Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Avec les yeux du vent ... un viol !
Maître Onirien
Inscrit:
31/10/2009 09:29
De du côté de Brocéliande
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16403
Hors Ligne
Merci aux anges gardiens du site qui ont permis la publication de ce texte et merci aux lecteurs et commentateurs qui le font vivre sans craindre de se brûler les doigts à son contenu sulfureux.

Eh oui, vous êtes nombreux à ne pas avoir apprécié cette image du viol de la mer par le vent. J’en ai d’abord été médusée. Pour moi et pour quelques- uns d’entre vous, heureusement, ce simulacre de viol n’a absolument rien à voir avec une quelconque relation forcée, imposée à une femme par un prédateur sans scrupule. S’il s’agit bien de mettre en scène une tempête en mer en utilisant la métaphore d’une joute amoureuse entre adultes consentants, il était bien évident pour moi comme pour RB que je me permets de citer ici :

"Je n'ai pas pris le verbe violer au sens premier du terme mais plutôt comme l'évocation de cet instant où les "prudences", les pudeurs s'annihilent dans une sorte de violence commune qui précède l'extase...."

Si certains et surtout certaines ont pu être choqués par ce mot et toute la brutalité qu’il peut contenir, je m’en excuse mais je demeure convaincue qu’il est à sa juste place et ne mérite pas qu’on lui fasse un tel procès.

Je tenais à m’expliquer à ce sujet avant de remercier personnellement chacun des commentateurs de ce texte dont la morale ne présente vraiment pas de quoi fouetter un chat …

Contribution du : 20/08/2014 10:50
_________________
"La poésie est aux apparences ce que l'alcool est au jus de fruit"
Guillevic
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Avec les yeux du vent ... un viol !
Visiteur 
La mer je connais bien
Tous les matins je fais ma petite balade sur le sentier qui surplombe l'estran
Aujourd'hui, elle était lisse comme une belle endormie.
Elle se ridait par endroit sous l'effet des risées qui sont autant de chastes baisers du père Eole.

Vieux voileux, j'ai souvent vécu sur l'eau cette montée progressive du vent que tu évoques si bien dans ton poème, mais la métaphore d'une relation amoureuse entre les deux éléments ne m'était pas encore venue à l'idée; désormais elle m’apparaît évidente.

L'image du viol est particulièrement bien trouvée.
J'ai cherché en vain un terme plus approprié. Aucun n'exprime aussi bien le paroxysme de la violence des éléments lors d'un ouragan.

Contribution du : 20/08/2014 11:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Avec les yeux du vent ... un viol !
Onirien Confirmé
Inscrit:
16/07/2014 13:51
Groupe :
Membres Oniris
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Post(s): 569
Hors Ligne
Je n'ai pas commenté le poème que j'ai trouvé magnifiquement bien écrit. Parfois je ne sais pas toujours faire, ou parfois d'autres ont exprimé mot pour mot ce que je voulais écrire Arielle, ce fut le cas ici.

J'interviens néanmoins pour vous féliciter quant à moi pour l'image du viol entre vent et mer est adroitement usitée, elle est belle et pleine de justesse.

Question que je pose à ceux qui ont cillé en lisant ce mot : Pourquoi s'outrer de l'image imaginaire d'un viol entre deux éléments naturels, mais pas des génocides réels dont sont responsables et la mer et le vent déchaînés sur les humains depuis la nuit des temps jusqu'à les invoquer devant un tribunal des hommes et au lieu de ça continuer à les trouver beaux en chantant leur "douce" beauté dans des poèmes...?

Contribution du : 20/08/2014 12:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Avec les yeux du vent ... un viol !
Visiteur 
Citation :

Uranie76 a écrit :

Question que je pose à ceux qui ont cillé en lisant ce mot : Pourquoi s'outrer de l'image imaginaire d'un viol entre deux éléments naturels, mais pas des génocides réels dont sont responsables et la mer et le vent déchaînés sur les humains depuis la nuit des temps jusqu'à les invoquer devant un tribunal des hommes et au lieu de ça continuer à les trouver beaux en chantant leur "douce" beauté dans des poèmes...?


Bonjour Uranie et Arielle,

C'est une simple question de ressenti, "viol" est un mot qui me fait frémir, c'est presque phobique pour ma part. Après vous me direz pourquoi le mot "meurtre" en poésie ne me fait pas un tel effet. Je ne sais pas.

Contribution du : 20/08/2014 13:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Avec les yeux du vent ... un viol !
Onirien Confirmé
Inscrit:
16/07/2014 13:51
Groupe :
Membres Oniris
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Post(s): 569
Hors Ligne
Bonjour Diva

Mon image était -de façon intentionnelle- excessivement absurde pour remettre les choses dans leur contexte, mais quand vous me parlez d'appréhension irraisonnée, de phobie, je ne peux que comprendre et respecter. Merci pour votre explication.

Contribution du : 20/08/2014 16:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Avec les yeux du vent ... un viol !
Maître Onirien
Inscrit:
31/10/2009 09:29
De du côté de Brocéliande
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16403
Hors Ligne
Merci Tizef et Uranie, vous mariez comme moi la mer et le vent pour le meilleur et pour le pire. Apparemment ni l'un ni l'autre des deux éléments n'a l'air de s'en plaindre même si ces ébats, comme Uranie le souligne,ont souvent pour conséquence des désordres bien plus dramatiques qu'une simple ivresse d'alcôve. Mais il s'agit d'une autre histoire ... Les amoureux sont seuls au monde, c'est bien connu !

Diva-luna, si vous-même ne comprenez pas ce qui vous rebute dans mon vocabulaire, je ne peux rien pour vous. Je tâcherai de faire mieux la prochaine fois mais je doute de mes capacités à vous émouvoir. Le meurtre ne m'ayant guère inspirée jusqu'ici !

Contribution du : 20/08/2014 16:30
_________________
"La poésie est aux apparences ce que l'alcool est au jus de fruit"
Guillevic
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Avec les yeux du vent ... un viol !
Visiteur 
Arielle,
Je ne vous ais pas demandé de faire quoique ce soit pour moi je ne faisais que répondre à la question d'Uranie. Ce n'est qu'une question de ressenti c'est tout ce que je voulais faire comprendre. Maintenant si vous vous ne comprenez pas pourquoi ce mot-là en rebute certains je ne peux rien faire pour vous non plus. Maintenant j'ai bien compris vos explications et je tiens à rappeler que c'est un mot négatif qu'il soit imagé ou pas. Chacun ses ressentis. Le meurtre ne m'ayant guère inspirée non plus!
Salutation.

Contribution du : 20/08/2014 17:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Avec les yeux du vent ... un viol !
Visiteur 
Bonsoir Arielle,

Comme je ne suis pas fière de ce commentaire sur votre fil.
Je me suis emportée pour rien c'est n'importe quoi. Mais bien sûr que vous avez les capacités de m'émouvoir avec votre jolie plume, et je ne doute pas que sera encore le cas.
A bientôt.

Contribution du : 20/08/2014 21:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Avec les yeux du vent ... un viol !
Expert Onirien
Inscrit:
31/01/2014 22:04
De quelque part entre ciel et terre
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7495
Hors Ligne
Bonjour Arielle,

Ah, les joies du commentaire en aveugle!
J'ai bien ri en découvrant l'incongruité de ma réflexion portée par la certitude que l'auteur de ce texte ne pouvait qu'être un homme!
Mais bien que la qualité et le raffinement de l'écriture eussent pu me mettre sur la voie, j'étais vraiment bien loin de me douter que vous, Arielle, étiez là derrière.
Je vous félicite pour la beauté de votre poème. Mais... il me faut reconnaître en toute honnêteté que je suis passée à côté; sans doute parce que, n'étant pas une fille de la mer, je n'ai pas l'heur d'en apprécier toutes les subtilités.

Savoir que votre plume est féminine doit-il amener à un ressenti différent sur l'évocation du viol? Pour ma part, c'est non. Sans doute parce que justement je suis passée à côté du poème et que je n'ai fait que suivre la métaphore filée dont vous avez ouvert la piste.
Ce n'est ni contre vous, ni contre votre texte, c'est juste personnel, n'en déplaise à certain persifleur, et j'espère que vous aurez l'intelligence de ne pas m'en tenir rigueur.
Vous savez d'ailleurs, des quelques échanges que nous avons déjà eus, quelle admiration j'ai pour vos textes.

myndie

pied à terre

Contribution du : 20/08/2014 21:40
_________________
"Les mots peuvent être "impuissants" et pourtant ils sont tout ce que nous avons pour étayer nos ruines". Joyce Carol Oates
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Avec les yeux du vent ... un viol !
Maître Onirien
Inscrit:
31/10/2009 09:29
De du côté de Brocéliande
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16403
Hors Ligne
Pas de problème Diva-luna, je vous taquinais avec cette réflexion concernant le meurtre et je comprends votre mouvement d'humeur en retour.
Ce que j'ai moins compris c'est l'ennui que vous avouez avoir ressenti à la lecture de ce texte (trop long, trop monocorde ?) et ce "too much " au sujet des cocotiers.

En découvrant dans votre commentaire, myndiemoi aussi j'ai souri de cette virilité que je ne me soupçonnais pas. J'en ai d'ailleurs été ravie puisque tel était mon souhait : entrer dans ce personnage masculin du vent, l'exercice semblait réussi !
Je ne suis, moi-même, fille de la mer que par adoption, vous savez, mais l'amour que je lui porte est de l'ordre de la passion amoureuse, d'où, peut-être les excès de langage qu'elle m'inspire.

Contribution du : 21/08/2014 11:48
_________________
"La poésie est aux apparences ce que l'alcool est au jus de fruit"
Guillevic
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2020