Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Arachnophiles, arachnophobes, merci !
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16514
Hors Ligne
Arachnophiles, arachnophobes, merci !

C'est toujours un plaisir de monter au rideau pour remercier, devant-derrière.

Le titre : plusieurs lecteurs se sont posé la question de sa pertinence. Parce que c'est doux, raconté tranquillement, cela ne serait pas horrible ? Il faudrait demander à la mouche ce qu'elle en pense. C'est une bien petite échelle, je vous l'accorde. Mais c'est néanmoins réel.
Et c'est en cela que je pense que le titre a sa place. Mais j'entends votre avis.

Je ne me lasserai jamais d'écrire sur la nature, le ciel, la terre, la mer. Je m'y sens chez moi, où que je sois dans le monde.

Et je suis comblée quand vous me suivez sur ce chemin-là, bordé de prunelliers ! :))))


Embellie : un com de la première heure ! Un parallèle, oui.
Lucilius : Une autre fois peut-être ?
Gabrielle : La contemplation, l'observation, oui, tout à fait, une activité à plein temps tellement il y a à voir !
Don le Sicilien : Un instant, j'ai vu l'épeire mauve ; mais j'ai bien compris que c'était louche...
maguju : Du coup, c'est ton papa le vrai spécialiste de carnage ; je fais figure de gamine qui joue à la poupée:)
Myndie : Rhô.ô^, ben ça c'est trop beau, comme com.
Papipoète : Tu vas faire peur à Cristale, ne va jamais lui dire que tu as une araignée comme animal de compagnie !
Vincente : c'est ce regard, peut-être, qu'il faudrait encourager. La nature nou enseigne beaucoup.
Arigo : Merci d'avoir « vu », c'est ainsi que j'espérais qu'il serait lu !
Zorino : Effectivement, Zorino, c'était pas de bol qu'il paraisse le matin = chagrin. Mais ça, c'était autrefois, maintenant on n'en tient plus compte… :)
Davide : Ourdir. Un mot qui a bien sa place dans ce tissage.
Pizzicato : Entre funbre et finesse. La nature ne parle pas de contradiction, elle est la contradiction.
Lebarde : Oui, i me semblait bien que le libre n'était pas ta tasse de thé. Le mieux est peut-être de ne se figer sur aucune catégorie et prendre un poème comme il vient. Merci pour ça.
Palrider : Le petit a le droit d'exister, il faut juste l'observer et lui donner sa place.
Senglar : Cette araignée est effectivement loin d'être une rareté. Je n'irais pas jusqu'à dire que je les aime autant que papipoète, mais elle font un gros boulot dans la nature.
Apierre : merci, apierre, pour un com succinct mais néanmoins juste : la vie animalière au millimètre.
Wancyrs : Je réponds au début du fil sur le titre. Si je suis d'accord au sens que tu donnes au mot carnage, en changeant d'échelle, je pense que c'est l'impression que peut avoir la mouche, voyant sa fin venir, et l'araignée, ricanant méchamment… mais les différentes remarques sur ce titre me porte à la réflexion.
Cristale : Eh bé, pour un peu on te perdait, tu allais quitter Oniris, traumatisée à jamais. Mais tout le monde ici sait que tu es sensible. Alors on fait un deal : tu restes et continues à nous faire lire tes poésies et je remballe mon araignée. De toute façon, en ce moment, elle digère...
Frenchkiss : M'enfin, t'aimes pas le bocage ? C'est magnifique, le bocage, c'est splendide une haie de prunelliers avec ses habitants. Merci d'être passé par-dessus (la haie) et à mon avis, tu as dû voir des campa(gnol)s
Stéphane : oh, j'ai un fan et il s'appelle Stéphane ! Merci de ces compliments, c'est un peu beaucoup quand même. (et je ne sais de quoi demain sera fait):))
Mokhtar : Oui, Mokthar, tu peux tout à fait ! Par contre, ne dis pas que c'est de moi, je n'ai pas déclaré les revenus mirobolants générés par ce poème sur Oniris. Manquerait plus qu'ils me fassent un contrôle.

J'accroche un gros merci funambule à vos lignes que j'ai parcourues avec joie sans tomber de la Toile.

Ce fil reste ouvert aux courageux qui voudraient encore parler d'araignée. Ou de mouche. Ou d'oiseaux. Ou de prunellier. Ou d'autres choses, c'est un fil d'échanges.

Des bisous, des chocolats (je me sens obligée) des fleurs et encore des bisous.



hersen

Contribution du : 16/05 17:00:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Arachnophiles, arachnophobes, merci !
Expert Onirien
Inscrit:
12/05/2016 20:15
De Vendée (85)
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 3391
Hors Ligne
Araignées..., il y tant à dire depuis leurs mœurs carnassiers en passant par les propriétés mécaniques incroyables de leur fil, en particulier le rapport ultra performant poids et quantité de matière / résistance en traction qui est bien supérieur à celui du Kevlar (en fait on ne sait pas faire mieux), jusqu'à la solidité de leur exosquelette, etc...

Non ce que je voulais évoquer c'est un phénomène qui je pense est peu connu. J'habite dans le marais vendéen (celui que l'on appelle le marais sec, mais qui n'est pas si sec que ça, et qui n'est pas le marais mouillé façon Venise verte ; il présente de grandes prairies cadrées de petits canaux, avec assez peu d'arbres). Certaines années, au printemps, vous pouvez au matin découvrir dès la levée de la brume une surface argentée, moirée dans un camaïeu de gris, superbe ! Elle semble posée sur le haut des herbes. La couverture varie peu dans sa densité, elle couvre la surface totale que l'on voit à l’œil nu, soit plusieurs km alentour.

En fait quand vous allez marcher dans l'herbe, vu du haut d'une stature humaine, juste devant soi, l'on voit une multitude de fils d'araignée qui chacun relie l'extrémité d'un brin d'herbe à un de ses voisins, tous les 10 cm à 30 et d'autres un peu plus. Ce sont ceux que certains appellent des fils de vierge, ils servent à l'accrochage de petites toiles. Aucun espace d'herbe n'est oublié à perte de vue. La quantité est tellement considérable que la taille des mailles est inférieure à celle de votre pied ; quand on marche dans l'herbe, on fait un carnage dans l'ouvrage. Au quotidien, toute cette vie arachnéenne est quasi invisible pour l'homme, par contre elle ravit et ravitaille nombre d'oiseaux et autres batraciens.

Pourquoi ce jour là et pas un autre ??? Quelle quantité phénoménale de travailleuses fileuses produit cette industrie ??? Une pluie de questions qui aura vite fait de nous submerger, mais avant d'en frôler l'indigestion ou la noyade, regardons et admirons cette vie du monde petit (par rapport à nous, si petits aussi...). Parce que ce que je ne vous ai pas dit, c'est que les araignées qui sont à l'origine de cet emballement sont très petites (même à l'échelle de leur espèce), entre la tête d'épingle et le petit pois, de couleur rouge pour les plus petites vertes pour les autres. En fait elles sont très mignonnes, toute affairée à leur histoire dans leur grand rassemblement annuel.

En tous les cas, ce que l'on constate c'est que tout ce petit monde, "criminel" à ses heures de fringale - et pas que chez les mygales ;) -, est la proie non pas au doute, mais à la certitude qu'il sera au menu d'autres plus gros que lui ! En attendant, il séduit certains et terrorise d'autres...

Vincente

Contribution du : 16/05 19:56:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Arachnophiles, arachnophobes, merci !
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16514
Hors Ligne
Très intéressant, Vincente.

La mêmes chose est arrivée au Japon, sur une culture de légumineuses, il me semble : au matin, la plantation était couverte d'un immense voile blanc de fil d'araignée.

Des petites bêtes qui font un boulot de dingue.

Et on n'explique pas vraiment ces phénomènes. Peut-être en relation avec la reproduction ?

Contribution du : 16/05 22:12:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Arachnophiles, arachnophobes, merci !
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
25/08/2017 17:46
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 2677
Hors Ligne
J’ai lu sur la toile que la fille à Rainier avait plaqué Spiderman.

Contribution du : 16/05 22:27:14
_________________
L’expérience est une lanterne sourde qui n’éclaire que celui qui la porte...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Arachnophiles, arachnophobes, merci !
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16514
Hors Ligne
Elle épeire trouver mieux ?

Contribution du : 16/05 22:38:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Arachnophiles, arachnophobes, merci !
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 27009
Hors Ligne
ni l'araignée, ni un " petit " serpent ne m'effraie ; une seule créature sur terre peut me faire peur ! elle se tient debout et parle...

Contribution du : 16/05 22:38:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Arachnophiles, arachnophobes, merci !
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16514
Hors Ligne
Ta petit fille ?

Contribution du : 16/05 22:41:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Arachnophiles, arachnophobes, merci !
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 27009
Hors Ligne
mort de rire !

Contribution du : 16/05 22:43:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Arachnophiles, arachnophobes, merci !
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16514
Hors Ligne
C'est juste que moi aussi, j'ai été la petite fille de mon grand-père...

Contribution du : 16/05 22:45:46
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Arachnophiles, arachnophobes, merci !
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11318
Hors Ligne
Citation :

papipoète a écrit :
une seule créature sur terre peut me faire peur ! elle se tient debout et parle...

hersen a écrit :
Ta petit fille ?

C'est juste que moi aussi, j'ai été la petite fille de mon grand-père...



J'ai bien fait de passer par ici avant de m'endormir

Contribution du : 17/05 00:38:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2019