Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Gamin t'est pas un homme - Merci et réponse
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Responsables Edition
Post(s): 25542
Hors Ligne
Bonjour et Merci à tous ceux qui ont permis la parution de ce slam, qui l’ont commenté ou lu.

Donaldo Hélas pour répondre à ta question on entend encore de telles foutaises !
Je trouve même qu’il y a une recrudescence de ces propos au café du commerce où les vieux réacs sévissent encore. Propos qui vont de ceux qui pensent « qu’une bonne guerre réglerait bien des problèmes » à ceux qui prétendent « Qu’il faudrait que les jeunes bouffent un peu de vache enragée », comme si la jeunesse n’avait pas assez de problèmes dans le monde d’aujourd’hui que nous les « ancêtres » leur laissons peut-être pire que celui que nous avons trouvé.

Pizzicato Les mentalités ont évolué ( ?) Je retiens le point d’interrogation dans votre réflexion. Voir ce que je dis précédemment à Donaldo.

Papipoète, malgré les appels téléphoniques intempestifs (je connais ça aussi – moi, c’est les offres télévisées d’une chaîne cryptée - )tu as pris le temps de revenir sur ce texte. Merci.
Je sens que tu as connu ce genre de situation « d’antan ». Crois moi, elles existent toujours et se renforcent avec « la crise ».

Annick, je partage votre point de vue sur le passé des « héros » de 14-18.
Les idées reçues que certains répètent comme des adages sans une once de réflexion sont un poison qui se répand insidieusement.

Léni : "Mieux vaut la fermer", si c’est ce que fait mon personnage, pour moi c’est plus difficile. Heureusement, il y a la poésie et les chansons qui permettent de parler de tout comme aussi tu le fais dans tes œuvres.

Jfmoods : Vous avez tout dit de ce que j’ai voulu exprimer et noté l’humour que j’ai voulu mettre dans ce texte. L’humour est souvent plus efficace qu’un plaidoyer. Et puis je suis d’un naturel plutôt ouvert même si les choses me hérissent parfois.
Ce texte n’est pas venu comme ça, il résulte de conversations au cours desquelles j’ai parfois tenu bon pour « fermer ma gueule ».

Cat : Merci d’avoir déclamé ce texte. Il était fait pour ça. M’entendre en vocathèque ? je ne sais pas si je suis équipé pour ça, et je n’y connais rien pour le savoir faire technique en la matière.

Larivière : Ton commentaire m’a touché venant d’un sélecteur chevronné.
La phrase de Mgr Gaillot est en fait le titre de son essai « Lettre ouverte à ceux qui prêchent la guerre et la font faire aux autres » ( Albin Michel 1991). C’est, avec Albert Jacquard, un humaniste pour lequel j’ai beaucoup de respect.

Curwwod : Vous avez apprécié « l’écriture familière qui crée une proximité avec le lecteur » ! C’est pour cela que j’ai choisi l’expressivité du slam qui permet beaucoup de liberté de rédaction et d’assonance.

David : Vous avez raison, j’ai ignoré les femmes dans ce texte. Probablement qu’elles tiennent moins ce genre de propos, du moins celles que je fréquente. Mais je ne les absous pas pour autant !(rires...).
Vous avez bien résumé ce que j’ai voulu mettre dans ce slam. Je soulignerai une réflexion qui me vient à la lecture de votre com : C’est vrai, il y a une certaine lâcheté à laisser dire sans protester, à laisser croire pour sa propre tranquillité qu’on est resté dans le rang.


Cet écrit me tenait beaucoup à cœur. Je suis heureux que vous commentateurs l’ayez apprécié.
Merci à vous tous.


Le texte ici:
www.oniris.be/poesie/robot-gamin-t-es-pas-un-homme-8922.html

Contribution du : 29/06 16:03:42
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Gamin t'est pas un homme - Merci et réponse
Maître des vers sereins
Inscrit:
11/02/2008 03:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 32155
Hors Ligne
Merci pour le retour,

Anecdotiquement, pour Robot et Papypoete au sujet du démarchage téléphonique, il y a ce site :

http://www.bloctel.gouv.fr/


Contribution du : 30/06 01:19:49
_________________
Un Fleuve
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Gamin t'est pas un homme - Merci et réponse
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 21419
Hors Ligne
je l'ai installé dès sa sortie, et ça carillonnait moins quelque temps ! Mais depuis lors ( quand je suis de bonne humeur, je laisse courtoisement faire leur métier ), si j'avais dû poser tous ces panneaux solaires, mais maison serait un bloc de verre !
Merci pour votre attention !

Contribution du : 30/06 11:31:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Gamin t'est pas un homme - Merci et réponse
Organiris
Inscrit:
09/07/2007 19:16
De par le fait
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Responsables Oniropédia
Organiris
Auteurs
Membres Oniris
Onimodérateurs
Équipe de publication
Post(s): 13311
Hors Ligne
Merci également pour le retour.

Merci aussi pour tes précisions sur Mgr Gaillot et Albert Jacquart... moi qui préfère l'humain au dogme, ce sont vraiment deux hommes que j'apprécie énormément...

Pour revenir sur ton texte, je le trouve très humaniste justement.

Ton axe de traitement était celui de mettre en scène un ancien combattant "bas du casque" qui s'adresse à un jeune pour délivrer en miroir ton message de paix (ou alors j'ai rien compris!), j'ai trouvé ça bien ; moi, même si ce n'est pas le calque parfait de tes intentions, ca m'a rappelé une anecdote personnelle quand j'étais un de ces "gamins" qui enfumé par "la voix des nations" comme disait Brel dans "les suivants" voulait déjà se prendre pour un homme viril... On avait une dizaine d'année et sans être dans une ZEP, dans mon collège populaire de périphérie, on se chamaillait entre "petits cons" à propos de la première guerre du Golfe qui débutait à grands coup de "JT sensationnels" quand un chibani, un marocain qui avait fait la deuxième guerre, avant de venir construire nos écoles et nos hôpitaux, est sorti pour nous "gronder" gentiment, nous, les gamins bruyants et vindicatifs "blacks, blancs, beurs", et il nous a expliqué, avec son vécu à lui, pourquoi la guerre c'était fait pour détruire et diviser les gens et pourquoi la guerre ca tue ta famille et tes amis, ca amène la misère et la désolation et ce n'est jamais bon, même si ca parait une évidence, parce qu'en réalité, il n'y a pas pire que des évidences qu'on croit tellement évidentes qu'on ne les gardent plus en tête, en terme de réflexion... (https://www.youtube.com/watch?v=K4w6kSucANY)

Car ca parait peut être une lapalissade, mais je pense que c'est plus un problème de dimension. A moins que tous ceux qui sont contre la guerre et pour qui cela semble être une évidence oublient que, malgré leurs grands investissements dans le "mouvement de la paix" ou autres, (car je me fiche des logos et de leurs couleurs) ils ne sont pas franchement efficaces, vu le nombre de guerre en cours aujourd'hui... et j'imagine à peine les guerres de demain...

D'où mon com. accentué sur cet aspect... parce que je ne pense pas que ce soit un problème d'ancien ou de jeune, bien au contraire... A ce propos, je renvoie à la célèbre chanson de Brassens, pour ceux qui ne comprennent pas bien...

Parce que j'ai aimé à ce moment cette situation où nous gamins issus de familles différentes (et de cultures) mais tous idiots, gavés de TF1 et d'orgueils infantiles, de JT débilitant et de frappes chirurgicales, (c'était la mode à l'époque https://www.youtube.com/watch?v=Y8KN0QCLM5Q), de géopolitique de comptoir, j'ai aimé donc, alors qu'il y avait les pros- sadam et les antis (qu'est ce qu'on était con...) et qu'on commençait à se chauffer un peu, qu'un "ancien" soit sorti du HLM, pas un prof, pas un intellectuel, pas un gars raffiné, mais un humain qui avait un vrai vécu et nous fasse une vraie leçon du genre et que tous, malgré nos différences, malgré nos propres éducations et schémas de pensées, malgré nos conneries ambiantes respectives, que tous (ca se voit chez un gamin) parce qu'il y avait du respect et de la sincérité, des deux cotés, à ce moment là, ont aient compris et sans se concerter pourtant, ont se soit retrouvés d'accord avec lui...

J'ai aimé ce moment là. Je m'en suis senti sorti grandi, pour de vrai, sans mauvais jeu de mots...

Ton texte m'a fait penser à ca ; et même si je me fourvoie sur tes intentions, j'ai aimé pour ça. Encore merci !

Contribution du : 30/06 18:37:03
_________________
"I got you in the camera and
I got you in my camera
A secund of your life ruined for life"

"I wanna be me". J. Lydon. 1979
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Gamin t'est pas un homme - Merci et réponse
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Responsables Edition
Post(s): 25542
Hors Ligne
Le sens que j'ai voulu donner au récit est bien celui que tu soulignes Lari. Avec aussi l'idée de l'impossibilité de communiquer lorsqu'on est confronté à un groupe dont l'agressivité parfois ne permet pas d'exprimer sereinement une opinion différente. Mais difficile de la fermer parfois dans les réunions de famille quand s'ouvre une digression sur les problèmes du moment comme l'immigration actuellement quand le cousin beauf se dresse sur ses certitudes à cause du copains qui lui a dit "qu'un étranger a fait ceci ou celà et que d'ailleurs ils sont tous les mêmes.". Je pense aux débats du café du commerce où les habitués se liguent contre le client qui a "l'audace" d'émettre un avis contraire à la pensée de "la communauté" des buveurs. C'est là ou des types comme celui que tu cites dans ton exemple apportent une réflexion pour ceux capable d'écouter.
Tout à fait d'accord sur le fait qu'il ne s'agit pas d'une question d'âge. D'ailleurs, dans le texte, le parti pris se retrouve d'une génération à l'autre.

Contribution du : 03/07 15:52:52
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Gamin t'est pas un homme - Merci et réponse
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 21419
Hors Ligne
En 2017, des imigrés vinrent s'installer dans un village, dont le maire FN ne voulant pas, laissa circuler une pétition librement, pour protester contre le désordre à venir ; vols, incivilités et viols sur les femmes de cette commune promise à Satan !
6 mois passèrent, puis 1 an sans qu'aucun désordre ne soit à déplorer ! Même le 1er magistrat reconnut que tout allait bien ( mais quand-même ! ) ; le boulanger vend son pain ; l'épicier sa marchandise ; le bistrotier sert du thé à la menthe ; filles et dames vont et viennent par les rues, de jour comme de nuit !
Pire, ces gens d'ailleurs saluent, entament des conversations ...
Pourtant, au café du commerce, que ne dît-on pas en voyant débarquer cette horde ...
Autour des tables aux anisettes, je ne voulus point être là ; le niveau sonore devait dépasser le maximum autorisé !

Contribution du : 03/07 17:25:39
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Gamin t'est pas un homme - Merci et réponse
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Responsables Edition
Post(s): 25542
Hors Ligne
Hélas, Papipoète, les préjugés ont la vie dure. Ce n'était pas tout à fait l'objet de de mon texte mais préjugés, intolérance, racisme, ce sont peut être de bons sujets à aborder dans nos textes avec la réflexion nécessaire, mais aussi à ne pas hésiter d'affirmer le rejet de ces comportements dans la vie quotidienne.

Contribution du : 07/07 10:40:28
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018