Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





"Dernier instant" Merci
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
08/02 21:41:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2416
Hors Ligne
Je voudrais remercier les lecteurs de la sélection GL, le CE et les correcteurs pour la parution de « Dernier spasme », petit poème d’état d’âme, sans énigme ni difficulté d’interprétation particulière à qui les lecteurs/commentateurs ont réservé un très bon accueil, j’en suis particulièrement touché.
J’ai noté avec plaisir qu’en cette fin d’été, le texte avait été parcouru par de nombreux lecteurs ; je vous remercie tous chaleureusement pour l’intérêt que vous lui avez porté.
L’essentiel a été dit dans vos commentaires et de ce fait ma contribution symbolique ne sera que pour répondre et remercier chacun d’entre vous par ordre d’entrée en scène :

Anje
: Vous donnez des conseils que je retiens sur la forme du poème :
- Six distiques au lieu de trois quatrains ; Je n’y avais pas pensé mais la suggestion me paraît effectivement très judicieuse.
- « pleurS » au pluriel, c’était ma première version ; mais dans ma tentative d’approche du classique je l’ai modifié pour la rime pleur/peur.

Corto :
Merci pour votre appréciation ; elle me comble.

Gemini : Votre allusion à E. Kübler-Ross, psychiatre pionnière sur l’étude de la fin de vie et des soins palliatifs, me flatte, mais n’est ce pas excessif pour ce modeste poème !!!
Sur la forme vous avez relevé des lacunes (qui pourraient être acceptées en néo ?) ; j’y travaille mais il y a tant à faire !

Hananke : Vous avez trouvé le sujet original mais sans envergure ni poésie et incomplet dans son traitement.
En réponse à votre remarque : je voulais évoquer le « Dernier instant » uniquement sous un aspect purement ponctuel et « physique » de l’instant, pas de l’après mort et surtout ne pas glisser vers la métaphysique, le religieux, le philosophique.
C’est un autre sujet que je ne voulais pas aborder et que je laisse pour le moment, à tous ceux (nombreux) qui ont réfléchi à la question.
Merci.

Sympa : Merci de votre bienveillante appréciation.

Papipoete : Vos commentaires tant sur le fond que sur la forme sont toujours éclairés et précieux. Je les lis avec intérêt.
Merci

Davide : Vous avez trouvé le sujet agréablement traité mais un peu terni par des fautes de prosodie que je ne peux contester même s’il s’agit de néo-classique qui en tolère certaines.
Comme je l’ai dit précédemment la « vision physique de la mort » est une volonté assumée de ma part, ma seule concession est le clin d’œil du dernier vers « ……son œil est entrouvert. » qui ouvre à toutes les hypothèses, interprétations et supputations !
Merci pour votre long commentaire qui m’aide à progresser.

Donaldo75 : Ah oui, la mort c’est un sujet incontournable chez les poètes (et d’autres) qui fait tellement partie de la vie ! Comment ne pas y revenir sans cesse. Le plus difficile n’est-il pas de trouver un angle d’attaque original !
Merci, tu as le droit de relire ce poème aussi souvent que tu voudras !

[b]Cherbiacuespe [/b]: Oui, ce n’est pas toujours facile de découvrir un texte en EL.
Merci d’y être revu, de l’avoir finalement apprécié et commenté dans ces termes.

Contribution du : 24/09 16:27:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Dernier instant" Merci
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
08/02 21:41:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2416
Hors Ligne
En fait le titre est "Dernier spasme".

Vraiment désolé pour cette bévue!!" Dernier instant est un titre auquel j'avais d'abord pensé!!
Lebarde

Contribution du : 24/09 17:04:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Dernier instant" Merci
Expert Onirien
Inscrit:
15/12/2017 07:55
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Post(s): 5273
Hors Ligne
Bonjour Lebarde et merci pour votre retour sur commentaires.

Je ne suis qu'un amateur encore peu éclairé pour me permettre de donner des conseils. Ce ne sont que mes impressions de lecteur attentionné mêlées à celle de ma plume apprentie.

Pour le pluriel de pleur, j'ai bien compris votre souci de rime orthographiquement correcte. Cela demande, quand le mot à la rime est choisi, de parfois batailler sur le vers mais il faut éviter que cette lutte ne laisse des traces à la lecture. Pas aisé d'éviter un petit désordre dans ces cas là.

Et comme disait Papipoète le "c'est fini, il" fait hiatus. La virgule ne fait pas cloison suffisante pour masquer le hihi inopportun.

Bonne continuation et à vous relire.
Anje

Contribution du : 24/09 17:14:05
_________________
L'art ne fait que des vers, le cœur seul est poète (A. Chénier).
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019