Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


GRANDS MERCIS pour "Apnée"
Maître Onirien
Inscrit:
22/07/2012 22:59
De Cévennes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Correcteurs
Post(s): 29928
Hors Ligne
Bonjour,
Je rentre d'un séjour en Haute-Savoie et découvre... les appréciations positives de mon dernier poème APNEE.
Je remercie vivement tout le monde (lecteurs, membres du CE, et commentateurs) pour me permettre ainsi d'évaluer un peu mieux cet écrit, et repérer où apporter des améliorations.

Corto : vos traces de lecture me touchent. Quant au bien être des montagnes : j'ai choisi d'y établir mes jours depuis 20 ans, donc vous prêchez une convaincue et je me sens solidaire de vos sensations "de montagnes cévenoles". Reste que, de temps en temps, "manque la mer"...

Fantin : merci de qualifier mon poème de "simple", mon écriture étant souvent targuée "d'hermétique", je prends cela comme un vrai compliment. Merci aussi d'évoquer le titre.Citation :
Il existe des liens profonds, tant physiques que spirituels, pour ceux dont c'est la patrie de naissance.

Là, je plussois !!! Mais il existe aussi des "patries d'adoption", c'est le cas pour les Cévennes que j'habite, et pour lesquelles je ressens depuis le premier jour la même sensation d'osmose. A plus tard d'en discuter avec vous peut-être ?

Donaldo75 : merci de tout ce que tu m'écris sur mon poème, en me confirmant agréablement que mon objectif dans les choix de l'effet "répétition" a été atteint chez toi. Je ne suis pas férue de poésie classique non plus, et pourtant je reconnais que j'y trouve quand même aussi ces effets de flux et reflux... de part la prosodie, les alexandrins par exemple imprime un rythme de ritournelle... à bientôt ?

papipoete : je ne pensais pas que ce "manque la mer" intrigue autant le lecteur au point de "lire en vitesse" ! c'est une information intéressante, car je n'ai pas "voulu/calculé" ce mystère. Je suis bien aise que vous ayez pu embarquer sur mon navire, qui vous remercie de tous les compliments que vous lui adressez !

Davide : je partage votre conception de "la vie où tout respire" et suis bien aise que vous ayez ressenti l'osmose avec la mer et "le souffle des eaux" coupé. Votre piste de travail pour condenser davantage le texte est bienvenue, merci de vos appréciations !

senglar : merci pour vos observations positives sur mon poème ; il y a un passage de votre commentaire qui reste mystérieux pour moi, si vous pouviez m'expliquer le lien que vous faites entre "l'apnée" et "se sentir bien partout chez soi" ?...Citation :
C'est un remède miracle que l'apnée qui permet d'être partout chez soi alors que l'on est ailleurs.


Robot : je retiens votre démarche de lire à haute voix les poèmes pour mieux les ressentir, car c'est en effet un exercice dont je me passe, et qui est pourtant nécessaire en poésie. J'aurais aimé que vous citiez les passages qui vous ont fait penser à "une analogie entre la nature, le corps et les événements", car je n'ai pas réfléchi à cela en écrivant.

PIZZICATO : ... c'est donc une vraie rencontre que nous avons fait là, nous qui sommes imprégnés de la mer depuis l'enfance, merci ! Je vous suis reconnaissante d'avoir cité vos passages préférés, sur lesquels je peux m'appuyer pour retravailler le texte.

jfmoods : votre commentaire tient davantage à l'analyse de texte, que vous prenez la peine d'écrire dans le détail ; même si je n'ai pas réfléchi à tout ceci en écrivant, votre point de vue est très enrichissant, qui a le mérite de s'appuyer sur des citations explicites. Je vous en remercie !

STEPHANIE30 : je vous remercie pour votre commentaire encourageant quant au rythme du poème. Merci aussi pour partager votre suggestion, qui donne matière à discussion : en effet, si j'employais le présent comme vous le proposez, je trouve que cela ôterait toute la dimension "passée/historique", à savoir que le balancement est inscrit depuis des lustres dans nos os, selon ma conviction... je serais intéressée de connaître votre opininon sur ce point.

Coindupoete : je suis bien aise que vous ayez perçu le "mal du pays" au travers du poème. Par ailleurs, votre suggestion est très intéressante, qui me fournit la "frustration" du lecteur quant à la cause du "déracinement" : en l'occurrence, mon choix pour ce poème est de mettre le focus sur la nostalgie, non sur l'histoire qui a conduit à l'éloignement de la mer. Mais pour satisfaire votre souhait, je puis vous dire que la vie en montagne plutôt qu'au bord de la mer est un choix, qui n'empêche en rien les moments passagers d'envie d'eau de mer plutôt que des rivières héhé !

ours : votre commentaire me touche Citation :
On ressent bien votre attachement sinon l'unité de votre être avec cet élément qu'est l'eau.
...je suis pourtant signe zodiacal de terre, ascendant terre (humour !)... mais c'est sans doute pour cela que j'ai tant besoin d'eau... je vis entourée des gardons cévenols, pour compenser la masse respirante de la mer. Merci pour votre lecture.

hersen : oh comme tes observations et réflexions m'ont touchée, qui attestent à quel point tu es entrée dans le poème à ma grande joie ! Je te remercie pour tes encouragements quant au rythme du poème notamment, et surtout pour cette réflexion sur la mer/le voyage opposés à la montagne/statique... qui me redonne des ailes pour bouger un peu plus de mon petit village. Merci pour ce partage, hersen !

Contribution du : 20/06 12:48:30
_________________
L'homme est conduit par l'aveugle qui est en lui- J.Claude Izzo
Poésie et carnets artistiques : https://papiers-relies.assoconnect.com/
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : GRANDS MERCIS pour "Apnée"
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 5346
Hors Ligne
Bonjour MissNode,


En fait je tente de signifier de manière plutôt tarabiscotée ce qu'Ours a dit beaucoup plus simplement et efficacement que moi.

si l'on éprouve un moment de mal-être ou si l'on a besoin de se ressourcer, il suffit de se mettre en apnée comme on le fait quand on est sous l'eau et on se retrouve à communier comme si l'on se retrouvait dans son habitat traditionnel, celui d'avant l'exil ou un possible exil.
J'irais même beaucoup plus loin en évoquant le retour au liquide amniotique, mais peut-être vais-je boire la tasse là. Hep ! Ne pas respirer sous l'eau.
J'irais encore plus loin en traçant un parallèle vertigineux avec le ommm vibratoire des tibétains qui me relierait à la communion avec l'univers.
?
??
???
OK j'atterris. Lol


Bien à toi sensible et fine poétesse :) Peut-être te souviens-tu de brabant qui jadis te commenta et que tu commentas deux ou trois fois en retour :)))
Bravo pour tes papiers reliés ! Tout le monde doit aller voir ça !

Contribution du : 21/06 12:14:50
_________________
"Je suis le Ténébreux,- le Veuf,- l'Inconsolé,/ Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie :/ Ma seule Etoile est morte,- et mon luth constellé/ Porte le Soleil noir de la Mélancolie." "El Desdichado" G. de Nerval
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : GRANDS MERCIS pour "Apnée"
Maître Onirien
Inscrit:
22/07/2012 22:59
De Cévennes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Correcteurs
Post(s): 29928
Hors Ligne
@senglar : il me fallait bien votre explication pour comprendre, en effet, car j'étais loin du compte pour faire ce lien entre "apnée" et "ressourcement" finalement... merci d'avoir pris ce temps !

... mais bien sûr que je me souviens de senglar/brabant et de nos échanges "épistolaires" ! merci de venir visiter ET mes poèmes ET mon site de "papiers reliés", dont je te remercie de faire ici la promo héhé !

Belle soirée à toi et merci pour tes compliments

Contribution du : 22/06 18:55:48
_________________
L'homme est conduit par l'aveugle qui est en lui- J.Claude Izzo
Poésie et carnets artistiques : https://papiers-relies.assoconnect.com/
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : GRANDS MERCIS pour "Apnée"
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2686
Hors Ligne
Coucou MissNode !

On parle de relaxation, de voyage astral sans moi ?!?
Vous prêchez une addict... de la communion avec la nature.

Contribution du : 23/06 08:30:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : GRANDS MERCIS pour "Apnée"
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2686
Hors Ligne
Oup's !

je n'ai pas répondu à votre question...

Je trouve que justement ce mouvement de balancement suffit à exprimer le temps, exprime l'éternité, comme le lieu par ailleurs et la rythmique de votre poésie.

Mais je ne suis peut-être pas aussi claire et limpide que ce qu'il faudrait ???

Contribution du : 23/06 08:37:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : GRANDS MERCIS pour "Apnée"
Maître Onirien
Inscrit:
22/07/2012 22:59
De Cévennes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Correcteurs
Post(s): 29928
Hors Ligne
@STEPHANIE90 : bienvenue donc au club des aficionados de la communion des êtres avec la Nature... ou la communion de notre nature avec tous les êtres de la Nature huhu... !
Quant à notre discussion sur "s'inscrit dans le balancement" ou "est inscrit dans le balancement", je comprends maintenant mieux votre préférence pour le "présent éternel"... mais je persiste avec mon passé composé pour signifier que le balancement est inscrit dès notre naissance... et peut-être même avant, qui sait ;)
à bientôt de vous croiser au détour d'un texte

Contribution du : 23/06 10:08:52
_________________
L'homme est conduit par l'aveugle qui est en lui- J.Claude Izzo
Poésie et carnets artistiques : https://papiers-relies.assoconnect.com/
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : GRANDS MERCIS pour "Apnée"
Maître Onirien
Inscrit:
22/07/2012 22:59
De Cévennes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Correcteurs
Post(s): 29928
Hors Ligne
@troupi : oh ça c'est une rencontre, avec un plongeur ! Je comprends votre attention pour mon poème, bien que, moi-même suis une très piètre nageuse malgré mon enfance au bord de l'eau... trop impressionnée par les fonds sans doute...
je suis bien aise que vous ayez lu "l'écume... renouvelée dans l'éphémère" comme une véritable image qui reflète ce qui existe une seule fois et pourtant des milliers de fois par flux de vagues.
Je vous confirme qu'en effet, au bord des gardons je vis une magie des sons et des lumières de l'eau qui me ressource régulièrement... vous semblez connaître aussi bien les Cévennes ?... à bientôt !

Contribution du : 23/06 10:12:52
_________________
L'homme est conduit par l'aveugle qui est en lui- J.Claude Izzo
Poésie et carnets artistiques : https://papiers-relies.assoconnect.com/
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : GRANDS MERCIS pour "Apnée"
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2686
Hors Ligne
Citation :
Quant à notre discussion sur "s'inscrit dans le balancement" ou "est inscrit dans le balancement", je comprends maintenant mieux votre préférence pour le "présent éternel"... mais je persiste avec mon passé composé pour signifier que le balancement est inscrit dès notre naissance... et peut-être même avant, qui sait ;)


Pas de problème, je comprend aussi votre point de vue, tout à fait défendable...
> Opposer la kinesthésie, au mouvement des vagues et de la proprioception utérine.

Contribution du : 23/06 11:00:09
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : GRANDS MERCIS pour "Apnée"
Maître Onirien
Inscrit:
22/07/2012 22:59
De Cévennes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Correcteurs
Post(s): 29928
Hors Ligne
Citation :
Opposer la kinesthésie, au mouvement des vagues et de la proprioception utérine.

Alors là, soit vous en dites trop, soit pas assez :mdr:
Veuillez svp enrichir ma culture par une définition de "proprioception" ? et pourquoi justement la kinesthésie (dont la science passe précisément par les perceptions) au mouvement des vagues ?... j'aime bien discuter avec vous, si c'est partagé, merci de poursuivre ? à tout bientôt, MissNode

Contribution du : 23/06 12:53:06
_________________
L'homme est conduit par l'aveugle qui est en lui- J.Claude Izzo
Poésie et carnets artistiques : https://papiers-relies.assoconnect.com/
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : GRANDS MERCIS pour "Apnée"
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2686
Hors Ligne


Hou la la !!! Je ne suis pas très douée pour expliquer les choses mais je vais essayer.

La proprioception est pour "moi" la façon dont on perçoit son corps physique dans l'espace tel qu'il soit...

La kinesthésie (perception des déplacements corporels) est l'un des "nouveaux" sens qu'à l'être humain avec l'intéroception (signaux envoyé par notre corps sur sa perception interne entrainant des sensations) et le vestibulaire (au niveau de l'oreille jouant sur notre équilibre corporel)

Ces sens son innés chez l'être humain et se développent déjà avant la naissance.

Nous avons donc au moins 8 sens...
Les cinq sens connus dépendent de l'extéroception (perception de ce qui nous entoure, le monde, à l'extérieur du corps)
le 6-7 et 8ème sens fonctionnent ensemble et représente notre intéroception (perception interne) via les muscles, les articulations, les tendons et les viscères pour la kinesthésie, dans la perception de nos déplacements corporels. Mais ces 3 là sont non-conscients.

De tous cela "née" la somesthésie (mot totalement inventé par l'homme, comme tout le reste lorsqu'il s'agit de verbaliser les choses de la vie) où perception consciente de nos sens entrainant la conscience de "soi".

Mais moi étant totalement inconsciente... car plus douée pour percevoir que pour verbaliser
Et pourtant c'est très clair pour moi...

Merci d'avance pour votre patience MissNode...

Contribution du : 23/06 15:35:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2019