Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





À propos de "Un peu de parfum ?"
Visiteur 
Merci à vous vous qui avez commenté ce texte.

Ce que je peux préciser sur ce texte écrit dans un atelier d'écriture, dans lequel je débute :
- la phrase du début est imposée, jusqu'à "rien ne vous empêche de prendre un TGV en partant de cette gare ? …" ;
- dix mots à placer : ailleurs, capteur, clair de terre, clic, compatible, désirer, génome, pérenne, transformer, vision (dans le cadre de la Semaine de la langue française), auxquels la responsable de l'atelier a cru bon d'ajouter Guillaume Tell...
- le texte ne devait pas comporter plus de 4500 caractères.

J'ai frisé l'indigestion de contraintes. :

Les "retours" de l'atelier sont "gentils" et je voulais avoir votre avis. Je suis servi, et bien servi. Merci.

@ Azurelle
Je me demandais si cette pochette existait vraiment. J'ai ma réponse ! Pour le manque de développement tu comprendras qu'avec 4500 caractères il fallait vraiment se limiter à l'essentiel. Sinon je suis d'accord avec ton avis personnel.

@ Estelle2L
Pousser un peu plus loin le pathétique ? Ton âme ne s'est-elle pas assez émue ?

@ jensairien
Le risque est inhérent à la contrainte... mais n'est pas si grand tout de même. Et pour les "enfin"... Pan sur le bec !

@ xuanvincent
Peut-être as-tu raison pour la catégorie "Fantastique-merveilleux". J'avoue ne pas être encore complètement à l'aise dans le choix des catégories. Patience.

@ Menvussa
"... aurais-je loupé quelque chose, c'est possible" ?
La nécessité de la contrainte peut-être ?

@ Kaos
Pour la densité... On peut toujours en ajouter il est vrai.
"Faire ses humanités" : c'est une expression vieillotte. Il est sous-entendu dans ma phrase que l'auteur du texte de la pochette doit avoir peu étudié, car pendant ces "humanités" on était censé (entre autres) apprendre à s'exprimer correctement et à penser.

@ Selenim
Le simple ne me déplait pas, mais c'est une conclusion hâtive de ta part.

Je suis d'accord avec toi sur la phrase lourde que tu cites. J'aurais pu économiser quelques précieux caractères...

Je connais une personne immensément riche qui adore le train.

Sur la voleuse des pistes sont données, légères, mais elles y sont.

Le réseau suisse est parmi les trois premiers mondiaux en terme de régularité, parole de cheminot.

Enfin, et pour éclairer ta lanterne, voir ci-dessus au sujet des "humanités".

Contribution du : 07/04/2009 06:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019