Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Meaban : Thabor
 Publié le 07/07/09  -  8 commentaires  -  834 caractères  -  153 lectures    Autres textes du même auteur

Le thabor est un jardin public de Rennes ; c'est aussi un piédestal où l'on pose le Saint Sacrement : une princesse d'Ukraine, Olga...


Thabor



Une princesse d’Ukraine, son regard d’infante
La rumeur d’une ville étouffée par les cèdres
Assise au cœur d’un parc en visites d’enfances
Aux confins d’Occidents, en bordures Roumaines

La rumeur d’une ville étouffée par les cèdres
Comme ténue complainte, sous de slaves tristesses
Berce la solitude étrange d’un jardin
Dans un petit matin dévoré d’indolences

Comme ténue complainte, sous de slaves tristesses
Où l’esprit des fontaines enchante le devenir
Il s’en viendrait sans doute au détour de l’été
Incendier son destin qui flamberait alors

Incendier son destin qui flamberait alors
Sous des soleils pourpres qui s’éteignent à Ouessant
Où d’immenses ciels purs tout frissonnants d’Ourals
Sécheraient en sourires la bruine de ses larmes.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
8/7/2009
 a aimé ce texte 
Un peu
On voyage beaucoup (Ukraine, Roumanie, Ouessant, l'Oural) dans ce poème qui pour les trois premières strophe ressemble à un pantoum, et qui pour une poésie moderne a des vers quasi-alexandrins.
Pour le contenu, j'ai du mal à suivre la pensée.
Le titre fait référence à cette montagne d'Israël?
J'avoue avoir beaucoup de mal à comprendre ce texte: de qui ou de quoi parlez-vous?
Peut-être que vous pourriez nous éclairer dans le forum?

Edit: J'ignorais qu'à Rennes on trouve le parc du Thabor. Merci à Xuan de m'éclairer.

   xuanvincent   
7/7/2009
Un joli hommage au parc rennais du Thabor.

Ce poème m'a fait voyager, ce qui m'a plu, mais il m'a paru un peu confus : je me suis un peu perdue dans toutes ces contrées évoquées.
Ainsi, "infante" m'évoque l'Espagne, "cèdres" le Liban plutôt, je n'ai pas bien vu ce que venaient faire ici ces "bordures roumaines".

"Ouessant" indique sans doute la proximité du parc du Thabor avec l'île bretonne d'Ouessant ?

PS : Savoir que ce parc est situé à l'Est de la Bretagne, en France, peut sans doute aider le lecteur à mieux comprendre le poème. Afin notamment d'éviter toute confusion par exemple avec le mont Thabor israélien.

   ANIMAL   
8/7/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Très joli poème plein de rêve et de mélancolie.
Je suppose que dans ce parc, une princesse Ukrainienne s'est rendue enfant et que la présence majestueuse de cèdres l'a frappée.
La Roumanie touchant l'Ukraine, symbolise le Levant, l'Orient, tandis qu'Ouessant est l'Occident qui voit le soleil se coucher.
Pour moi, ce poème évoque la nostalgie de cette princesse qui pense à la beauté de son lointain pays et s'ennuie de lui.

Mais qu'importe, c'est très joliment tourné.

   David   
9/7/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Meaban,

J'aime assez, faute de rimes, je m'accroche à ce que je peux, les mots de lieux notamment, les répétitions de vers, et ça fait son effet.

   Garance   
9/7/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Je connais le Thabor ; parc où j'aimais lire et imaginer mon destin qui flamberait peut-être...alors évidemment ce poème me parle...les années ont passé et tu leur restitues toute la solitude
d'avant pour mieux apprécier la joie de maintenant.

   Anonyme   
11/7/2009
 a aimé ce texte 
Un peu
ça ne me parle pas du tout, par contre j'ai vraiment apprécié la forme, la répétition des deux seconds vers du premier quatrain dans le premier du second et ainsi de suite...

Par contre je ne peux pas ressortir d'images ou de vers qui me touchent... non définitivement mon commentaire ne sert pas à grand chose sur ce coup là, désolée, je ressens rien.
à peine si je visualise le "jardin ou parc"...

Ah si je trouve le dernier quatrain un peu plus vivant. La dernière phrase est sympa... et puis les soleils pourpres ça en jette toujours^^

Merci celà dit.
Et à la prochaine.

   Anonyme   
11/7/2009
 a aimé ce texte 
Un peu ↓
Bonjour Meaban. Apparemment c'est un joli jardin aux confins
d'Occidents, en bordures Roumaines. Malgré tous ces jolis endroits cités, je m'y suis un peu ennuyée. Désolée.

   Meaban   
15/7/2009
petit éclairage:

j'ai écris ce texte pour évoquer les états d'âmes d'une amie Moldave venue en france à qui j'avais suugérré d'aller se ressourcer dans le parc du tabhor à rennes les matins ou elle se sentait seule et triste


Oniris Copyright © 2007-2020