Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





A propos de La sève de Noël
Expert Onirien
Inscrit:
17/07/2012 20:09
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4527
Hors Ligne
Bonjour à Mirgaillou, Poldutor, Cherbiacuespe, Corto, Donaldo75, Ours, Hersen, Annick, Plumette, Farigoulette, et merci d'avoir commenté un texte dont le moins qu'on puisse dire est qu'il n'est pas consensuel !

La peinture de la belle maison et de la riche famille est peut-être conventionnelle; il me semble que le "point de vue" de l'arbre l'est un peu moins. La nouvelle m'a été inspirée par le spectacle qu'offrent les rues deux semaines après Noël : tous ces petits sapins dans les poubelles... Je ne peux me défendre d'une impression de gâchis.
Bien sûr, l'histoire est très cruelle. Certains y ont adhéré, d'autres pas. Pardonnez-moi, Farigoulette, d'avoir heurté votre sensibilité par cet "anti-conte" de Noël, dont je comprends qu'il puisse paraître choquant, mais la littérature ne fait pas bon ménage avec les bons sentiments.

Contribution du : 26/01 06:44:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de La sève de Noël
Expert Onirien
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 4827
Hors Ligne
Bonjour Sylvaine,

Il y a peu de temps, en passant en voiture dans une rue, j'ai vu un arbre de Noël dans le caniveau. Est-ce le fait d'avoir lu votre nouvelle, un sentiment de pitié m'a envahie, en considérant ce petit SDF sans vie. Après avoir été le roi de la fête, il a été déparé, jeté dans la rue. Ça m'a rappelé ces chiots-cadeaux de Noël qu'on abandonne l'été suivant sans vergogne. Ce conte cruel traduit bien l'état d'esprit d'une société consumériste à outrance. Maintenant, il existe des entreprises qui louent des sapins avec leur pot rempli de terre. Quand les fêtes sont passées, les gens rendent le sapin qui retrouve sa terre nourricière. J'aime beaucoup ce principe qui invite à respecter la nature, et la vie plus globalement.
Vous parlez de littérature. Votre texte entre dans cette catégorie. (Combien de bons petits textes emplumés ne sont pas littérature.)

Bravo pour votre conte cruel, (ce que j'ai pu lire de meilleur sur ce site).
Je vous cite : "la littérature ne fait pas bon ménage avec les bons sentiments."
Ça me rappelle une citation d'André Gide : C'est avec les beaux sentiments qu'on fait de la mauvaise littérature." A méditer.

Bravo pour votre talent.

Contribution du : 26/01 11:35:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de La sève de Noël
Expert Onirien
Inscrit:
17/07/2012 20:09
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4527
Hors Ligne
Merci, chère Annick, pour votre réaction. J'avais effectivement la phrase de Gide en tête. Moi aussi je supporte mal, vous vous en doutez, le "consumérisme à outrance." Le cas des chiots, bien sûr, est encore beaucoup plus révoltant. Tant mieux si l'on vend maintenant - je l'ignorais - des sapins "récupérables."

Contribution du : 26/01 13:59:20
_________________
littérature, cinéma, nature, animaux
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de La sève de Noël
Expert Onirien
Inscrit:
17/07/2012 20:09
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4527
Hors Ligne
Merci, Keinoz, pour votre lecture et votre commentaire.

Contribution du : 03/02 14:58:30
_________________
littérature, cinéma, nature, animaux
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020