Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Forums 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3)


Re : Chronique destinée aux auteurs s'estimant débutants
Visiteur 
Je ne suis pas débutant , mon premier textes hors scolaire remonte a 2002 et mon premier récit achever a 2005. Mais j'ai toujours était accabler par de terrible problèmes d'orthographe et de syntaxe...Qui font que beaucoup de mes projets littéraires ne se réalisent pas , c'est quelque chose qui m'accable et m’attriste.

Contribution du : 18/01/2017 19:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Chronique destinée aux auteurs s'estimant débutants
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 20234
Hors Ligne
Bonsoir Monio. Je demande seulement : avez-vous déjà pensé ou même tenté quelque chose afin de vous améliorer pour ces problèmes d'orthographe et de syntaxe. Le fait d'avoir en ligne de mire la réalisation de vos projets littéraires ne serait-il pas une motivation suffisante pour que décidiez de "traiter" ce problème qui ne nuit qu'à vous seul en fait ?

Contribution du : 18/01/2017 20:04
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Chronique destinée aux auteurs s'estimant débutants
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 46091
Hors Ligne
Bonjour Monio.

Vous êtes conscient de vos lacunes et c'est très bien. Peut-être pourriez vous vous rapprocher d'une structure comme certaines associations qui donnent des cours du soir. Voyez si dans votre ville il en existe une. En général les mairies ont les adresses de ces associations qui déposent leurs statuts.

Je pense que vous avez un potentiel en vocabulaire, mais je ne crois pas qu'ouvrir ici toute une série de topics sur vos projets littéraires soit très profitable si vous n'essayez pas au préalable de vous améliorer en orthographe et grammaire.

Au contraire, vous pourriez vous faire piquer vos sujets.

Je vous donne cet avis en espérant qu'il puisse vous aider.

Contribution du : 19/01/2017 10:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Chronique destinée aux auteurs s'estimant débutants
Visiteur 
Bonsoir.

Tout les avis sont bon a prendre.

Bien sur que j'en suis conscient, comme je l'est dit a cause de ces soucis, beaucoup de projet ne se font pas.

Malgré les freins et les déconvenues , j'ai développé un certain gout pour la narration et les descriptions fournis et détaillées.

Voici un fragment d'un texte que j'avais écrits lors d'une pause déjeuner il y a quelques mois , la description d'un personnage masculin , directement inspiré de l'ancien amant d'une femme qui était une connaissance :

"Un être malfaisant, un fidèle des démons . Grand, brun, a la musculature des plus développée, non pas a la sueur du front , mais a la poudre protéinée . T-shirt moulant de rigueur , cheveux recouverts de gels coiffants , lunette de soleil. Violent plus que de raison, mentalement instable, et grand adepte de la poussière d'étoile. La blanche coulait dans son sang. Pareil salopard attire la gente féminine comme l'aimant attire le fer. Transpirant le mal de tout son être, les ténèbres et lui ne faisait qu'un."

Contribution du : 19/01/2017 23:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Chronique destinée aux auteurs s'estimant débutants
Expert Onirien
Inscrit:
12/06/2014 08:51
De Pyrénées-Atlantiques
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 4851
Hors Ligne
Décidément Monio...
Pensez vous vraiment que suite à la description que vous en faites "...Pareil salopard attire la gente féminine comme l'aimant attire le fer....".
Je ne suis pas sûr que des cours d'orthographe vous suffiront pour gagner l'intérêt des lecteurs d'Oniris ou d'ailleurs.

Contribution du : 19/01/2017 23:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Chronique destinée aux auteurs s'estimant débutants
Visiteur 
J'ai beaucoup d'autres descriptions -plus douces- ainsi qu'un certains nombres de descriptions de lieux, de routes et de bâtiments
. Celle là est un peu brut en effet.

D'ailleurs sur ce forum existe il une section pour y poster des extraits de texte dans un stade plus ou moins avancer ?

Contribution du : 20/01/2017 00:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Chronique destinée aux auteurs s'estimant débutants
Visiteur 
Bonjour Monio,

Je rejoins les conseils de Robot, en vous invitant à trouver, proche de chez vous, un atelier d'écriture (en plus des cours pour parfaire orthographe et grammaire).
Je ne trouve pas qu'un site internet soit le bon endroit pour vous aider à progresser. (je veux dire qu'ici vous ne pourrez pas travailler tous les aspects de l'expression, fond et forme, orthographe, grammaire, clarté des propos, etc.)

Bonne continuation.

Contribution du : 20/01/2017 04:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Chronique destinée aux auteurs s'estimant débutants
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
09/01/2017 18:05
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2006
Hors Ligne
Les ateliers d'écriture n'ont pas toutes les vertus car:
-ils ne corrigent pas l'orthographe puisque le jeu consiste pour la moitié du temps imparti à lire le texte que l'on a écrit et non à le faire lire.
-l'animateur de l'atelier d'écriture critique rarement de manière négative ce qu'on lui lit : il ne tient pas à perdre sa clientèle.

Comme j'aime lire et écrire et que je dispose d'un peu de temps cette année j'ai testé cette année deux ateliers d'écriture : l'un payant, l'autre payant aussi mais qui propose des séances découvertes gratuites auxquelles je ne manquerai pas de m'inscrire à nouveau malgré une première expérience peu convaincante.

L'avantage: dans l'heure impartie on est bien obligé d'écrire quelque chose, sur un modèle ou un thème donné, c'est un exercice qui en vaut un autre et parfois cela peut faire naître de beaux voyages dans nos imaginaire.

L'inconvénient: l'orthographe n'est pas prise en compte. A ma grande surprise j'ai constaté que l'une des participantes à l'un des ateliers, jeune femme enjouée, pleine d'imagination, à la diction agréable et dont j'achèterais volontiers les recueils quand j'aurai de l'argent et s'il lui prend fantaisie de publier , avait une orthographe déplorable (je l'ai constaté lors d'un jeu de cadavres exquis organisé par l'animateur).

L'autre atelier, un atelier découverte où je suis allée par curiosité ne m'a même pas procuré l'impression d'évasion que le premier m'apporte. Le sujet était :"rédigez une page nostalgique". J'ai commencé alors à jouer le jeu en m'arrachant une à une des plumes mentales d'où coulait mon sang d'encre. Pendant ce temps l'une des participantes n'arrêtait pas de se racler la gorge et de se moucher en maugréant que ce n'était pas son jour. Une autre, ayant bâclé son écrit en 15 minutes ne cessait de tapoter durant les 30 minutes restantes sur la table bancale avec son stylo qui clamait : " Moi,j'ai déjà fini! magnez vous le popotin espèce de traînards!"

Et de toutes façons les textes produits en atelier d'écriture doivent être remaniés ensuite. On produit difficilement quelque chose de valable en une heure.

Il y a de cela de nombreuses années je m'étais déniché une correspondante qui annotait les nouvelles que je lui envoyais et j'annotais les siennes. Elle était sans indulgence, de type bourru, mais quand un de mes écrits lui plaisait elle n'hésitait pas à se répandre en éloges. Ces échanges encourageaient à l'écriture et à l'auto critique. Par la suite j'ai participé à un concours régional et en ai obtenu le premier prix parmi cent candidats alors que j'avais échoué au même concours, même pas un accessit, lors d'une précédente tentative. Bien que j'aie à cette époque perdu de vue cette correspondante, qui n'a jamais eu connaissance du texte lauréat, l'année d'échanges de critiques littéraires entre nous a sans doute été pour quelque chose dans cette petite victoire sur moi même.

Contribution du : 20/01/2017 13:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Chronique destinée aux auteurs s'estimant débutants
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 46091
Hors Ligne
Bonjour silvetia

J'anime un atelier de poésie (non pas d'écriture) dans mon association Loisirs et Solidarité des retraités. Nous sommes 9 et je t'assure que nous vérifions l'orthographe des textes et que nous ne faisons pas que lire et nous congratuler. Au contraire, nous sommes critiques de nos textes. Nous les lisons et déclamons et parfois les mettons en scène, par pur plaisir, pour nous mêmes.
Quand je dis animateur, cela ne veut pas dire guide, nous sommes chacun des participants des auteurs (modestes) et des observateurs des textes des autres.

Je ne suis pas partisan des ateliers payants car peu sont fiables pour progresser.

Contribution du : 20/01/2017 14:24
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3)





Oniris Copyright © 2007-2023