Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Forums 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





À propos du récit Le Pianiste
Expert Onirien
Inscrit:
16/09/2017 05:16
De Québec, Canada
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 6347
Hors Ligne
Bonjour,

Je tiens à remercier le CE de publier ce récit sur son site.

Aux correcteurs de l'avoir revu et suggérer certaines améliorations.

Et à ceux qui sont passé me lire et qui ont laissé un commentaire.


Non, il s'agit pas d'un super héros à la Marvel ou DC Comics avec de supers dons et pouvoirs. Il s'agit d'un homme aveugle qui a une ouïe spéciale qui lui permet d'entendre, ou plutôt de sentir, la trame musicale qui compose le monde. Cette idée est inspirée un peu de la théorie des ondes et des cordes, mais surtout du récit de la création écrit par JRR Tolkien dans son roman Le Silmarillion (dans lequel le monde est créé à partir de chants et de mélodies). Modifier la trame musicale implique la transformation du monde matériel.

Ce n'est pas parce qu'un voyant aperçoit au loin son arrêt de bus qu'il peut prédire l'avenir ni prévoir à vue de nez qu'il y aura une dévastatrice explosion dans quelques secondes. Ainsi, ce n'est pas parce que Jacobi "entend" qu'il arrive bientôt à son arrêt de bus qu'il peut prédire l'avenir et éviter l'attentat. Nous ne sommes pas dans le film Next avec Nicolas Cage. J'ai cru qu'un attentat est plus crédible qu'une bombe nucléaire (il y aurait eu des avertissements pour cette dernière, alors qu'un attentat est une surprise).

Le récit est effectivement en deux parties : la première se déroule dans le monde matériel et la seconde dans l'univers spirituel. Le lien entre les deux est la mort de Jacobi, son passage d'un monde à l'autre. Il arrive à retrouver et rebâtir sa conscience et son existence (un peu à la manière du Dr Manhattan dans l'ouvrage d'Alan Moore, Watchmen, Jon réussi à rassembler les particules de son corps après avoir été désintégré et devient le Dr Manhattan). Il découvre alors qu'il peut modifier la trame qu'il entend, ce qu'il ne pouvait pas faire dans le monde matériel. Graduellement, il recrée son univers proche (il n'y a rien autour de lui, il touche son banc, il retrouve son piano, il peut y jouer et chanter à nouveau).

Matériel et spirituel, deux plans différents. Et pourquoi n'existerait-il pas d'autres plans, des univers parallèles ?
Je ne comprends pas pourquoi il soit difficile d'accepter un univers à plusieurs plans alors que des théories scientifiques le considèrent avec sérieux (théorie des quanta et théorie de cordes entre autres).
Does a parallel universe really exist?

Et pourquoi ne peut-on pas accepter que l'entité de la mort existe et qu'elle peut avoir une personnalité plutôt sympathique et folâtre ? Un peu comme le personnage Death de Neil Gaiman dans son univers de Sandman. On accorde aveuglément une appréciation positive à un récit à propos de tombes volantes (sans considérer les désastreux embouteillages et accidents qu'ils pourraient causés), mais on critique un autre qui est beaucoup plus près des théories scientifiques et des mythes et légendes humaines.

J'ai voulu par ce court récit que le lecteur soit emporté momentanément dans une autre vision du monde, de pouvoir contempler d'autres idées et perceptions, de les confronter à sa propre réalité et compréhension de son environnement. Une lourde commande qui, d'après les commentaires reçus, semble être sur la cible, même si le tire n'est pas parfait.

Merci d'être passé me lire !

Vilmon

Contribution du : 02/03 18:59:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2023