Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Affreux, sale et méchant : remerciements, explications
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 5856
Hors Ligne
Bonjour à tous! Merci d'avoir publié ce texte tout d'abord, puis de l'avoir lu et enfin de l'avoir commenté. On est bien là pour ça n'est-ce pas?

Bon, je ne m'attendais pas à faire l'unanimité avec ce texte, je me doutais qu'il serait plutôt clivant. Pari réussi puisque entre les "bien" et les "pas" je me retrouve donc avec une toute juste moyenne!

En effet StayinOliv, ce texte est un exercice de style, c'est comme ça que je l'ai conçu, imaginé, écrit. Je n'avais jamais écrit sur un thème imposé, c'était une sorte de défi pour moi que de le faire en me rajoutant la "contrainte" de l'argot.
Je dit "contrainte" mais ce n'en ai pas une pour moi en vérité. Je l'écris et le parle plutôt naturellement, sans "forcer" (hersen, Bidis), bien que je comprenne que vous l’ayez ressenti comme tel . Il m'arrive aussi parfois de sentir des écritures forcées dans ce que je lis sur ce site. Le sont-elles vraiment? C'est ce qu'on ressent en tous cas, donc pas de soucis, je comprend.

Luciole, PIZZICATO, StayinOiv :Le mélange de vocabulaire argotique et de tournures de phrase plus soutenues est une caractéristique de mon écriture. Pareil que précédemment, je ne le fais pas exprès, ça coule tout seul, je ne m'en rends pas compte, c'est vos commentaires qui me le montre.

Ah, le lexique... Était-il nécessaire? Superflu? Je pense que si je ne l'avais pas mis, il y aurait eu des commentaires pour me le reprocher. Là, il y en a un, libre à chacun de s'en servir ou pas comme le fait justement remarquer Arielle (merci!), n'est-ce pas, Luciole ?
Bon, j'ai longtemps hésité à l'incorporer ce lexique, peut-être qu'une prochaine fois je m’abstiendrais, je vais y réfléchir...

Allons sur le fond maintenant. Justement, je trouve qu'on y est, au fond, avec ce texte. Au fond du sordide. Ce pauvre type d'un cynisme incroyable croit-il vraiment accorder un répit à sa "gagneuse" en l'amenant un soir de St Valentin manger "Au Bubon Turgide"? Mon Dieu... Moi, quand j'écris ce genre de texte, c'est à elle que je pense, à sa peine de se retrouver un soir de fête de l'amour en face de son bourreau, qui joue au grand seigneur. Voilà ce que j'ai voulu exprimer, voilà ce pour quoi je pense être rester dans le thème imposé de ce concours.

Ah,en parlant du "Bubon Turgide", moi non plus, Luciole,
n'aurais aucune envie d'y manger hein... Ce "blaze" est là pour souligner l'ironie du bonhomme, son cynisme.

Allez, merci à vous tous de vos commentaires, bon ou mauvais, je suis là pour ça. On se retrouve pour mon prochain texte, qui, j'en suis sûr, vous plaira bien plus!! En attendant, je m'en vais vous lire!!

A bientôt

Contribution du : 01/03/2016 13:22
_________________
Lénine Bosquet
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Affreux, sale et méchant : remerciements, explications
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 5856
Hors Ligne
J'oubliais, PIZZICATO, à propos de "gerce". Ce mot ne signifie pas, en effet, automatiquement "prostituée". Il peut aussi signifier "femme de mauvaise vie", voire même "meuf" de nos jours. C'est donc le contexte qui lui donne son sens.
Toutefois, le dictionnaire Larousse du français argotique et populaire de François Caradec et Jean-bernard Pouy le donne en synonyme de "prostituée".

Contribution du : 01/03/2016 14:03
_________________
Lénine Bosquet
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Affreux, sale et méchant : remerciements, explications
Maître Volubilis
Inscrit:
23/08/2007 09:09
De France
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 22786
Hors Ligne
Il est vrai que si je relis votre texte, je me rends compte que les termes que je trouvais « forcés » (et je ne parlais pas du tout de l’écriture, laquelle est très naturelle au contraire) ne sont pas si nombreux. En fait il m’aurait suffit de lire ma « meuf » pour ma « gerce », « becter » pour « claper », et « rancard » pour « ramasse » et je n’aurais pas eu cette impression de recherche artificielle de mots d’argot. Je m’en vais rectifier mon évaluation, bien que je persiste à trouver que la St Valentin a plutôt édulcoré le sort la pauvre fille au lieu de suivre le thème et de le rendre plus funeste encore.

Contribution du : 01/03/2016 15:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Affreux, sale et méchant : remerciements, explications
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 5856
Hors Ligne
:) , ça roule Bidis ! Merci pour la ré-évaluation...
Je note, toutefois, un quiproquo à propos du terme "ramasse". Comme je l'ai indiqué dans le fameux glossaire, "ramasse" ici veut dire "subir". Il fallait donc lire: "Faut dire qu'elle a subi z'avec le Russe".
Ceci dit votre interprétation est valable, je n'y aurais pas pensé mais "ramasse" pour "rancart" est tout a fait judicieux et ne change pas la compréhension du texte.

Contribution du : 01/03/2016 19:00
_________________
Lénine Bosquet
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Affreux, sale et méchant : remerciements, explications
Maître Volubilis
Inscrit:
23/08/2007 09:09
De France
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 22786
Hors Ligne
Oui, mais alors ne fallait-il pas dire "qu'elle a ramassé". Vous parlez de "ramasser" dans le glossaire. Je veux bien que la mode est à la suppression des accents, mais tout de même ! Oh que je suis contente d'être trop vieille pour voir ce que va devenir notre belle langue française...

Contribution du : 01/03/2016 20:15
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Affreux, sale et méchant : remerciements, explications
Visiteur 
Antinoos et moi on peut aller se faire cuire des haricots...

Contribution du : 01/03/2016 20:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Affreux, sale et méchant : remerciements, explications
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 5856
Hors Ligne
Pardon Jano.
Effectivement, j'y songeais y'a pas 5 minutes, je ne vous ai pas répondu.
Bon, la il se fait tard mais je m'y met dès demain, promis!

Contribution du : 02/03/2016 00:24
_________________
Lénine Bosquet
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Affreux, sale et méchant : remerciements, explications
Visiteur 
Disons qu'à partir du moment où vous répondez au 3/4 de vos commentateurs, on peut légitimement se poser des questions. Ceci dit, rien ne vous oblige.

Contribution du : 02/03/2016 08:53
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Affreux, sale et méchant : remerciements, explications
Maître Onirien
Inscrit:
01/10/2013 22:51
De Montpellier
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15441
Hors Ligne
Merci pour l'info.
Je consulterai " le dictionnaire Larousse du français argotique et populaire " pour combler mes lacunes en argot.
Bien cordialement.

Contribution du : 02/03/2016 12:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Affreux, sale et méchant : remerciements, explications
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 5856
Hors Ligne
Si,si Jano, je tiens à m'excuser déjà et vous répondre à vous ainsi qu'à Antinoos. je suis désolé mais ce n'est qu'un simple oubli.
Merci, donc, d'avoir compris et apprécié ce texte pour ce qu'il est, un "travail" comme vous le dites si justement. C'est bien ainsi que je l'ai appréhendé, un travail, un exercice. Je suis bien aise que vous l'ayez saisi!

Et pour vous Antinoos, bon, vous n'avez pas aimé, il n'est pas à votre goût. Je n'ai pas grand chose à répondre en ça. J'en prend acte quoi!
J'ai trouvé le procédé que vous utilisez pour résumer ce texte un peu grossier, un peu exagéré. En effet, je pense qu'on pourrait faire la même chose avec tous les textes, toutes les poésies et que le résultat serait le même. Parce qu'enfin, ce qui compte ici c'est la langue tout d'abord. Donc raconter la même histoire sans cette langue perd du coup effectivement pas mal de son intérêt.
Mais pas de soucis pour moi, vous avez le droit de ne pas aimer cette langue n'est-ce pas, ni même d'aimer le fond de cette histoire. Merci en tous cas de votre passage sur mon texte.

Bidis, oui vous avez raison, il aurait fallu un accent à "ramasse". C'est un procédé dont j'use (et parfois j'abuse!), un procédé d'oralité que j'aime retranscrire à l'écrit. Et ne vous inquiétez pas, notre belle langue s'en remettra, j'en suis sûr!

Contribution du : 02/03/2016 14:23
_________________
Lénine Bosquet
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2020