Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Forums 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Déments songes - Remerciements
Expert Onirien
Inscrit:
22/05/2015 16:04
De REGION PARISIENNE
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3319
Hors Ligne
Merci à ceux qui ont sélectionné ma nouvelle et à ceux qui l’ont lue.
Merci hersen, placebo et vendularge pour vos commentaires.
Nous sommes restés en petit comité !
Je ne sais pas si c’est la fréquentation du site qui est en baisse, ou celle de la rubrique « nouvelles » ou si c’est le creux de la vague après l’intense lecture des œuvres du concours, ou encore si la réflexion que j’amorce est un peu moins attirante qu’une simple histoire. En tous les cas, vous y étiez, et je vous en sais gré.

Pourquoi deux accidents ? Pour prolonger l’effet miroir des deux personnages écrivains. Face à l’accident de l’autre, leurs réactions sont totalement différentes.
« ELLE », celle que j’appelle la conscience, est évidemment une partie du personnage lui-même. Comme sur une balance ancienne, vous avez deux plateaux, et l’état de ce qui tend à être vrai est l’équilibre entre eux. La conscience, c’est une sincérité envers soi-même, encore faut-il être capable de ne pas se mentir. Plus on se la joue grave, plus la conscience va réagir en opposition. Je n’ai pas souhaité jouer dans les nuances, pour rester à peu près compréhensible !
La conscience n’est pas non plus la Vérité avec un grand V. Le personnage, chacun d’entre nous, sait qu’il se montre différent de ce qu’il est, ou de ce qu’il croit être. A partir de là, il s’autorise à jouer, à tester, à mentir, à oser, à exagérer ou bien il essaie d’atteindre le plus souvent possible une forme de sincérité, d’authenticité. Ses réactions, nos réactions, dépendent aussi des réactions de l’autre, du contexte, de l’éducation…
L’histoire m’a permis d’illustrer une réflexion, ici un livre approprié, mais je n’ai pas cherché à écrire sur l’univers littéraire particulièrement.
Merci encore et à très vite !

Contribution du : 18/03/2016 17:57
_________________
"Penser est difficile, c'est pourquoi les gens jugent"
Carl JUNG
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Déments songes - Remerciements
Organiris
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Organiris
Correcteurs
Membres Oniris
Post(s): 34187
Hors Ligne
Merci Lala de vos explications !

j'ai apprécié ce ELLE, même si j'avoue que je l'aurais aimé, à certains moments, plus incisive, plus tauraudante.

A vous relire,

hersen

Contribution du : 19/03/2016 18:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Déments songes - Remerciements
Expert Onirien
Inscrit:
22/05/2015 16:04
De REGION PARISIENNE
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3319
Hors Ligne
@amethystev
Merci de votre visite dans mon univers "freudien" ! Le personnage exerçant sur moi une certaine fascination, je le prends comme un compliment ! Je ne renie pas la simplicité de mon propos, n'étant absolument pas qualifiée pour une approche psychologique poussée.
Vous avez raison, mon texte ne s'inscrit pas dans le registre "émotion" mais essentiellement "réflexion". Si vous êtes plus réactif à l'émotion, qu'à la réflexion ou encore à l'action, je comprends que vous puissiez être un peu frustré.

Contribution du : 21/03/2016 12:43
_________________
"Penser est difficile, c'est pourquoi les gens jugent"
Carl JUNG
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Déments songes - Remerciements
Expert Onirien
Inscrit:
22/05/2015 16:04
De REGION PARISIENNE
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3319
Hors Ligne
Bonjour Carbona,

Merci de votre visite et de votre commentaire !
Comme vous l’exprimez, le dialogue intérieur crée spontanément un rythme. Je ne l’avais pas recherché, mais c’est tout à fait exact.
Concernant le sujet de l’ouvrage (et même le contexte littéraire, comme je l’ai indiqué à un autre lecteur), j’ai préféré rester générique, pour donner une portée plus large, plus universelle, à « ELLE ».
Je trouve très intéressante votre remarque « je tique quand personne ne s'aperçoit de la supercherie ». Vous êtes au cœur de l’intrigue ! C’est vous qui parlez de supercherie, pas moi, ni le narrateur, ni le personnage ! Souvenez-vous de la fin, François Bonval remercie celui qu’il qualifie d’ « ami » d’avoir permis la parution du livre… Vous le soulignez, « la conscience n'a pas toujours raison ». Pourquoi l’épouse, les proches, blâmeraient-ils celui qui a accompagné un auteur, a fait des recherches pour lui, lui a consacré du temps, de l’écoute, de la présence, de l’admiration ? Pourquoi priver un public d’un ouvrage, priver un proche d’une mémoire ?
« ça laisse songeur… » Merci d’avoir ouvert cette fenêtre de réflexion que je ne fais que poser.

Contribution du : 22/03/2016 10:25
_________________
"Penser est difficile, c'est pourquoi les gens jugent"
Carl JUNG
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Déments songes - Remerciements
Expert Onirien
Inscrit:
22/05/2015 16:04
De REGION PARISIENNE
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3319
Hors Ligne
Bonjour Lulu,

Merci d’avoir lu mon texte, d’avoir ainsi osé franchir la barrière du titre. Je reconnais volontiers que je ne soigne pas assez le titre, j’ai parfois l’impression de faire du marketing, de l’accroche, et ça me déplaît un peu dans le contexte. Un point à améliorer, donc !
Vos commentaires me font plaisir parce qu’ils se focalisent sur mon texte, et je vous remercie de l’avoir « pris pour ce qu'il était ». J’essaie de rester dans la sobriété et la cohérence, comme en photographie. Rien de plus désagréable qu’une image parasitée par un encombrement de détails non maîtrisé !
Que vous précisiez avoir « bien aimé la chute à laquelle je ne m'attendais pas » me fait vraiment plaisir, c’est aussi un élément du récit qui n’est pas toujours très facile à réaliser, et qui n’a pas toujours été mon point fort.

Contribution du : 22/03/2016 10:26
_________________
"Penser est difficile, c'est pourquoi les gens jugent"
Carl JUNG
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Déments songes - Remerciements
Expert Onirien
Inscrit:
22/05/2015 16:04
De REGION PARISIENNE
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3319
Hors Ligne
Bonjour Ananas,

Merci d'avoir persévéré et finalement d'avoir pris un peu de plaisir à cheminer entre pensée et réalité.
Je comprends ce que vous exprimez sur les à-côtés du périmètre étroit que je me suis imposée, et qui ont été un peu négligés.
Il y aurait sans doute matière à développer. En écrivant, il me venait souvent des images de film comme si j'écrivais un scenario. Dans cette hypothèse, la "conscience" pourrait prendre une place plus légère et les personnages, eux, plus de densité.
Mais pour en revenir à mon texte, je n'ai pas souhaité m'éparpiller, ou courir plusieurs lièvres à la fois... Une des difficultés propres aux nouvelles.

Bonne soirée !

Contribution du : 31/03/2016 20:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Déments songes - Remerciements
Expert Onirien
Inscrit:
22/05/2015 16:04
De REGION PARISIENNE
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3319
Hors Ligne
Bonjour Blitz,

Merci de vous être arrêté sur mon texte.
Le titre évoque le mensonge, le jeu de mots le relativise, mais ce n'est peut-être pas pertinent.
Le "ELLE" est juste conventionnel, quelque chose de court puisqu'il est très présent, mais ce n'est pas un synonyme de conscience, c'est vrai. La personnification permet quand même de souligner une relation d'échange, de dialogue, entre le personnage et sa conscience.
Très bonne soirée.

Contribution du : 17/04/2016 21:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2023