Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 5 6 7 (8)


Re : Discussion sur "La Sainte Ampoule"
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7136
Hors Ligne
Parce que, en plus de ton honnêteté intellectuelle, tu es une vraie gentille ?
C'est assez rare pour être souligné.
Respect, Angie !

Puisse l'avenir (et le jeu sur Oniris) t'apporter toutes les plumes utiles à ton bonheur !

Je n'ai pas commenté ton poème, car qui suis-je pour juger de la richesse des rimes, ou de l'emploi à tort ou à raison de l'élision ou de la diérèse. Sans compter que la seule sainte crème que je vénère c'est la Chantilly. Celle qui vient délicieusement parfaire une bonne ganache. Slurp, miam miam... j'en ai l'eau à la bouche rien qu'en l'évoquant...

Concernant mon ménage et l'improbable vieux balai qui rêverait de se métamorphoser en un plumeau flambant neuf, c'est gentil de ta part, mais je vais te faire une confidence : dans mon abracadabrant fouillis inextricable se trouve une baguette magique qui vaut mille fois ce cul d'autruche, aussi fourni soit-il.

De prime abord, c'est vrai qu'elle ne paie pas de mine. C'est juste une baguette taillée dans le modeste coudrier qui jouxte ma maison, mais tellement douce au toucher, si tu savais... Il me suffit d'un petit mouvement de nez, presque malgré moi, et voilà qu'elle se met à tout lustrer du sol au plafond en moins de temps qu'il m'en faut pour te le décrire. Sa seule condition sine qua non : que la musique fuse dans la maisonnée, et que je ne trouve rien à redire si cela lui prend d'aller courir le guilledou dans d'impensables recoins.

Tu comprendras que par nos modes de fonctionnement aussi dissemblables, je reste médusée devant ton acharnement à remporter un si futile (à mes yeux) trophée.

Mais, avec le temps, je me suis rendue compte que vous étiez toute une flopée du même acabit sur Oniris (si, si, les gars!). ^^ Du coup, c'est moi la marginale. Et puisque c'est travailler dur qui t'apporte du plaisir, je t'en souhaite tout plein pour que tu t'éclates autant que tu le mérites.

À une prochaine fois, au détour de nos lignes, Angie.
Merci pour ton bon esprit et ta joyeuse humeur communicative.


Cat

Contribution du : 21/01 10:31:20
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Discussion sur "La Sainte Ampoule"
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
21/06/2020 15:07
De Béthune
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2118
Hors Ligne
Hello Ewald,

Merci pour ce beau commentaire sur "La Sainte Ampoule".
Pas simple d'écrire un poème sur un objet historique... Mais la légende qui l'entourait était très inspirante, et forcément le côté descriptif s'imposait.
J'aime le fantastique, le psychédélique, mais aussi tout ce qui touche au mystique et au merveilleux.

J'accorde beaucoup d'importance à la musicalité et à la fluidité. Avant, j'écrivais des chansons, donc j'ai, en général, une bonne oreille musicale et poétique .

Oui, la rime pauvre sacrée/brisée, je l'assume. J'avais besoin de ces deux mots pour leur sens. La sainte ampoule a vraiment fini brisée pendant la révolution, et "sacrée" c'était le mot approprié pour décrire la lignée des rois en raison du mythe de la filiation avec le divin.
J'aurais pu chercher un vers avec l'adjectif "aisée" pour rimer avec "brisée", mais j'ai préféré le sens aux règles classiques.
C'est un sacrifice volontaire et assumé .
Mais bon, au fond, je n'ai pas d'excuses...

En tout cas, encore un grand merci de t'être arrêté sur ce poème.

.

Contribution du : 28/02 21:33:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 5 6 7 (8)





Oniris Copyright © 2007-2020