Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3) 4 5 6 ... 79 »


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6214
Hors Ligne
1 ) Lorsqu'un complément d'objet direct précède un participe passé employé avec l'auxiliaire avoir et suivi d'un infinitif, ce participe passé reste invariable s'il subit l'action exprimée par l'infinitif.

Ex. Pierre fut rempli de joie en voyant ce magnifique arbre sorti d'une graine qu'il avait vu planter par son grand-père.


Le cas qui nous interesse :

2) Lorsqu'un complément d'objet direct précède un participe passé employé avec l'auxiliaire avoir et suivi d'un infinitif, ce participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le C.O.D., s'il fait l'action exprimée par l'infinitif.

Je te jure, je l'ai entendue chanter.

L' : la vieille femme. C'est elle qui est l'auteur de l'action de chanter.

Ce ne peut pas être "la chanson" car entendu serait alors invariable. (Voir règle 1.)


Et vu le contexte...

Chocolat ?

Contribution du : 21/11/2019 16:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 20363
Hors Ligne
Ah ben, sans réfléchir et avant d'avoir lu votre question, Davide, j'ai pensé que Lucien avait entendu Edith Piaf elle-même… Le "Je te jure" renforçant l'impression du personnage face à la beauté de la voix de la femme interprète… Non ?



EDIT : ok avec Annick…, mais aussi avec ma lecture !


Contribution du : 21/11/2019 16:49
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7929
Hors Ligne
Bravo Annick pour cette réponse détaillée. Je ne sais si vous préférez la forêt noire au participe passé, mais je vais de ce pas en préparer une à la "hauteur" de votre application. Il devrait être très... haut !

Ah, Lulu, j'adore votre réponse ! Vous préférez ici la poésie à la "technique" ; et la poésie a toujours raison, quoiqu'on en dise. Puis, dans ma représentation de la scène, on imagine qu'il l'a effectivement vue, Edith Piaf, en cette vieille femme.

Je vous donne à toutes les deux ce qu'il me reste de chocolats pour aujourd'hui. C'est mérité !

Contribution du : 21/11/2019 19:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 20363
Hors Ligne
Cool ! Mais faites attention pour les chocolats, Davide… Je suis très gourmande et aussi sensible à l'idée de faire attention à ma ligne, en ce moment !

Bon, un ou deux chocolats,



et j'irai courir demain matin !


Contribution du : 21/11/2019 19:19
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7929
Hors Ligne
Mais Lulu, rien ne vous oblige à tout manger d'un coup ! Un petit carré par jour est suffisant. Non ?


Ok ! Je vous offrirai autre chose la prochaine fois...

Contribution du : 21/11/2019 19:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7929
Hors Ligne
Question n°5

Lors d’une promenade dans la forêt de Brocéliande, je croisais la route d’un monstre, d’un goinfre et d’un cuistre. Tous trois, esseulés, jaloux des hirondelles et du printemps qui s'éveillait dans le classique matin d'avril, s'entretinrent avec moi.

Mais au fait, quel est le point commun - étonnant ! - entre ces trois mots : le monstre, le goinfre et le cuistre ?

NB : Les réponses "ce sont des noms communs", "ils se terminent par un e muet" ou "ils comptent 7 lettres" ne sont pas des réponses étonnantes...

Alors ? Qu'en dites-vous ?

Contribution du : 21/11/2019 19:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6214
Hors Ligne
Vous l'avez deviné, Davide ! J'ai un faible pour les participes passés !
Quant à la forêt noire et aux chocolats, je m'en délecte sans limite seulement quand ils sont virtuels comme ici et qu'ils ne font pas grossir...
Lulu, pas la peine d'aller courir demain et de prendre froid !
Je partage avec vous, avec plaisir, les chocolats et la Forêt noire...

Contribution du : 21/11/2019 19:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 20363
Hors Ligne
Ah… Un chocolat... pas plus par jour… Oui, vous dites ça à une gourmande !



Je vais essayer… Et éviterai d'aller courir aux aurores, Annick



Je ne trouve pas le point commun aux trois noms, mais en lisant cette phrase, Davide, je me suis demandé pourquoi on avait utilisé un imparfait là où j'aurais vu un passé simple… "je croisais la route" ou "je croisai la route" ?

Ah nous voilà avec deux questions…


Contribution du : 21/11/2019 20:13

Edité par Lulu le 21/11/2019 21:31:21
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7929
Hors Ligne
Citation :
je me suis demandée pourquoi on avait utilisé un imparfait là où j'aurais vu un passé simple… "je croisais la route" ou "je croisai la route" ?

Très très bonne remarque Lulu ! Mais... comme c'est moi qui ai écrit l'énoncé, la question ne se pose pas. Je corrige ! Un merci suffira, je l'espère. Je garde le chocolat pour plus tard !


Question n°5

Lors d’une promenade dans la forêt de Brocéliande, je croisai la route d’un monstre, d’un goinfre et d’un cuistre. Tous trois, esseulés, jaloux des hirondelles et du printemps qui s'éveillait dans le classique matin d'avril, s'entretinrent avec moi.

Mais au fait, quel est le point commun - étonnant ! - entre ces trois mots : le monstre, le goinfre et le cuistre ?

NB : Les réponses "ce sont des noms communs", "ils se terminent par un e muet" ou "ils comptent 7 lettres" ne sont pas des réponses étonnantes...

Alors ? Qu'en dites-vous ?


Un indice : la question a trait à la poésie...

Contribution du : 21/11/2019 20:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 20363
Hors Ligne
Le narrateur serait le printemps lui-même, donc personnifié. Il aurait croisé ces trois personnages marchant ensemble, mais chacun dans leur solitude relative puisqu'ils songent et conversent avec le printemps.

Oh, si c'est pas ça… Tant pis, pas de chocolat aujourd'hui !


Contribution du : 22/11/2019 15:56
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3) 4 5 6 ... 79 »





Oniris Copyright © 2007-2020