Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Cœur équinoxe
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 21066
Hors Ligne
Salut à tous, merci au CE et à tous ceux qui œuvrent bénévolement dans l'ombre de la "centrale "...(ça fait un peu peur dit comme ça...) 😁

Eskisse

Tant mieux si tu as trouvé quelque poésie à mon texte en EL et d'avoir privilégié cela à cette sensation d'hermétisme dont tu parles et que tu fais bien de me signifier.

Donaldo

Désolé pour tes neurones tordus.. 😊..
Mais je suis content si tu as apprécié d'être "emmené ailleurs", c'est aussi un peu l'idée que je me fais de la poésie. Je ne connaissais pas cette citation de Kafka. Merci pour ton com en EL.

Cyrill

Comme Eskisse, tu trouves que ça "foisonne", effectivement je foisonne pas mal, peut-être que je foisonne un peu trop, mais que veux-tu on se refait pas.. 😏
Merci en tout cas pour les compliments qui évidemment font toujours plaisir hein et pour l'ensemble de ton com en EL.

Myo

Vous avez parfaitement saisi le sens général du texte, au niveau du fond je crois que vous avez tout dit. Il s'agit bien là de mon interprétation, imagination, extrapolation de mes images, de mes possibles, de mes supposés... d'un couple ayant vécu toutes les guerres et l'amour aussi.. (merci Francis.. 😉) Mais surtout merci à vous.

Marite

Vous faites bien de m'exprimer votre difficile entrée dans mon texte, je le comprends parfaitement. Je ne vais pas décrypter toutes mes métaphores, cela n'aurait pas forcément d'intérêt. Je m'arrête juste sur "au pied du pur" que vous citez en premier, il s'agit d'évoquer une sensation d'urgence "au pied du mur" et d'y joindre ce concept de "pureté (de l'amour) plutôt avec retenue, ou ironie peut-être, une prise de distance avec cette aspect convenu de la chose . Merci à vous.

Vincente

Je suis super emballé par ton interprétation même si je n'ai pas pensé à cela une seconde en écrivant le texte. Non, pas" même ", mais surtout car il est vraiment super intéressant d'avoir ce retour interprétatif du lecteur.. Cette transposition large, universelle, civilisationnelle et environnementale à mon sujet intime et peut-être même égoïste ou enfermant à quelque chose de jubilatoire, du moins de questionnant dans le bon sens du terme.
Merci beaucoup pour cela.

Keanu

Alors comme ça mon texte est grandiloquent, abstrus, chargé, sybillin, pompeux, convenu, poetico- poétique, hors-sol, généralisant, creux, trop fleuri, faussement spirituel... 😁 Bien bien me voilà habillé pour l'hiver, je vais faire des économies sur la laine de mérinos...
Plus sérieusement, même si ma démarche est plutôt instinctive et très peu intellectualisée, j'entends très bien ce que vous me dites. Vous n'êtes certainement pas le seul à penser cela de ce texte ou d'autres que j'ai pu publier ici d'ailleurs, vous me le signaler c'est très bien ainsi. Et même si je suis conscient de cela, un petit rappel est toujours bénéfique. Je me dis souvent que je vais tendre vers plus de "simplicité" ce coup ci et puis finalement je me laisse embarquer par les mots et les métaphores . Je ne sais pas si c'est une "marque de fabrique", en tout cas il m'est compliqué de faire autrement. Mais bon.
Merci beaucoup pour votre sincérité.

Contribution du : 07/12/2021 05:39
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammed Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Cœur équinoxe
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 21066
Hors Ligne
Oups... "vous me le signaler"
Avec un Z comme zzzzzzz pas réveillé...

Bonne journée !

Contribution du : 07/12/2021 07:16
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammed Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Cœur équinoxe
Expert Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 9647
Hors Ligne
Salut Pouet.

Est-il possible de se refaire et d'empêcher les métaphores de foisonner ?
Je ne crois pas.
Il me semble qu'elles s'enchaînent en suivant des associations libres d'idées.
C'est comme ça que j'ai lu ton poème, qui a fait écho dans ma pensée et provoqué une émotion, même si celles-ci divergent de celles qui ont motivé ton écriture.
Je ne décrypte pas non plus ma lecture, elle passe par le cœur plus que par l'intellect.
Continue comme ça !

Contribution du : 07/12/2021 08:28
_________________
Compagnon Rouge
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Cœur équinoxe
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
24/05/2021 12:24
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2545
Hors Ligne
Salut Pouet,

Merci pour ce retour.
Moi aussi, j'avais buté sur "au pied du pur", faut croire que je suis restée au pied du mur de la pureté...
Je suis d'accord avec Cyrill, il faut conserver ce qui fait l'unicité du style quand on a la chance d'en avoir un ! ( ce qui n'est pas donné à tout le monde ! ) La métaphore à foison, c'est ton style...

Contribution du : 07/12/2021 09:21
_________________
Leurs yeux se sont levés plus tôt que le soleil. Paul Eluard
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Cœur équinoxe
Expert Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 9647
Hors Ligne
C'est un peu comme laissez les fautes d'accord quand on est à moitiez éveillez.


Contribution du : 07/12/2021 09:46
_________________
Compagnon Rouge
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Cœur équinoxe
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 18518
Hors Ligne
Merci Pouet de m'avoir comprise et aussi pour l'explication de la métaphore "au pied du pur", j'avoue que je n'y aurais pas pensé et que mes neurones sont un peu fatigués pour les suivre toutes dans votre texte.

Contribution du : 07/12/2021 11:14
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Cœur équinoxe
Organiris Animodérateur
Inscrit:
12/05/2016 20:15
De Vendée (85)
Groupe :
Onimodérateurs
Organiris
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 10172
Hors Ligne
Salut Pouet,

Comme je ne lis jamais les commentaires voisins, j'ai laissé aller ma perception première, un peu "à l'instinct" comme Cyrill, d'autant que je t'avouerais que demeurait un certain flou sur ta destination et donc sur intention. Mais l'approche sociétale marchait bien, et plus j'avançais plus elle me plaisait. J'ai donc considéré qu'était là ta volonté, parler de ce mal-être dans lequel, toi, et donc en tant qu'être "universel" (et tu emploies la première personne du pluriel, tu avais donc projet d'associé ton sentiment à celui de tes alter-ego ; même le "gémellaire" m'y ramenait), étaient aussi les autres vis-à-vis de l'évolution environnemental. Tout s'imbriquait, même et surtout à la relecture et à la formulation du commentaire.

J'ai été dans un tel niveau de persuasion, que quand en final, je suis allé voir les ressentis de mes confrères, j'ai été bien bien étonné de ce qu'ils y avaient vu, et dans un relatif consensus… !

Et puis même à la fin pourtant pour moi, cela se confirmait, ce vers est dans ce sens sans appel mais très suggestif corrélativement :

"parce que nous pouvons tout à ce rien immuable"

Et puis je dois tout de même te dire que je préfère ma compréhension à ta version… la tienne plus touchante car plus intime, mais si tourmentée dans sa forme qu'elle se trouble d'elle-même presque trop à mon sens… mais bien sûr le tien ici prévaut, aucun doute là-dessus !

Contribution du : 07/12/2021 11:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Cœur équinoxe
Expert Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 9647
Hors Ligne
Citation :
j'ai été bien bien étonné de ce qu'ils y avaient vu, et dans un relatif consensus… !


Bien relatif, le consensus Vincent. J'ai plutôt vu la difficulté, voire l'impossibilité d'une rencontre avec soi-même plutôt qu'avec l'autre.
C'est ce que m'ont suggéré les oxymores.
Avec l'autre c'est une autre affaire que l'échec guette, parce qu'il est fantasmé à partir de soi : j'ai surtout retenu cela, qui m'est propre, dans le poème.
Peut-être l'ai-je mal exprimé dans mon commentaire.
Mais j'aime bien aussi ta lecture !

Contribution du : 07/12/2021 11:45
_________________
Compagnon Rouge
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Cœur équinoxe
Onirien Confirmé
Inscrit:
16/11/2018 02:04
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 788
Hors Ligne
Pardon pouet, je n'ai pas voulu accumuler ainsi les adjectifs péjoratifs dans l'optique d'accabler votre texte ; lorsque je commente, je cherche simplement à mettre le doigt sur ce que je ressens et pense, alors je me trouve dans l'obligation de requalifier, de reformuler plusieurs fois, afin de m'assurer que je transmets au mieux mon point de vue de lecteur. Je sais que mes mots peuvent sembler un peu rudes, mais j'ai à coeur de rester sincère dans mes retours.
Je comprends que vous vous laissiez embarquer par les métaphores. Ce n'est pas un mal en soi et il ne s'agit que de goût, comme d'habitude.
Je n'hésiterai pas à commenter à nouveau l'une de vos productions !

Contribution du : 07/12/2021 18:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Cœur équinoxe
Organiris Animodérateur
Inscrit:
12/05/2016 20:15
De Vendée (85)
Groupe :
Onimodérateurs
Organiris
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 10172
Hors Ligne
Cyrill, quand je dis "relatif consensus", je pense au fait que l'axe du poème se déroulait pour les auteurs commentateurs dans la sphère intime, et en particulier celle où l'autre est ce "miroir brisé" (sic), ou ce révélateur qui permet de se situer (au sens psychologique du terme) ; alors que mon interprétation s'est développée sur un champ bien bien plus vaste ; de l'approche macro, pouvait par contre depuis ma vision à l'inverse s'imaginer un regard micro, perso, voire intimiste.

Contribution du : 07/12/2021 19:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2022