Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
Vincent :  Mon grand amour
 Publié le 20/08/22  -  10 commentaires  -  1374 caractères  -  167 lectures    Autres textes du même auteur

Je suis le clown, j'ai une histoire.


Mon grand amour



https://sd-6.archive-host.com/membres/up/aff91597cfc10f7ab7a2abea9625c02d892454b1/mon_grand_amour_fin.mp3
Musique et chant : Sylvain Cura


Je suis auguste j'aime leurs rires
je prends des claques c'est du délire
j'aime les enfants et dans leurs yeux
toutes ces étoiles les rendent heureux
je suis le clown j'ai une histoire

on a parlé on ne peut plus
rester ainsi et il a plu
dans ton regard des grosses larmes
et puis voilà la mort dans l'âme
je t'ai quittée juste hier soir

et les hourras couvrent le son
de ma trompette et du clairon
mon clown blanc m'a regardé
ces quelques notes m'ont bien changé
je meurs d'envie de te revoir

nos cœurs tatoués de nos prénoms
battront au fond de nos chansons
dans nos poitrines s’épanouiront
et puis tous deux s’envoleront

je suis parti j'ai tout claqué
et j'ai couru pour te chercher
tu étais là mon grand amour
je t'aimerai plus que toujours
et maintenant tout est espoir

nos cœurs tatoués de nos prénoms
battront au fond de nos chansons
dans nos poitrines s’épanouiront
et puis tous deux s’envoleront


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Queribus   
11/8/2022
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour,

Une musique gaie et sautillante bien adaptée au texte et une voix agréable, voilà qui ne peut que réjouir de bon matin en ces temps moroses. Le thème, bien que classique et maintes fois traité, est abordé ici de façon originale dans un langage simple qui ne va pas chercher midi à quatorze heure, le tout dans un style très chanson.
Un lecteur et un auditeur agréablement surpris. Encore.

Bien à vous.

   Cyrill   
15/8/2022
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Côté musique c'est bien. C’est même très bien, entraînant.
Pour les paroles je suis moins emballé. Déjà je trouve que le clown ne se justifie pas dans cette chanson d’amour. Et puis le texte me semble peu travaillé, un peu bancal.
Des mots assez basiques tout de même, les rimes aussi, comme amour/ toujours.

   Vincent   
21/8/2022
Modéré : Commentaire de l'auteur sous son texte (si besoin, ouvrir un sujet dans "Discussions sur les récits").

http://www.oniris.be/forum/mon-grand-amour-remerciements-t30455s0.html#forumpost432155

   AnnaPanizzi   
20/8/2022
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Vincent,

Vous avez choisi de traiter une histoire d'amour sur fond de clown en mots très simples, directs, et ça fonctionne plutôt bien. J'ai pensé aux Saltimbanques d'Apollinaire mais aussi à Maurice Carême.

Anna

   Ananas   
20/8/2022
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Bonjour,

C'est compliqué de commenter un texte primé à un concours.
(parce que s'il l'a gagné on imagine que c'était le meilleur texte proposé)

L'idée de transposer l'amour dans le milieu du cirque n'est pas originale, c'est d'ailleurs un des piliers de la littérature et du cinéma. Je pense que le grimage en général permet de jolies métaphores et autres paraboles qui se marient très bien avec l'amour, et la passion.

Du coup, musicalement, c'est assez bien foutu hein. On a une mélodie entrainante, même si l'absence de refrain rend l'ensemble un rien plat, une voix qui gère, ...

Le texte du coup me semble manquer de... profondeur.
Comme dit plus haut, le thème permet tellement de pirouettes, d'arabesques, de fous rires, de tours de passe passe... et on reste en surface. Ce qui est certainement le but. Mais pour moi ça ne suffit pas à éclairer mes petits yeux innocents de magie et de fabuleux.

La prochaine fois peut-être.

Merci pour le partage, et bravo au musicien et chanteur !

   senglar   
20/8/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Vincent,


Une grande fraîcheur dans cette chanson qui nous montre qu'une fois de plus c'est le clown qui détient la vérité ; pas le clown blanc le clown sérieux, non ! l'Auguste, celui qui prend les coups mais qui sait recoller les morceaux et montre de plus comment faire. Un grand optimisme dans cette chanson où l'amour triomphe.
"La joie venait toujours après la peine"
(je vois qu'Anna y avait pensé avant moi)

Musique originale qui m'a un peu surpris plus calquée sur le milieu que sur le sujet. J'y aurais mis plus du "clown se meurt" pour mieux le ressusciter mais je reconnais que là je ne suis pas compétent.

   Lariviere   
20/8/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Bonjour Vincent,

j'ai eu du mal à trouver raccord le clown et l'amour, par contre je suis séduit par l'interprétation et par la strophe refrain :

"nos cœurs tatoués de nos prénoms
battront au fond de nos chansons
dans nos poitrines s’épanouiront
et puis tous deux s’envoleront"

Merci pour cette lecture et bonne continuation !

   Dugenou   
20/8/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Vincent,

Côté musique, rien de surprenant : L'entrée des Gladiateurs, classique de la musique de cirque, puis, dans le reste de la chanson, une ritournelle calibrée pour rester dans la tête de l'auditeur, qui me fait un peu penser à Au p'tit Bonheur, pourquoi, je ne me l'explique pas.

Côté paroles, le clown, connu pour sa mentalité 'triste à l'intérieur, joyeux à l'extérieur', voit son coeur allégé par la rencontre de sa belle... Cupidon n'aurait pu choisir meilleure cible !

Merci du partage,

Dugenou, entarté.

   Cristale   
21/8/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Vincent,

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai horreur des clowns et ce depuis longtemps mais bon, dans cette chanson c'est celui qui rit et qui pleure et se tire à tous les coups des pires situations dont le narrateur endosse le rôle mine de rien.

Un texte bien rythmé, et riche en paroles, joliment interprété et mis en musique par Sylvain Cura.

Encore une belle publication, bravo Vincent !

Cristale

   baya   
23/8/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

Pour moi la poésie est comme une chanson, chaque mots doit former un sont mélodieux avec celui qui le précède. La lecture doit être fluide, la compréhension simple sensé et touchant. Dans ce texte, tout y est il n'y a rien à dire. Bravo.


Oniris Copyright © 2007-2022