démago de s'adresser "Au lecteur", tout ce que je redoute de ce genre d'écrit se retrouve dans cette strophe :

" Lecteur dont l’intérêt m’a été dévolu,
Es-tu prêt à entrer dans un tout autre monde,
Où plus rien n’est pareil, où plus rien n’est connu ?
Es-tu prêt à entrer, en ces lieux que je sonde ? "

Je crois que tout est dit, il n'y a rien à rajouter. Je vous laisse sonder ces lieux, mais ce sera sans moi, si vous le permettez. Je n'aime pas ce ton arbitraire.


Oniris Copyright © 2007-2019