Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3) 4 5 6 ... 150 »


Re : Bouts rimés
Visiteur 
Merci, mon cher Pierrot ! C’est toute notre enfance
Qui revit sous ta plume en parlant Tour de France !
Je nous revois, gamins, écoutant la radio
Dans ces années cinquante où dominait Fausto
Avec ton copain Rik sans oublier Koblet,
Robic dit le biquet, Gino comme Bobet,
Et les suceurs de roues, les boyaux sur le dos,
Les porteurs de bidons, quand ça tournait à l’eau
Chez ceux qu’on appelait les forçats de la route !

Contribution du : 26/06/2011 15:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Expert Onirien
Inscrit:
23/03/2011 21:54
De France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 7589
Hors Ligne
Comment payer ses dettes… (humour)


J’ai bien dans mon troupeau quelques vaches crevées,
Pour le boucher du coin ce n’est pas l’idéal !
Je lui dois plein d’euros, donc je suis son féal,
Je marche en ruminant des solutions rêvées :

Si je ne règle pas je vais aller au trou,
Et, comme je suis nul aux poings comme à la course,
Ne m’avancera guère à lorgner la Grande Ourse…
Je hèle la Fernande et son divin frou-frou :

Placée au carrefour, au coin des quatre routes,
Il pleut elle apparaît dans un rideau de gouttes,
Son parapluie ouvert racole avec vigueur

Les esprits échauffés par ses dons fantastiques,
Elle va gagner gros, mes mœurs sont élastiques,
En échange des sous elle obtiendra mon cœur !

Contribution du : 26/06/2011 16:07
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Visiteur 
Génial Mona, cette facilité que tu as de changer de registre.
Je ne résiste pas ici au plaisir de citer Baudelaire:
Citation :
« Quel est donc l'imbécile ... qui traite si légèrement le sonnet et n'en voit pas la beauté pythagorique ? Parce que la forme est contraignante, l'idée jaillit plus intense. Tout va bien au sonnet, la bouffonnerie, la galanterie, la passion, la rêverie, la méditation philosophique. Il y a là la beauté du métal et du minéral bien travaillés. Avez-vous observé qu'un morceau du ciel, aperçu par un soupirail, ou entre deux cheminées, deux rochers, ou par une arcade, etc. ..., donnait une idée plus profonde de l'infini qu'un grand panorama vu du haut d'une montagne ? Quant aux longs poèmes, nous savons ce qu'il faut en penser ; c'est la ressource de ceux qui sont incapables d'en faire de courts ! » Charles Baudelaire.

Contribution du : 26/06/2011 17:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Expert Onirien
Inscrit:
23/03/2011 21:54
De France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 7589
Hors Ligne
Pas très puissant le sonnet ! Mais je me suis amusée. Il est évident que j'ai un peu honte après vos exploits... Mais un peu de honte est vite bue ! Pardon à Rimbaud, quand même !

Contribution du : 26/06/2011 22:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Visiteur 
Zut! Encore un sonnet, Madame on est crevées...
Écrire comme on veut, ce serait idéal,
Comme le dit souvent, Jonathan mon féal,
Qui torche en rien de temps, des poésies rêvées !

Avec la prosodie, on est au fond du trou,
The bottom of the hol' ( c'est de l'angliche of course)
Jonath écrit des trucs, des fois sur la Grande-Ourse,
D'autres sur la petite, elles font des frou-frou.

Avec sa mobylette on s'en va sur les routes.
Une fois il a plu, vraiment, à grosses gouttes.
On s'est mis à l'abri. Mamma, quelle vigueur !

Ses mots venus du cœur sont vraiment fantastiques...
Il jouait de la lyre avec mes élastiques.
Ras le bol du sonnet, ce vilain crève-cœur.

Contribution du : 27/06/2011 08:53
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Expert Onirien
Inscrit:
23/03/2011 21:54
De France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 7589
Hors Ligne
Je suis morte de rire ! Pierrot j'aime ta façon de relever le défi ! Tu vois qu'avec les mots on peut triturer n'importe quoi et, ce qui est pire, en forme poétique (hum !)

Encore un grand bravo pour cette performance ! Je ne sais jusqu'où nous pouvons aller, mais bien malin qui pourra nous arrêter !

Contribution du : 27/06/2011 09:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Visiteur 
Merci Monna. C'est un premier jet pondu de matin.
C'est un peu le proncipe de l'exercice.
Il y a pas mal de petites choses à modifier
vers 4: Qui torche en un clin d’œil
vers 8: ils me font des frou-frou

Quand on aura épuisé les acceptions de "crevées", peut-être pouvez-vous nous proposer un autre exercice ? Ou toi Alexandre ?

Contribution du : 27/06/2011 16:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Apprenti Onirien
Inscrit:
18/06/2011 20:56
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 229
Hors Ligne
En levant mon regard aux paupières crevées,
Je pleurais sur des étreintes et des passions rêvées
Je compris que le chemin choisi serait mon idéal
je pourrais enfin vivre, en être son féal

Les constellations valsent dans l'éreintante course
je m'accroche à Mizar, au sein de la Grande-Ourse,
Avec son cavalier, chevauchées fantastiques !
je touche une nébuleuse sous mes doigts élastiques

Je suis noyau de terre, battement de ce coeur,
et qui m'entraîne si fort, avec tant de vigueur !
vers cette voie lactée, dont je lape quelques gouttes
je glisse ,sur les ellipses, sur d'éternelles routes


Mais le vent , buissonnant, dans un discret frou-frou
Me ramène, ici-bas, éternité au trou!

Contribution du : 27/06/2011 17:58
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Expert Onirien
Inscrit:
23/03/2011 21:54
De France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 7589
Hors Ligne
Boujour Pierrot,

Si tu trouves "Heureux qui comme Ulysse..." etc.
je suis preneuse !

Contribution du : 28/06/2011 08:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Visiteur 
OK, Monna, et merci c'est un de mes poèmes préférés. Et comme Ma Bohème, tous les oniriens doivent connaître ce grand classique

Voici donc le troisième sujet.
Vers réguliers, mètre au choix, on peut inverser les rimes.

voyage, toison, raison, âge
village, saison, maison, davantage
aïeux, audacieux, fine
latin, Palatin, angevine

Contribution du : 28/06/2011 08:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3) 4 5 6 ... 150 »





Oniris Copyright © 2007-2019