Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Echange sur les desservants des démons
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Responsables Edition
Post(s): 27142
Hors Ligne
A propos de desservants des démons.

Remerciements au membre du CE, aux lecteurs et commentateurs.

Eclaircie : Comment en vient-on à traiter un tel sujet ? La réponse que je peux te donner sur l’origine de ce texte c’est en fait un hasard bien éloigné. Je venais de revoir la « poupée sanglante » en vidéo. Et dans la maturation des idées dont je n’explique pas l’origine une phrase s’est composée dans mon esprit : « Je remplirais de pierres les poches de ces morts afin qu’au grand jamais ils ne quittent leurs tombes ». L’idée a muri progressivement en passant par bien des détours pour finalement s’arrêter sur les « vampires » qui au nom d’un pouvoir à conserver ont au cours des siècles asservi, martyriser, tuer des populations.

Mokthar : Vous utilisez le mot réquisitoire et c’est bien de cela qu’il s’agit.

Quéribus : J’ai pris bonne note de vos propositions techniques dont je reconnais la pertinence ainsi que celle sur la manière dont le texte peut-être perçu.
Je suis surpris que le mot sycophante vous choque. En matière religieuse il désigne les dénonciateurs professionnels, comme par exemple les prêtres de l’inquisition. Il me semblait tout à fait adapté ici. Je pense qu’il ne faut pas avoir peur des mots s’ils sont dans la logique d’un récit.
C’est fort sympathique de me dire de ne pas me décourager. Je n’en suis pas encore à ce point. Et votre commentaire argumenté me pousse à essayer de bien faire.

Sympa : Vous utilisez vous aussi le mot réquisitoire en estimant qu’il n’est pas excessif. Cela me rassure un peu par rapport à certains avis.

Hananke, Pizzicato, : Vous me reprochez un appel à la violence. Certes les mots de colère sont violents mais ils n’y a pas dans le réquisitoire d’appel. Non c’est MA colère. Je ne demande pas aux autres de la partager s’ils ne l’approuvent pas.
Pas d’appel à la violence dans ce texte, la loi du talion je crois que par réaction c’est vous qui l’introduisez Hananke alors qu’elle ne figure pas dans le texte. Ou bien vous ne lisez pas la métaphore des deux derniers vers dans le sens ou elle est rédigée : Empêchons-les de pouvoir recommencer ! Si le fascisme et le nazisme revenaient faudrait-il composer plutôt que s’opposer ? C’est en filigrane une question que veut modestement soulever le texte.

Plus précisément Wancyrs, (C’est parce que tu proposes d’en débattre que j’écris ces lignes qui reflète ma pensée profonde.)
je ne parle à aucun moment de vengeance. Je sais que la colère fait partie chez les chrétiens des 7 péchés capitaux. Mais reprocherai-je à Jésus Christ son emportement, sa colère contre les marchands du temple ?
Personnellement, je trouve que la colère peut être une saine réaction devant l’injustice. J’assimile l’absence de colère à la soumission. C’est un point de vue qui peut ne pas être partagé, mais pour moi la soumission fait le lit des injustices. Et ce n’est pas être anarchiste que de vouloir changer les comportements autrement qu’en tendant la joue aux persécuteurs.

Papipoète et Léni, Willis aussi dans le complément à votre com, vous résumez assez bien ce que je ressens, et j‘insiste : Les fous qui parlent au nom de dieu, oui mais pas qu’eux, les servants des pouvoirs oppresseurs quels qu’ils soient.

Pouet, tu comprends que propos n’ait pas voulu faire dans la langue de bois. A partir de l’oppression religieuse, qu’elle vienne d’un clergé ou d’un pouvoir qui s’appui sur lui, c’est bien sûr une condamnation de toutes les oppressions.
Je reconnais aussi ta sensibilité dans le soutien apporté à la descendance porcine que j’ai abusivement mêlée aux affaires humaines.

Izabouille et Jude-Anne vous semblez plutôt partager les propos et la manière de les traiter en poésie. J'en suis heureux.

Koko : Je prends en compte et vais me pencher sur vos remarques syntaxiques. c'est toujours utile d'avoir ces remarques de forme.
Cependant, je crois que sur un point vous n’avez pas saisi qu’en religion le nom commun « desservant » désigne une personne qui assure le service. (Larousse et Littré sont d’accord sur ce point). Donc les desservants des démons sont ceux qui se sont mis à leur service.

Merci à tous. Je reste disponible si vous souhaitez sereinement revenir sur le sujet.


www.oniris.be/poesie/robot-desservants-des-demons-selection-gl-9008.html#comment136943

Contribution du : 09/08 16:02:20
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Echange sur les desservants des démons
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06 08:16:47
Groupe :
Évaluateurs
Utilisateurs bannis
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 606
Hors Ligne
Vous venez d'enrichir mon vocabulaire, Merci !... et désolé pour la bévue !
( à ma décharge, je ne suis pas très zélé paroissien ! )

Contribution du : 09/08 16:14:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Echange sur les desservants des démons
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 14383
Hors Ligne
Bonjour Robot

Vous jouez sur les mots lorsque vous parlez de Votre colère.
Dès l'instant que l'on publie un texte, n'importe quand, n'importe où,
c'est un partage que l'on réalise : si vous ne vouliez pas
que l'on partage votre colère, alors autant ne rien publier.

Je maintiens que la loi du Talion, même s'il elle n'est pas clairement
énoncé dans votre texte, est présente et surtout dans le dernier
quatrain.

Nous, commentateurs, on nous reproche souvent de ne pas savoir
lire entre les lignes et lorsqu'on y lit, ça ne va pas non plus.

Je respecte votre point de vue, Robot, mais n'exagérons pas !

Je maintiens que votre dernier quatrain était une invite, je vais finir
par un euphémisme , un peu brutale.

Bien à vous.

H

Contribution du : 09/08 16:17:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Echange sur les desservants des démons
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Responsables Edition
Post(s): 27142
Hors Ligne
Citation :

Hannake a écrit:
Je maintiens que votre dernier quatrain était une invite, je vais finir par un euphémisme , un peu brutale.

Hananke, je ne vous reproche pas d'avoir lu mon texte sous cet angle, c'est votre droit de lecteur. Je dis simplement que ce n'est pas dans cet esprit de loi du talion que je l'ai exprimé.
Après vous me croyez ou pas ! Vous pensez que je suis malhonnête ou pas dans mes arguments. Cela m'importe peu.

Et je n'ai pas à essayer de vous convaincre si votre opinion est faite. Je suis d'une absolue tolérance concernant les commentaires qui sont faits sur mes textes. J'en prends du bon et du mauvais, j'en laisse du bon et du mauvais, j'essaie de m'expliquer si besoin est sur le bon et le mauvais, sans qu'il y ait reproche envers qui que ce soit.

Contribution du : 09/08 17:48:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Echange sur les desservants des démons
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 14383
Hors Ligne
Robot,

Je ne vous ai jamais pensé malhonnête mais plutôt maladroit ici.

Je crois que vos propres mots ont dépassé largement votre pensée.

Bonne soirée.

H

Contribution du : 09/08 18:04:20
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Echange sur les desservants des démons
Maître Onirien
Inscrit:
01/10/2013 22:51
De Montpellier
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 12370
Hors Ligne
Bonjour Robot
Je ne vous ai jamais reproché un " appel à la violence ".
Dans mon commentaire, j'ai écrit que j'étais moins séduit par le dernier quatrain.
J'aurais dû préciser que c'est l'emploi de " porcs " pour désigner " Des vampires nourris du sang des hécatombes " qui m'a déplu.

Nous avons, hélas, dans notre langue, une multitude d'expressions qui mêlent les animaux pour désigner des travers propres à l'homme.

Bien cordialement
Pizzicato

Contribution du : 09/08 18:48:31
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Echange sur les desservants des démons
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/08 18:04:29
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Utilisateurs bannis
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 1158
Hors Ligne
ROBOT. Puisque vous évoquez le complément de mon commentaire (qui a, je ne sais pourquoi, disparu), je viens le formuler à nouveau.
Ecrire : je lesterai vos tombes, pour empêcher votre retour, et du même acabit que "j'irai cracher sur vos tombes". Colère et indignation légitimes ne pouvaient s'exprimer plus justement. Nulle part, vous ne vous êtes substitué à un juge et à fortiori au bourreau.
Quant à cette "loi" qui fait polémique, je rappelle que ce n'est que l'application d'une peine proportionnée au délit (ou crime) commis.
Ce qu'en adepte, je nomme Justice.

Contribution du : 09/08 19:13:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Echange sur les desservants des démons
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 15539
Hors Ligne
Citation :

Robot a écrit :
Plus précisément Wancyrs, (C’est parce que tu proposes d’en débattre que j’écris ces lignes qui reflète ma pensée profonde.)
je ne parle à aucun moment de vengeance. Je sais que la colère fait partie chez les chrétiens des 7 péchés capitaux. Mais reprocherai-je à Jésus Christ son emportement, sa colère contre les marchands du temple ?
Personnellement, je trouve que la colère peut être une saine réaction devant l’injustice. J’assimile l’absence de colère à la soumission. C’est un point de vue qui peut ne pas être partagé, mais pour moi la soumission fait le lit des injustices. Et ce n’est pas être anarchiste que de vouloir changer les comportements autrement qu’en tendant la joue aux persécuteurs.


Oui, Robot, la colère est une saine réaction face à l'injustice, et aussi face à la transgression d'une loi donnée, voilà pourquoi Jésus a réagi comme il l'a fait. Mais sais-tu que ce même Jésus s'est laissé mené à l'abattoir sans broncher ?

Malheureusement beaucoup de gens interprètent les Saintes Écritures n'importe comment, ou bien utilise un verset, un chapitre qui dessert leur intérêt sans tenir compte du reste, pourtant LA BIBLE est un tout. Voilà peut-être pourquoi ces "desservants" que tu fustiges ont agit comme ils l'ont fait, peut-être par ignorance, peut-être consciemment, pour leurs intérêts égoïstes, quelque soient les raisons ils seront jugés pour ce qu'ils ont fait, LA BIBLE dit que la vengeance appartient à DIEU.

Alors, Robot, si tes mots n'incitent pas à la révolte, ils peuvent être interprétés comme des propos haineux (je ne dis pas que c'était ton intention).

L'action de Jésus que tu cites est celui-ci, dans le livre de Matthieu, chapitre 21, versets 12 et 13 :

"Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons. Et il leur dit: Il est écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs.…"

on voit ici une colère saine, comme la tienne, mais sans les propos qui laisseraient la place à interpréter une haine sous-jacente ( genre : vous méritez de mourir, et quand vous serez morts je mettrais des rocs sur vos cercueils pour que vous ne sortiez plus de vos tombes, etc...) Voilà pourquoi j'aime ton texte, sans les deux derniers vers. On se comprend j'espère !

Wan

Contribution du : 09/08 19:51:50
_________________
Consultez mon Blog en construction. Il traite d'affaires chrétiennes. Merci !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Echange sur les desservants des démons
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Responsables Edition
Post(s): 27142
Hors Ligne
Willis, votre com n'a pas disparu, il a été rajouté à votre 1ère intervention.

Ok Pizzicato. Je retiens donc que vous n'avez pas vu un appel à la violence mais seulement estimé que les propos étaient excessifs au dernier quatrain.
Je reconnais que mêler les cochons à cette histoire n'était peut-être pas du meilleur effet. Mais je pense que ces animaux que j'ai toujours trouver sympathiques s'en moque comme de leur premier grognement.

Wancyrs Vois-tu, j'ai la bible dans ma bibliothèque - et je l'ai lue - ainsi que certains évangiles et textes déclarés apocryphes par le concile de Nicée. Pour ma part mon agnosticisme me porte à préférer la justice à la vengeance. Même si la justice à le devoir d'être sévère. Je pense que tu as globalement lu mon texte dans le sens que j'ai voulu lui donner: "Nul n'e peut s'arroger le droit d'imposer une croyance par la force brutale."

Contribution du : 09/08 23:52:42
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Echange sur les desservants des démons
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
De Rhône-Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 12190
Hors Ligne
Citation :

Robot a écrit :
"Nul n'e peut s'arroger le droit d'imposer une croyance par la force brutale."


Oui, par la "douceur" non plus ceci étant.

Concernant le cochon, le pauvre est tantôt obsédé sexuel, gros dégueulasse, salopard...
Et encore récemment avec le fameux hashtag.
Je n'aime pas en général qu'on utilise des noms d'animaux pour désigner les travers (de porc uh uh) de l'humain. Les animaux, certes ne s'en rendent pas compte, mais il n'empêche que cela me dérange, que cela ne sert pas la cause animale d'autant plus lorsque cela est totalement infondé comme avec le présent suidé.

Contribution du : 10/08 12:36:36
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2018