Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Mystique : Fiel [Sélection GL]
 Publié le 13/09/15  -  8 commentaires  -  292 caractères  -  177 lectures    Autres textes du même auteur

Il laisse un goût amer dans votre bouche...


Fiel [Sélection GL]



Sur la barque de mon cœur, il ne cesse de croître.
À mon sang en ébullition, il se mélange.
À mes pensées, il s'ancre.
Attiré par ce flot dévastateur je ne peux résister.

Mais que les vents l'emportent,
Que la mer le fracasse,

Ce sentiment de haine.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   bipol   
17/8/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Mais que les vents l'emportent,
Que la mer le fracasse,

Ce sentiment de haine.

bonjour

poésie minimaliste

guère plus longue qu'un haïku

votre texte grace à des images précses

nous entraîne bien dans ce sentiment de haine

j'ai beaucoup aimé

   Ioledane   
20/8/2015
 a aimé ce texte 
Un peu
Ces quelques lignes décrivent assez bien le tiraillement entre une certaine forme de délectation à se laisser envahir par la rancœur et le fiel, et le dégoût de soi-même.
Néanmoins du point de vue poétique c'est un peu bref, l'atmosphère n'a pas le temps de s'installer. Ou alors il faudrait quelque chose de très, très intense en si peu de mots - et là c'est trop 'sage'.

   Anonyme   
13/9/2015
Bonjour

Voici comment j’aime la poésie libre. Quelques mots pour plonger le lecteur au vif du sujet.
Ici, le décor maritime choisi pour exprimer les sentiments de l’auteur me plaît au plus haut point.
PS : Les commentaires me semblant suffire pour évaluer un poème, mais l’espace lecture ne permettant pas d’apprécier, ou non, sans notation, je me plie au règlement .

Cordialement

   Lulu   
13/9/2015
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Mystique,

j'ai été un peu gênée dans ma première lecture par le pronom personnel "il" dont je ne savais pas à quoi il renvoyait... Il fallait attendre le dernier vers pour comprendre, mais ce côté là, je ne l'ai pas vraiment apprécié.

En relisant votre texte, que j'ai pris le temps de lire lentement pour m'en imprégner, j'ai apprécié l'ensemble, notamment pour ses images et son côté sage via la prière "Mais que les vents l'emportent / Que la mer le fracasse".

   Robot   
13/9/2015
Intense, et court au point de me sentir frustré comme s'il ne s'agissait que d'un extrait, comme si je ne lisais que la meilleure partie un peu comme au cinéma lorsqu'on nous donne les meilleurs passages du film de la semaine suivante.

   Anonyme   
13/9/2015
 a aimé ce texte 
Un peu
Trop court et pas assez intense, dommage. Le texte n'a pas le temps de "s'élever" qu'il se termine déjà.

Pour le peu que nous avons, c'est assez bien dit, mais je reste assez "frustré".

Wall-E

   Marite   
13/9/2015
Un sentiment d'inachevé après la lecture de ces vers. Peut-être trop submergé par la haine ? Mais j'aurais aimé entendre l'étape suivante, lorsque le flot de fiel ralentit et finalement se tarit.

   Blacksad   
13/9/2015
 a aimé ce texte 
Un peu
Ecrire sur la haine n'est pas facile... et rarement populaire. C'est un sujet qui m'intéresse personnellement, mais il est ici traité bien trop rapidement. Cela ressemble plus à une pensée qu'à un texte poétique...

Le texte est tourné de manière intéressante et avec une ou deux jolies tournures, mais c'est trop peu à mon goût. J'aurais justement attendu quelque chose de plus fracassant, une lutte plus longue et plus terrible.
A développer...


Oniris Copyright © 2007-2020