Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
oiselle : L'aigle sachant
 Publié le 31/01/22  -  7 commentaires  -  715 caractères  -  136 lectures    Autres textes du même auteur

S'en remettre à plus grand…


L'aigle sachant



J’ai essuyé des pluies et bravé tant d’orages
Vu le torrent furieux emporter mes espoirs
J’ai prié le soleil de chasser les nuages
Et senti ses rayons qui perçaient ma nuit noire

À l’allure du temps j’ai suivi mon chemin
Le tonnerre grondant parfois à mes oreilles
J’ai goûté à l’eau calme et au creux de mes mains
A grandi une force appelant au réveil

Cherchant toujours plus haut où poser mon regard
J’ai conté mon histoire à l’aigle du levant
Ses ailes m’ont portée pour un nouveau départ

Il connaissait ton nom et me l’a épelé
J’en ai suivi les lettres flottées dans le vent
Pour les lire à ton front et ne plus te quitter


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Gemini   
20/1/2022
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai bien aimé ce poème qui laisse une sensation de progression dramatique dans sa lecture. On se laisse emporter par ses vers fluides jusque sur les ailes de cet aigle avec son symbolisme (serviteur de Zeus, point de vue supérieur, puissance).
Je trouve un excellent contraste entre le parcours initiatique du narrateur avec son champ lexical traduisant ses difficultés ("essuyé", "bravé", "torrent furieux", etc…) et la délivrance finale qui dévoile son but : toi, mon amour.
Sur cette route, le retour à la raison : "l’eau calme… appelant au réveil", qui succède à la frénésie désordonnée (et improductive) du départ, amène bien à l’évidence des limites du hasard. La sérendipité c’est pas tous les jours.
Dans toute quête, il faut savoir demander de l’aide, belle leçon d’humilité.

J’ai une petite réserve concernant le titre, avec ce "sachant" qui, dans la sphère médiatique, a pris des connotations péjoratives. De plus, la qualité de sagesse de l’aigle est assez évidente et dans son symbolisme et dans le texte (il vient même du "levant" où percent les premières lumières) pour pouvoir s’en passer dans le titre.

   Eskisse   
31/1/2022
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Oiselle,

J'ai trouvé très beaux les deux tercets et notamment :
"J’ai conté mon histoire à l’aigle du levant
Il connaissait ton nom et me l’a épelé"

Cette idée de correspondances entre vie animale et humaine me plaît beaucoup.
Merci

   inconnu1   
31/1/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Bonjour,

Joli sonnet contemporain. Sans doute que les puristes auraient souhaité que soient respectées les règles classiques du sonnet mais, bon, au delà de la technique, les images sont belles et pleines de poésie. Je ne reviendrai pas sur les rimes non embrassées des quatrains, les hiatus ou les diérèses non marquées. Cela ne me dérange nullement. La seule chose que je regrette vraiment c'est l'absence de césure de l'avant dernier vers, le mot lettres étant à cheval sur les 2 demi vers. C'est dommage car c'est vraiment ce dernier tercet qui est mon préféré.

Autre chose, j'ai du mal à voir la continuité entre les 2 quatrains qui parlent de la force que vous avez acquise par votre expérience et les 2 tercets qui content l'amour éternel.

Bien à vous

   Marite   
31/1/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Très belle poésie exprimant un cheminement personnel, enfin c'est ainsi que je l'ai ressenti. Les images sont bien évoquées et se dessinent sans difficulté à nos yeux. Toutes les strophes m'ont séduite et il est impossible d'en préférer une. Le titre me laisse cependant un peu perplexe avec ce qualificatif "sachant" pour l'aigle ... Les sonnets contemporains de cette qualité ont tout pour me plaire.

   Miguel   
31/1/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Je suis sous le charme de ces vers qui sont dans l'ensemble très beaux, très musicaux ; un souffle "épico-lyrique" donne sa force à l'ensemble. La chute heureuse s'ouvre sur un bonheur neuf et durable. La fin du poème proclame un commencement.

   Vero   
31/1/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Oiselle,

Quel joli sonnet oû dès le premier vers, j'ai eu envie d'en lire plus.
Et je ne suis pas déçue, le fond me parle.
Je ne m'attendais pas à cette chute, je m'imaginais autre chose, et, ma foi, c'est une belle surprise , et une belle réussite.
Poème contemporain, je ne parlerai pas de la forme, elle n'empêche pas la fluidité des vers, les belles images et la beauté de l'ensemble.
Beaucoup de douceur et d'optimisme s'en dégagent.

   Mintaka   
31/1/2022
 a aimé ce texte 
Bien
Joli sonnet avec une belle musicalité qui berce bien l'oreille. Ce qui en poésie me semble essentiel, bien plus que la pure compréhension du contenu. Point besoin de comprendre vraiment pour aimer.
Peut-être quelques hiatus ou rimes moins appropriées, "Espoirs et nuit noire" ou "oreilles et réveil" mais qu'importe le flacon...


Oniris Copyright © 2007-2022