Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 3 4 5 (6) 7 8 9 ... 79 »


Re : Grammaire a toute sa tête !
Maître Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes et au tour du Monde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 11639
Hors Ligne
J'adore le titre de votre sujet
son contenu aussi
seul reproche : vous allez bigrement vite, je n'ai pas même le temps de me creuser les méninges, tenter d'y chercher s'il me reste un brin de...grammaire !


« Car nous n'en sommes plus aux fièvres
D'un jeune amour qui peut tiédir ;
Nos cœurs n'ont plus besoin des lèvres
Pour s'ébaudir »

Contribution du : 23/11/2019 07:33
_________________
Écrivez ce que vous désirez écrire, c'est tout ce qui importe, et nul ne peut prévoir si cela importe pendant des siècles ou pendant des jours.
Virginia Woolf- Une chambre à soi- Publié en 1929
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 20384
Hors Ligne
Davide, grand merci ! Vous m'avez appris un mot que je ne connaissais pas !!! Eh oui, un nom tout beau et peut-être simple, mais que je découvre : longanimité. (post #48).




Pour le quatrain :

« Car nous n'en sommes plus aux fièvres
D'un jeune amour qui peut filer ;
Nos cœurs n'ont plus besoin des lèvres
Pour se parler. »

Contribution du : 23/11/2019 09:12
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
06/04/2019 15:46
De vaucluse
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6160
Hors Ligne
Je tente ma chance
«Car nous n'en sommes plus aux fièvres
D'un jeune amour qui peut bruler ;
Nos cœurs n'ont plus besoin des lèvres
Pour se mêler »

Contribution du : 23/11/2019 12:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Onirien Confirmé
Inscrit:
12/10/2019 02:48
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Utilisateurs bannis
Post(s): 534
Hors Ligne
Deux mots manquants :

S'ils furent obtenus, sans pratiquer l'usure
Pourquoi donc jalouser de licites magots ?
J'ose, ici, soutenir, sans craindre la ----- :
L'Avare de Molière est chronique à -------

Contribution du : 23/11/2019 12:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6504
Hors Ligne
«Car nous n'en sommes plus aux fièvres
D'un jeune amour qui peut mourir ;
Nos cœurs n'ont plus besoin des lèvres
Pour se chérir »

Contribution du : 23/11/2019 12:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7953
Hors Ligne
Merci Eclaircie ! Et désolé que ça aille trop vite... Je vais faire un effort !!!


J'ai pris plaisir à lire toutes vos propositions, toutes inspirées.

Mais rendons à René-François ce qui lui appartient. Ce quatrain est extrait du poème Un rendez-vous de Sully Prudhomme :

"Car nous n'en sommes plus aux fièvres
D'un jeune amour qui peut finir ;
Nos cœurs n'ont plus besoin des lèvres
Pour s’unir."

Une part de gâteau pour chaque participant :
🎂

PS : Lulu, le mot "longanime" (l'adjectif, en l'occurrence), je l'ai découvert il y a pas mal d'années lorsque je lisais un roman classique de je ne sais plus qui (Zola, Maupassant... ?). Formé de "long" et de "anime" (anima --> âme), ce mot m'avait beaucoup plu, tant par ce qu'il suggérait que par sa musicalité !

Contribution du : 23/11/2019 13:15
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7953
Hors Ligne
grandin, je tente :

S'ils furent obtenus, sans pratiquer l'usure
Pourquoi donc jalouser de licites magots ?
J'ose, ici, soutenir, sans craindre la bavure :
L'Avare de Molière est chronique à ragots.

ou, j'hésite :

L'Avare de Molière est chronique à gogos.

Contribution du : 23/11/2019 13:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6504
Hors Ligne
S'ils furent obtenus, sans pratiquer l'usure
Pourquoi donc jalouser de licites magots ?
J'ose, ici, soutenir, sans craindre l'imposture :
L'Avare de Molière est chronique à brûlots.

Contribution du : 23/11/2019 13:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3573
Hors Ligne
Un nouveau jeux de réflexion Merci Davide !

Grandin je tente :

Deux mots manquants :

S'ils furent obtenus, sans pratiquer l'usure
Pourquoi donc jalouser de licites magots ?
J'ose, ici, soutenir, sans craindre la parjure :
L'Avare de Molière est chronique à lingots.


Bon à la base comme Davide je voulais dire "ragots"



J'ai le droit à une part du gâteau ???

Contribution du : 23/11/2019 17:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Grammaire a toute sa tête !
Expert Onirien
Inscrit:
12/06/2014 08:51
De Pyrénées-Atlantiques
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 4869
Hors Ligne
Peut-être :

S'ils furent obtenus, sans pratiquer l'usure
Pourquoi donc jalouser de licites magots ?
J'ose, ici, soutenir, sans craindre la censure :
L'Avare de Molière est chronique à ragots.

Contribution du : 23/11/2019 18:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 3 4 5 (6) 7 8 9 ... 79 »





Oniris Copyright © 2007-2020