Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


A propos de l'été en rage.
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 31076
Hors Ligne
Bonjour,

- Merci pour votre appréciation Lebarde. Heureux que ce poème vous ait plu.

- Cependant je dois reconnaître, pour répondre à Corto et Ingoa que le récit innove peu, c’est vrai. Et c’est probablement la sobriété relevé par Ingoa qui a provoqué votre ennui Daphlanote Merci à vous trois d’avoir déposé votre ressenti.

- Myndie, Je vous remercie et je retiens votre conseil sur la préférence que je devrais apporter aux métaphores. Non pas que je m’interdirai les comparaisons mais je veillerai à un juste équilibre. Au moins je note que si les quatrains ne vous ont pas emballé, vous avez apprécié les images des tercets.

- Tu as apprécié les rimes et les images Donaldo. Merci pour ton indulgence envers ce texte.

- Ah ! Mon ami papipoète ! Je reconnais ton œil avisé pour chasser le hiatus. La réalité de l’orage jurassien a rejoint la fiction du dessin animé. Merci d’avoir conservé le regard de l’enfance, garde le, c’est une richesse.

- Comme d’autres commentateurs, hersen, tu n’as pas ressenti la force des éléments dans le texte. C’est donc assurément que je n’ai pas su la faire passer. Merci d’avoir pris le temps de me donner ton sentiment.



- Merci Marimay d’avoir replacé ce texte dans la catégorie adéquate. Honnêtement, j’avoue que je n’avais pas repéré le hiatus et c’est pour d’autres raisons que je l’avais livré en néo à l’origine. Ce qui me donne l’occasion de remercier la sélection et les correcteurs pour leur investissement.

Si j’ai répondu rapidement à ces premiers commentaires c’est pour éviter que s’installe une polémique à propos de ce hiatus et de la catégorie. Je crois être de ceux qui acceptent les critiques et je ne crois pas me plaindre inconsidérément lorsqu’un de mes textes ne répond pas aux attentes. Donc je vous remercie encore pour vos observations avisées.

Mes remerciements aussi à cette période de sélection GL pour les lecteurs qui ont déposé des coms en lecture anonyme et ont permis sa sélection GL.

www.oniris.be/poesie/robot-l-ete-en-rage-selection-gl-9747.html#comment149301

Contribution du : 01/08 17:27:56
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de l'été en rage.
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 31076
Hors Ligne
Votre com Stéphanie rejoint ce que d’autres ont dit sur le manque de force de ce texte. Je l’admets volontiers et je regrette que vous vous soyez presque ennuyée. Ceci dit je vous suis reconnaissant de vous être arrêtée un instant sur ce poème.

Senglar, Solo, Léni, chacun selon vos goûts vous relevez des points positifs dans la rédaction de cet été en rage. Merci pour vos avis qui m’encouragent à poursuivre ma démarche poétique avec ses hauts et ses bas.

Contribution du : 02/08 10:29:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de l'été en rage.
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 31076
Hors Ligne
Merci pour votre com Pouet qui confirme le manque d'intensité que d'autres ont signalé précédemment.

Sur l'inversion "chez moi je suis resté": Je voulais produire un effet d'insistance qui n'a pas été compris. Je pense - sans en être certain - qu'il aurait été mieux perçu si j'avais posé une virgule d'arrêt aprés chez moi.

Contribution du : 02/08 16:11:07
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de l'été en rage.
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 14435
Hors Ligne
Ah ben, je pensais pas que mon com te ferait me vouvoyer...

Bon ben, bien à vous cher monsieur.


Contribution du : 02/08 16:27:02
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de l'été en rage.
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 31076
Hors Ligne
Excuse moi, Pouet, pour ce vouvoiement intempestif.
La force de l'habitude.
un p'tit verre de vin jaune pour me faire pardonner !

Contribution du : 02/08 16:31:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de l'été en rage.
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 14435
Hors Ligne
Ah je bois plus depuis longtemps.

Une croûte aux morilles fera l'affaire.


Contribution du : 02/08 16:35:04
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de l'été en rage.
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 17052
Hors Ligne
Salut Robot,

Parce qu'on se connaît, et qu'on a travaillé ensemble, je vais me permettre une critique. Et si elle est mal venue, alors je m'excuse d'avance. On dit souvent que pour bien juger un auteur, il faut connaitre l'ensemble de son oeuvre. Je me trompe peut-être, mais chaque fois que je te lis, je trouve bon ce que tu fais, mais je garde, à l'exception de peu de textes, l'impression que tu ne te mets pas souvent en danger. Tu as tes raisons, sûrement, et bien de gens doivent apprécier, mais j'aime le pti vent de folie qui peut souffler sur certains textes. Sur celui-ci, j'ai vu du travail, mais j'ai eu du mal à décoller ; à une prochaine peut-être ?
J'ai voulu mettre un commentaire, mais j'ai eu peur de me faire modérer, car je voulais m'adresser à toi, pas au texte.

Et surtout ne me pas

Wan

Contribution du : 02/08 22:44:02
_________________
" Ils se vantent d'avoir l'esprit libre et, lorsqu'on leur parle de Dieu, deviennent aussi furieux qu'un chien tirant sur sa laisse au passage d'un vagabond"
C. Bobin
Consultez mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de l'été en rage.
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 31076
Hors Ligne
Salut Wan,

et merci pour cette intervention.
Tu me connais, je suis preneur des avis quels qu'il soient à partir du moment où l'échange se fait dans la cordialité et le respect. Donc je prends le tien avec la sincérité dont il est imprégné.

Sans fausse modestie, je reconnais bien volontiers que le présent texte n'est pas de ma meilleure veine.

Me mettre en danger ? Je ne suis pas sûr de bien comprendre ce que tu entend par cette expression. J'avoue que je n'ai jamais envisagé l'écriture sous cet angle. Ni à prendre des risques ni à me protéger d'ailleurs.

Pour ma "défense", je dirais que peut être ma manière de chercher une instabilité est-elle dans le fait de m'essayer à la variété des genres et des thèmes.

Je pense que des textes comme "Aprés ta mort", "d'or pur fleurant d'ortie l'humeur", "Victime des barbares", "slam collision", "Pilule, granule " et d'autres comme le tout premier "Les absences d'Aloïs" n'étaient à priori pas si confortables à aborder.

Au fond je crois qu'en fonction de l'humeur du moment j'alterne des textes de poésie "poétique", des textes de poésie "distrayante" et des textes avec "plus de fond", mais toujours avec l'idée que quel que soit le genre c'est en premier lieu l'expression poétique que je recherche et qui toujours primera sur le message s'il y en a un.
Même si c'est plus ou moins réussi parfois.

Je ne sais pas si celà répond à ton interrogation.

Bien cordialement et amicalement à toi.

Contribution du : 02/08 23:40:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de l'été en rage.
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 17052
Hors Ligne
Citation :

Robot a écrit :

Me mettre en danger ? Je ne suis pas sûr de bien comprendre ce que tu entend par cette expression. J'avoue que je n'ai jamais envisagé l'écriture sous cet angle. Ni à prendre des risques ni à me protéger d'ailleurs.


Pour moi, se mettre en danger ce n'est pas seulement essayer de nouvelles choses, mais aussi prendre le risque de déplaire ; mais comme tu le dis, cette démarche n'est pas la tienne. Je ne le savais pas, alors je vais je vais respecter ton choix.

Citation :
Pour ma "défense", je dirais que peut être ma manière de chercher une instabilité est-elle dans le fait de m'essayer à la variété des genres et des thèmes.

Je pense que des textes comme "Aprés ta mort", "d'or pur fleurant d'ortie l'humeur", "Victime des barbares", "slam collision", "Pilule, granule " et d'autres comme le tout premier "Les absences d'Aloïs" n'étaient à priori pas si confortables à aborder.


Oui, Robot, je suis allé lire ces textes, et ils n'étaient pas si confortables à aborder. Je retire donc mes mots, et je dis avec toi que ce texte-ci est en dessous de ce qu'on a déjà vu de toi, même s'il tient la promesse de la rime et du rythme.

Cordialement !

Wan

Contribution du : 04/08 06:43:31
_________________
" Ils se vantent d'avoir l'esprit libre et, lorsqu'on leur parle de Dieu, deviennent aussi furieux qu'un chien tirant sur sa laisse au passage d'un vagabond"
C. Bobin
Consultez mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de l'été en rage.
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 31076
Hors Ligne
Votre commentaire, Cherbiacuespe trouve certaines qualités à ce texte. Merci.

Je vous sais gré de vous être attardé sur ce poème Quéribus Votre remarque sur la rime à l'hémistiche est bienvenue, je vais modifier ainsi:
"Les grêlons crépitants frappent sur les pavés
Où dérivent perdus des rameaux délavés...


Contribution du : 05/08 10:17:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2019