Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 4 ... 7 »


concordance de temps
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18110
Hors Ligne
Salut Oniriens

Actuellement je lis un livre de Terry Goodkind : La première leçon du sorcier, sous titré L'épée de la vérité 1

Je ne sais si c'est parce qu'elle est traduite de la version américaine, mais j'y retrouve des formes de syntaxe qui me laissent un peu perplexe. Je ne m'y connais pas en Grammaire, alors j'aimerais savoir si c'est logique de s'exprimer ainsi.

Je ne suis qu'au deuxième chapitre, et j'ai relevé ceci, qui m'a paru assez bizarre.

"N'étaient le croassement de quelques corbeaux, un silence rassurant les enveloppait."

Je me demande si le temps "d'envelopper" est correct.

Merci

Wan

Contribution du : 17/06/2010 22:02
_________________
Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : concordance de temps
Maître Pattie l'Orthophage
Inscrit:
27/12/2006 19:14
Groupe :
Conseil consultatif
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 42774
Hors Ligne
Oui. C'est une action "qui dure", donc l'imparfait.
Mais selon ce qu'on veut exprimer, on peut utiliser le passé simple, aussi (ça accentue l'impression de soudaineté du silence, au lieu d'accentuer la progressivité).

édit : ça se dit, "progressivité" ?

Contribution du : 17/06/2010 22:09
_________________
C'est quoi cette mode de bâcler ses loisirs à toute vitesse ?
Turtle Power !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : concordance de temps
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 14540
Hors Ligne
Progressivité se dit mais je me demande s'il n'aurait pas mieux valu écrire :

"N'était (au singulier) le croassement des corbeaux" suggérant dans ce sens "Si ce n'était"

Ou alors "N'étaient les croassements", le tout au pluriel.

Contribution du : 17/06/2010 22:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : concordance de temps
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18110
Hors Ligne
Merci Pattie, mais je ne sais pas pourquoi "les envelopperait" me paraît plus logique, mais on va s'en tenir aux règles

Edit :

c'est bien "Les croassements", Animal, je m'excuse. Lapsus calami

Xcuzi

Contribution du : 17/06/2010 22:15

Edité par Cyberalx le 19/6/2010 4:47:56
_________________
Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : concordance de temps
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 14540
Hors Ligne
Errare humanum est

Pour "enveloppait", je suis d'accord avec Pattie.

Contribution du : 17/06/2010 22:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : concordance de temps
Maître Pattie l'Orthophage
Inscrit:
27/12/2006 19:14
Groupe :
Conseil consultatif
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 42774
Hors Ligne
Ah tiens ! Je n'avais pas pensé au conditionnel ! Il est possible aussi : s'il n'y avait pas de corbeaux, ce serait plus rassurant.
En fait, aucun des trois temps (passé simple, imparfait, conditionnel) n'est faux. C'est le choix de l'auteur, de ce qu'il veut accentuer, qui le guide. Ou du traducteur, du coup, peut-être ?

Du coup, ce n'est pas un "problème" de concordance des temps, mais d'utilisation des temps. J'ai longtemps confondu les deux.
La concordance des temps, c'est par exemple :
"Si j'avais su, je ne serai pas venu."
"Si j'avais su, je ne serais pas venu."
Si + imparfait dans la subordonnée = conditionnel dans la principale.

édit : J'y pense... Il faudrait un "si" dans la première partie de la phrase, pour le conditionnel d'"envelopper" ou pas ?

Contribution du : 17/06/2010 22:29
_________________
C'est quoi cette mode de bâcler ses loisirs à toute vitesse ?
Turtle Power !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : concordance de temps
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18110
Hors Ligne
Merci Pattie, me voilà moins bête.

Je vais bosser, bonne soirée à vous tous


Contribution du : 17/06/2010 22:32
_________________
Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : concordance de temps
Visiteur 
Wancyrs,

Serait-il possible d'avoir connaissance des quelques phrases qui précèdent ?... pour se faire une idée plus précise du contexte et donc du sens.
(A priori, je serais d'accord avec Animal sur le singulier qui remplacerait le pluriel, mais ta question ne portait pas sur ça)

Contribution du : 18/06/2010 00:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : concordance de temps
Onirien Confirmé
Inscrit:
08/06/2010 08:34
De Bordeaux
Groupe :
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 331
Hors Ligne
A vrai dire, le seul temps recevable dans cette phrase, c'est l'imparfait.

N'étaient les coassements de quelques corbeaux, un silence rassurant les enveloppait.

[Si ce] n'était les coassements de quelques corbeaux
=> A l'exception des coassements de quelques corbeaux, le silence qui les enveloppait était rassurant.

Les deux verbes renvoient strictement à une même temporalité : le silence persiste dans les coassements des corbeaux, le silence dure à mesure que dure dans le temps les coassements. Nous avons là deux temps passés, deux valeurs duratives, avec une idée de simultanéité sur laquelle insiste la subordonnée concessive. Le passé simple et le conditionnel, en plus de changer radicalement le sens de la phrase, seraient fautifs si on les employait tels quels, sans apporter d'autre modification à la phrase.

Conditionnel :

S'il n'y avait les coassements de quelques corbeaux [or, c'est le cas], un silence rassurant les envelopperait [mais de fait, il ne les enveloppe pas].

On est obligé pour que cette phrase reste correcte de passer par "avoir" et non plus par "être". Il ne s'agit plus d'une concessive mais d'une conditionnelle. (C'est aussi ici que se range le fameux "Si j'avais su je ne serais pas venu de la Guerre des boutons.)

Passé simple :

Les coassements des corbeaux persistant, [en conséquence] le silence ne les enveloppa qu'imparfaitement.

Ici, une causale, c'est parce que les coassements persistent que le silence ne peut se faire.

Contribution du : 18/06/2010 08:40
_________________
Exhausser ma pensée
Exaucer ma voix
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : concordance de temps
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18110
Hors Ligne
Je ne comprend pas ton tour de passe-passe, Messire Goldmund.

pour moi, c'est assez simple :

"N'étaient les croassements de quelques corbeaux, le silence les enveloppait"

Pour moi, "N'étaient" est une forme contractée de "si ce n'étaient", alors pourquoi le conditionnel de envelopper ne marcherait pas ?

le silence ne les enveloppe pas parce qu'il y a les croassements de quelques corbeaux. s'il n'y avait pas eu ces croassements, le silence les envelopperait, ou les enveloppait.

Voilà pour moi. alors je crois que Pattie a raison

Contribution du : 18/06/2010 09:01
_________________
Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 4 ... 7 »





Oniris Copyright © 2007-2020