Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
TITEFEE : Souvenirs au présent
 Publié le 22/07/07  -  2 commentaires  -  1663 caractères  -  51 lectures    Autres textes du même auteur

Quand images, senteurs, couleurs se télescopent pour faire vivre et revivre en vous des souvenirs... au présent !


Souvenirs au présent



Cette aurore pastel, aux nuées si fragiles,
Se lève à peine sur le Vercors en feu
D’un soleil en gloire pesant sur la ville
De Valence, qui paresse encore un peu.

Dans mon jardin, des délires d’oiseaux
Pépient au sommet du figuier en fruit
Et cette envolée de pillards moineaux
Affole le chat roux, excité par le bruit.

Dans ma mémoire dorment les images
Des matins fleurant la fleur d’oranger
Et de la chambre, au bleu pâle très sage,
De la jeune fille qu’hier encore j’étais.

La Chapelle nimbée de ce jaune paille
Où sur le clocher poussait la giroflée
Nous offrait à Pâques de belles sonnailles
Qui, s’envolaient de sa cloche encordée

Une neige de colombe tombe sur le sol mouillé
Et des flocons de fleurs d’acacias s’envolent,
Soufflés par ce vent qui se fait si peu discret
Qu’il retrousse les jupes des filles qui s’affolent.

J’ai quinze ans, une robe blanche légère,
Une natte de soie croulant bas dans le dos,
Et en ma tête s’impriment tous les mystères
Que Mémé Joséphine m’a confiée très tôt.

À deux nous refaisions le monde en marchant,
Scrutant l’existence des insectes en silence,
Guettant mûres, champignons l’été finissant
Et si tant j’aime la vie, c’est grâce à elle je pense !



Et si vous voulez l'écouter voici le lien qui vous le permettra :

http://anonyme.archive-host.com/souvenirsaupresent_uppg3gfd88.mp3





 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Cyberalx   
22/7/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup
On reste dans l'heureuse nostalgie, et cette fois, cerise sur le gâteau : en paroles et musique !

Un joli bout d'histoire que tu nous conte là, en vers, avec une voix de comédienne.

Que dire ? Si ce n'est que c'est apaisant et plutôt agréable, bien écrit et plein de sentiments, l'ajout du média audio est une très bonne idée, je crois que je vais m'y essayer aussi.

Quoi ?
Tu veux une critique constructive qui t'aide à progresser ?
Euh... J'ai pas ça en magasin, désolé.

   farfadet   
22/7/2007
Je met du seize ans , petite fée , puis je venir dans ce jardin extraordinaire jouer avec les oiseaux?
J'aime aussi les figues ce seait un vrai délice de partager avec eux
...seras tu là?
Merci madame la fée pour ce superbe poème qui me fait tant rêver !
farfadet.


Oniris Copyright © 2007-2019