Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3) 4 5 6 ... 60 »


Re : D'un sonnet l'autre
Visiteur 
Stony, je ne perçois pas bien vos propos, je vous prie de vous exprimez plus clairement. Vous dites que mes lecteurs seront déprimés par ce que j'écris ? C'est bien cela ? Et que je ferais faillite parce que j'ai un peu d'audace ?

Je suis un garnement ? Oui je ne suis pas très vieux même un peu jeune vous avez du le voir dans un autre sujet mai qu'est-ce que cela vient faire là dedans ?

Contribution du : 11/04/2016 10:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : D'un sonnet l'autre
Visiteur 
Laissons ça, Arthur ! Vous étiez d'emblée dans le premier degré alors que j'étais dans la dérision. Désolé pour ce malentendu, le but du jeu n'étant évidemment pas de s'engueuler.
Il m'arrive de taquiner ceux dont je pense qu'ils peuvent jouer le jeu. Nous ne nous connaissons pas suffisamment et je me suis trompé.

Belle soirée à vous.

Contribution du : 11/04/2016 16:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : D'un sonnet l'autre
Visiteur 
Ah je suis vraiment désolé. Je n'avais pas compris ! Pardonnez moi vraiment ! Je ne savais pas que c'était à but humoristique !

Contribution du : 11/04/2016 17:15
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : D'un sonnet l'autre
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 12991
Hors Ligne
Une petite récréation en prologue :

Arielle à la barre et Stony fait la roue
Alexandre au rapport Gemini tient la proue
Pour que Cristale rie Arthur et rimailleurs
Tirons les vers du lai que la rime aille ailleurs.




Un sonnet sans son c'est un sansonnet sans chant


Que de jolis échos, bouquets de hiatus
Hémistiches omis et voici tout le charme
Renversant des versets. Moi-même je m'alarme
De savoir mettre au monde aussi fous prospectus !

Le poète n'a rien d'un vulgaire Brutus
Quand il rend féminine une rime, une larme
En « e » muet, un point, voilà qui me désarme :
Enfin la prosodie unit rose et cactus.

Mais pourquoi renier des anciens le solfège
Et de leurs notes faire un cruel sortilège ?
Un sonnet sans le son devrait changer de nom.

Ne pourrions-nous créer, inventer d'autres normes
Sans toucher aux anciens joyaux, les rendre informes ?
Aller vers l'horizon, saurons-nous sans chaînon ?


C.


Et comme le chante si bien Renaud "ta ta ta"... pour Stony

Contribution du : 11/04/2016 19:38
_________________
"Parce que la forme est contraignante, l'idée jaillit plus intense"
Charles Baudelaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : D'un sonnet l'autre
Expert Onirien
Inscrit:
16/05/2013 09:00
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7340
Hors Ligne
Car l’homme est ainsi fait,
Fils de leur union parfaite,
Sage et poète il sait
Qu’un corps ne va pas sans la tête.


La forme, dites-vous, mais pourquoi la changer ?
L’avoir ou la garder c’est la mode actuelle,
Quand en avoir trop nuit à bonne demoiselle
Et la perdre, pour tous, représente un danger.

Essayons d’y rester. Rimant d’un cœur léger
Comme firent avant les Maîtres d’Arielle,
Sans commettre jamais, point ne rajoute-t-elle
L’incorrigible erreur de vouloir corriger.

Je me souviens, enfant, quand, entrant dans l’église
On me disait : « Surtout ne fait pas de bêtise ! »
Alors je m’asseyais, admirant les vitraux.

J’ai gardé le respect pour la chose divine,
Pour ces Dieux, vrais ou faux, pour qui l’on pèlerine,
Et de qui je serais plus ange que héros.

Contribution du : 12/04/2016 02:07
_________________
La Fontaine re-formé
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : D'un sonnet l'autre
Maître Onirien
Inscrit:
31/10/2009 09:29
De du côté de Brocéliande
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16405
Hors Ligne
Avec l'aide de maître Corneille sur son Cid perché, un sonnet à Arthur :

Jouant avec brio de rimes bien sonnées,
Taquin, notre Stony s’enquit avec candeur
Arthur, mon jeune ami, auriez-vous mal au cœur ?
Je suis jeune il est vrai mais aux âmes bien nées,

Lui réplique aussitôt cet estimable auteur,
La valeur n’attend pas le nombre des années !
Laissez-moi donc pleurer la rime assassinée
Sans m’imposer les soins d’un quelconque docteur !

Je me soigne sans peine. Aux larmes des ancêtres
J’abreuve ce chagrin qu’on voudrait bâillonner,
Lui trouvant aujourd’hui un charme suranné.

De vos sonnets légers je me suis détourné.
Mes pareils à deux fois ne se font point connaître
Et pour leurs coups d’essai veulent des coups de maître.


Contribution du : 12/04/2016 11:57
_________________
"La poésie est aux apparences ce que l'alcool est au jus de fruit"
Guillevic
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : D'un sonnet l'autre
Visiteur 
Il faut que je vous dise à mon corps défendant
Qu'au départ de ce fil, c'est un peu de malice
Qui me fit louvoyer et sombrer dans le vice
Pour trouver un moyen d'esquiver l'adjudant.

Publier sans blanc-seing serait trop imprudent
Car à juste raison perçu comme un caprice.
Il me fallait user d'un ignoble artifice
Afin d'y parvenir sans être dissident.

Et si ce n'était pas tout à fait pour moi-même,
Mais afin d'éviter au poète un carême,
Mériterais-je moins le courroux du censeur ?

Je n'ai pu me résoudre à devoir trop attendre
Les sonnets de celui qui fut mon professeur
Et répond au pseudo bien choisi d'Alexandre.

Contribution du : 12/04/2016 23:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : D'un sonnet l'autre
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11123
Hors Ligne
Ici pimpette qui essaie un sonnet raté et le réussit très bien!
Alexandre, pitié!
Ne frappe pas sur la tête...

Faudrait toujours…

Plongé dans la journée dès le chant du réveil
Les deux pieds en avant la douceur du tapis
Les bonjour échangés comme autant de « Je t’aime »
Les odeurs bergamotes la fumée du thé gris

Toujours croire au sourire de la matinée d’amour
Aux possibles heureux, aux gagnants du Loto
Aux rencontres de la foule au coin de la ruelle
Au Tonton d’Amérique disparu sans marmot

La jolie fille exquise qui se jette à ta tête
Le ticket du quintet rapporte un argent fou
Ne jamais hésiter à croire à son étoile
En allumer deux trois au revers des jaquettes

La jolie fille exquise qui se jette à ta tête
Le ticket du quintet rapporte un argent fou
Ne jamais hésiter à croire à son étoile
En allumer deux trois au revers des jaquettes

Ainsi la providence d’une humeur bonne et douce
Te tiendra par la main pour mieux te chouchouter
Tellement il est vrai que nous sommes à nous-mêmes
Souvent presque toujours une promesse de bonheur




Contribution du : 13/04/2016 08:36
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : D'un sonnet l'autre
Expert Onirien
Inscrit:
16/05/2013 09:00
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7340
Hors Ligne
Revue de presse

Dans l’actualité, on apprend ces jours-ci
Le réveil d’un travers de la nature humaine
Qui consiste à cacher les fonds d’un bas de laine
Dans de chers paradis garants du sans-sous-ci.

Ici nul paysan pour que le blé se fauche :
On peut ouvrir un compte en 007,
Alors l’argent secret se dérobe au racket
D'un vil état volant ce qu’on à mis à gauche.

Tricher pour échapper aux devoirs de son dû,
Mentir pour engrosser l’assourdissant silence
Des auteurs inconnus de la haute finance
Qui taxent en pour cent le vice au revenu.

En fait, rien de nouveau, car tout le monde triche.
Je me souviens avoir, devant mon percepteur,
Menti sans retenue et la main sur le cœur,
Mais je suis un modeste à l’échelle du riche.

Contribution du : 14/04/2016 03:59
_________________
La Fontaine re-formé
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : D'un sonnet l'autre
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11123
Hors Ligne
Gemini

...dès que les sonnets font preuve de fantaisie et d'humour vrai, dégagés des carcans de la prosodie stricte, ô combien ils paraissent plus digestes et poétiques!
MERCI!

Pimpette 007...bien entendu

Contribution du : 14/04/2016 09:30
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3) 4 5 6 ... 60 »





Oniris Copyright © 2007-2019