Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


évolution du conte : le croqueur de cœur
Apprenti Onirien
Inscrit:
16/06/2010 13:31
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 112
Hors Ligne
Bonjour à tous.

Ce forum est dédier à l'évolution du texte le croqueur de cœur. C'est une discussion entre l'auteur (moi ^^) et les lecteurs pour mieux comprendre mon texte et pour l'améliorer.
Vous pouvez faire des propositions, poser des questions et toutes autres choses portants sur le croqueur de cœur.

Quelques précisions :

- ce texte est un conte pour enfant. Il est donc écrit de façon simple et facilement compréhensif.

- au départ je voulais écrire une suite de conte (mais je n'ai plus eu d'inspiration). C'est pourquoi le début est incompréhensible sans avoir lu l'introduction. Je vais y remédier.

- je suis certes un auteur "jeune" mais je suis ouvert à toutes proposition d'amélioration que se soit sur le style, les descriptions, les dialogues ou autres.

Merci de votre participation.explication

Contribution du : 12/07/2010 03:40
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : évolution du conte : le croqueur de cœur
Apprenti Onirien
Inscrit:
16/06/2010 13:31
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 112
Hors Ligne
Appartement vous préférez que les farfadets aient un langage plus recherché.

Je leur ai donner cette façon de parler puisque je les voient un peu comme des campagnard de la forêt.
Avec ce style de langage, je trouve que l'on se sent très facilement proche d'eux et ajoute une certaine balance entre le style simpliste de Jean et le style campagnard des farfadets. Ça "enrichi" le texte au sens ajouter quelque chose de différent.

Mais si la plupart des commentaires me disent que se serai mieux de changer le langage des farfadets, en argumentant pourquoi, je le ferai.language des farfadets

Contribution du : 12/07/2010 03:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : évolution du conte : le croqueur de cœur
Apprenti Onirien
Inscrit:
16/06/2010 13:31
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 112
Hors Ligne
Vous m'avez dis plusieurs fois que ce textes manque de péripéties. Jean résout tout trop facilement.
J'avoue que j'ai choisi d'écrire un conte puisque je ne suis pas très fort en écriture longues et recherchées. Mon fort c'est plutôt la passion, les textes courts et l'instruction.
Je me suis donc tourné vers les contes pour enfant tels que les trois petits cochons (http://www.coindespetits.com/histoires/hist3cochons/3petitscochons1.html) ou le petit chaperon rouge (http://www.clpav.fr/lecture-chaperon.htm).
Les histoires sont simple et passent très facilement. C'est un "pause" détente, une pause repos tous en s'instruisant.
Ce n'est pas un conte action aventure. La plupart des contes pour enfants sont du genre "pause" détente je pense.
Je pense donc que mon conte peux rester ainsi si je veux le raconter à des enfants.

Contribution du : 12/07/2010 04:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : évolution du conte : le croqueur de cœur
Apprenti Onirien
Inscrit:
16/06/2010 13:31
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 112
Hors Ligne
construction des dialogues et des descriptions

J'ai lu vos commentaires et il apparait que mes dialogues et mes descriptions ne sont pas bien construits.
Je vais y remédier. Si vous avez des idées pour le remaniement de certains passages, n'hésitez pas ;)

Contribution du : 12/07/2010 04:19
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : évolution du conte : le croqueur de cœur
Maître Onirien
Inscrit:
08/05/2009 17:44
De Région de Montréal (Québec)
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 11234
Hors Ligne
C'est juste le "Nom de dieu" de l'un des farfadets que j'avais trouvé un peu... Heu... irrespectueux.
Mais bon, c'est votre choix : vos farfadets parlent comme vous le voulez. Ce n'était qu'une remarque.
Florilange.

Contribution du : 12/07/2010 07:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : évolution du conte : le croqueur de cœur
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 13337
Hors Ligne
Bonjour wachmotep,

Voici un exemple. La 1ère réplique du Farfadet rouge :

- Bon sang ! dit le Farfadet rouge, la pluie a encore fait des dégâts sur ma maison et ces sales pucerons ont encore fait des trous sur les fleurs (les Farfadets se nourrissent de fleurs) la vie est vraiment injuste !

pourrait devenir sans changer le sens :

- Cornebidouille ! dit le Farfadet rouge, la pluie a encore fait des dégâts sur ma maison et ces horribles pucerons ont percé plein de trous sur les fleurs (les Farfadets se nourrissent de fleurs). La vie est vraiment injuste !

Ce n'est bien sûr qu'une des façons dont on peut agir pour à la fois modifier ce "Bon sang" qui ne fait pas très farfadet, et éviter la répétition de "encore fait".

Contribution du : 12/07/2010 13:45
_________________
Auteur du roman de space-fantasy Les Elémentales "le maître-nécromant" paru aux Editions Nestiveqnen
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : évolution du conte : le croqueur de cœur
Apprenti Onirien
Inscrit:
16/06/2010 13:31
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 112
Hors Ligne
cornebidouille ^^ j'adore ! C'est accepté.

Contribution du : 12/07/2010 19:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : évolution du conte : le croqueur de cœur
Visiteur 
Citation :

wachmotep a écrit :
.
Ce n'est pas un conte action aventure. La plupart des contes pour enfants sont du genre "pause" détente je pense.
Je pense donc que mon conte peux rester ainsi si je veux le raconter à des enfants.


Pour ma part, j'ai signalé le manque de piquants dans le conte. Je crois que dans les contes d'enfants il y a de la détente mais du frémissement, les enfants aiment bien se faire des frayeurs mais que cela finisse bien. Ton texte finit bien, mais on ne frémit pas beaucoup ! Il n'y a pas vraiment de doute sur le fait que ton héros va s'en sortir à chaque péripétie.
Quelques idées ; faire douter le héros, des moments de désespoir, et c'est vraiment quand le lecteur pense que cela va rater, qu'il y a une issue etc ...que l'adversaire soit vraiment très impressionnant etc ...
Bonne continuation

Contribution du : 12/07/2010 19:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : évolution du conte : le croqueur de cœur
Organiris
Inscrit:
18/07/2009 20:05
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onirateurs
Onimodérateurs
Correcteurs
Auteurs
Membres Oniris
Équipe de publication
Organiris
Post(s): 17840
Hors Ligne
Un conte pour enfants c'est quelque chose de très difficile. Il faut d'abord cibler la tranche d'âge: 4-6 ans ce n'est pas 8-10 par exemple. La structure, le vocabulaire doivent être exactement adaptés tout en essayant d'être pédagogique et d'introduire des termes nouveaux.
Dans cette nouvelle j'ai effectivement retrouvé un peu la structure, mais j'ai plus pensé à un jeu vidéo: épreuves à passer, certaines étant imbriquées. Un peu plus d'humour léger, un peu plus de frayeur comme dit Bellaeva. Et des épreuves nettement détachées les unes des autres, pour que le propos soit très clair.
Et du descriptif poétique (pour la découverte de la la forêt par exemple).

jaimme

Contribution du : 12/07/2010 19:37
_________________
"Un commencement est un moment d'une délicatesse extrême"
F. Herbert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : évolution du conte : le croqueur de cœur
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
01/02/2010 15:22
De Val de Marne
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 2917
Hors Ligne
Bonjour wachmotep

Je n’ai pas encore lu ton conte, mais en parcourant ce forum, plus précisément le post d’ANIMAL, j’ai vu cette phrase qui m’a interpelée : …et ces horribles pucerons ont percé plein de trous sur les fleurs.

Je voulais juste signaler que les pucerons provoquent le rabougrissement et la déformation des plantes, qu’ils transmettent des maladies, mais que jamais ils ne font des trous dans les végétaux.
Cela dit, cela n’a peut-être pas une grande importance dans l’histoire…

Sur ce, je retourne à mes salades

PS : c’est trop mignon cornebidouille ! Bravo ANIMAL

Contribution du : 12/07/2010 22:19
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2020