Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





A propos de "L'usine hantée"
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 5856
Hors Ligne
Je voudrais tout d'abord remercier tous ceux qui ont permis la publication de ce poème, tous ceux qui l'ont lu et ceux qui l'ont commenté.

Je m'attendais vraiment à plus de polémique mais non, ce texte a plutôt était bien accueilli. Seul POUET a émis quelques réserves, ce dont je le remercie, me permettant par là même d'y répondre.

Sur la forme tout d'abord, je pense que ce texte sort de l'argot plus "académique" de mes précédents efforts, il est écrit dans une langue plus familière, plus moderne, plus actuelle.

Sur le fond : Dans le premier quatrain, j'ai voulu marqué l'opposition rebeu/robot, c'est-à-dire que je voulais faire comprendre que l'ennemi réel du prolétaire est l'automatisation des chaines de production et non le travailleur émigré. En clair, il serait de bon ton de se rappeler l'esprit de classe ("prolétaires de tous pays, unissez-vous!"). Car voyez-vous POUET, je suis en tous points absolument d'accord avec vous. J'ai moi-même infiniment plus de tendresse pour les idées d'extrême gauche que pour celles d'extrême droite et j'ai toujours rejeté cette façon de renvoyé dos-à-dos le communisme et le fascisme. Je pense que c'est aussi ce que je dénonce ici.

Dans ce texte, ce que j'ai voulu expliquer et dénoncer au fond, c'est le "syndrome du larbin". Je m'explique.

Quand un prolo, au lieu de s'allier avec les autres travailleurs de son entreprise (les "rebeus" par exemple) pour défendre les intérêts de sa classe, préfère voter pour des gens dont le programme est la défense des intérêts de la classe dominante, c'est pathologique, et on appelle cela le syndrome du larbin. Et ça , ça me révolte.

Alors on est d'accord, heureusement que tous les prolos ne sont pas des larbins, qu'il y a encore des syndiqués qui se battent pour leurs acquis, Blanc, Arabe et Noir, tous ensemble dans la lutte.
Ici je dénonce un cas particulier et non pas la classe ouvrière dans son ensemble.

Merci MIGUEL, vive la poésie réaliste!
Merci MISS NEKO, engagé, enragé, j'aime beaucoup.
Merci PIZZICATO, vous commentez mes textes à chaque fois, c'est bien sympa ma foi!
Merci PIMPETTE ,nous sommes tous deux je crois dans une recherche de langue vivante et moderne pour nos écrits (POUET aussi d'ailleurs je dirais). Ça nous rapproche!
Merci ViNCENDIX, vous commentez mes textes aussi souvent, même si la langue que j'utilise n'est pas toujours votre tasse de thé, merci beaucoup.
Merci POUET pour votre commentaire, j'espère avoir réussi à vous répondre.
Merci SODOME, pour l'usine hantée, en fait au début je l'avais appelé "l'usine en "t"", de l'usine en "t" à l'usine hantée, il n'y a qu'un pas que j'ai franchi, par goût du jeu de mot, auquel j'ai rajouté "usitant "t", pour en rajouter... Etait-ce bienvenu? Je ne sais pas, mais ça me fait marrer quand même.

Contribution du : 27/07/2016 12:06
_________________
Lénine Bosquet
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de "L'usine hantée"
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 16476
Hors Ligne
Merci LenineBosquet pour vos explications.

Pour tout vous dire je me doutais bien que mon point de vue se rapprochait du vôtre, intuitivement, et certainement que votre pseudo n'y est pas étranger...

Cela dit, j'ai lu assez bêtement votre texte au premier degré, sans chercher plus loin. Sans doute l'ai-je fait un peu exprès, en me plaçant du côté du lecteur terre à terre.

Contribution du : 27/07/2016 13:01
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de "L'usine hantée"
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 5856
Hors Ligne
Bonjour Pouet, oui c'est bien comme ça que je l'avais compris, et c'est aussi pour ça que je vous remercie, ça m'a permis de développer mon point de vue.

Contribution du : 27/07/2016 13:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de "L'usine hantée"
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11062
Hors Ligne
Lenin' Bosqu'

"nous sommes tous deux je crois dans une recherche de langue vivante et moderne pour nos écrits (POUET aussi d'ailleurs j"

EXACT...et je suis bien contente de vous rencontrer dans ce domaine...la poésie d'aujourd'hui dépend de cette source là de renouvellement et de rajeunissement...

Je crois...
Pimpou

Contribution du : 27/07/2016 20:14
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020