Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
TITEFEE : Le tableau du Louvre
 Publié le 19/04/08  -  3 commentaires  -  1218 caractères  -  64 lectures    Autres textes du même auteur

Même rêverie que celle du peintre... un instant suspendu.


Le tableau du Louvre



Devant cette toile, où pastourelles et pastoureaux
Dansent sous les feuillages d’un printemps nouveau,
Mon esprit s’évade et je pénètre dans ce joli tableau.
J’entends distinctement leurs rires et le son du flûtiau

Je m’approche en souliers de satin blanc et de ma lyre
J’écoute la ritournelle de l’homme et mon âme chavire
Car il est beau comme l’était mon premier amoureux
Avec ses cheveux noir ébène et son regard langoureux

Ma robe de taffetas couleur lagune crisse à chaque pas
Ma taille est bien faite, et mes seins sont triomphants,
Bombant insolents, sous la dentelle et devant ces appas
Plus d’un regard se pose sur mon décolleté affriolant

Je suis marquise et serai mariée à la saison prochaine
À un vieux monsieur qui possède des biens mais qui
Me semble si fatigué et plus près de la boîte de chêne
Qu’agissant avec verdeur et passion dans un grand lit

Soudain grelotte la sonnette m’indiquant que le musée
Va fermer ses portes, et que la visite hélas est terminée
Je bondis du tableau, et retrouve l’avenue, sous la pluie.
Il fait froid et gris, c’est l’hiver, et je suis en plein Paris


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   David   
19/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Bonjour TITEFEE,

Une idée trés poetique, un peu triste que le tableau reste anonyme, j'ai bien aimé.

   nico84   
19/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Le but du jeu est il de reconnaitre le tableau parmi les milliers qui se trouvent au Louvre ?

J'en serais incapable, en tout cas, belle description, envoutée par le tableau, on imagine, on vit à travers lui, et on se réveille dans cette ambiance pluvieuse.

Bon rendu, bravo.

   Anonyme   
20/4/2008
Beau sujet, bien ecrit
Merci


Oniris Copyright © 2007-2020