Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 »


Kakemphaton
Maître des vers sereins
Inscrit:
11/02/2008 03:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 32160
Hors Ligne
Salut à vous,


Ce sujet est un club privé très select, intellectuel, cérébral et élitiste, jaloux de ses privilèges, intolérant à la médiocrité, mais avec quelques tolérances pour les accumulations... bref, pour en faire partie, on ne peut simplement prétendre à l'exception, il faut produire un Kakemphaton !



Pour crâner, comme ça nous arrive entre kakemphatoneurs, on les fait en alexandrins, tel notre maitre à tous - mais pour combien de temps encore ? - Adolphe Dumas avec son célèbre :

"Je sortirai du camp, mais quel que soit mon sort
J'aurai montré, du moins, comme un vieillard en sort"
(hareng saur)


Bon, j'en suis à plus d'une heure d'efforts intellectuels, cérébraux et élitistes, ch'uis claqué, mais je vous délivre mon kakemphaton :

(j'ai laissé tomber l'alexandrin, la place de grand maitre est vacante)

Azarias dérobant l'Arche d'Alliance,
c'est sans assez se méfier de ce lévite
que Salomon et Menelik optèrent
pour un voyage en Éthiopie.
(hélicoptère)

(je mets du gras pour nos amis bègues afin de souligner le kakemphaton proprement dit)


J'ai mis la barre un peu haut, mais ne soyez pas timoré pour produire à votre tour votre kakemphaton !



Contribution du : 06/01/2017 17:38
_________________
Un Fleuve
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Kakemphaton
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Responsables Edition
Post(s): 25603
Hors Ligne
Merci de nous avoir proposé cet exercice David. Pas très facile !
Bon je me lance...

Tous les matins le bus au passage à niveau
l'empêche de rouler, ce n'est pas un détail
Mais s'il ne veut pas être en retard au boulot
Il lui faut dépasser le car avant ces rails.
(Caravansérail)


Contribution du : 06/01/2017 17:53
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Kakemphaton
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3976
Hors Ligne
Merci David de nous proposer encore une curiosité.
Bravo pour le votre et bravo aussi Robot, caravansérail, excellent.
Voici le mien :

Il bandait ses muscles, usant sa tronçonneuse
Sachant s'y prendre pour faire rêver la gueuse. (élagueuse)

Contribution du : 06/01/2017 18:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Kakemphaton
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
09/03/2016 00:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 2294
Hors Ligne
Le plus célèbre, je crois :

"Car le désir s'accroît quand l'effet se recule"

Je ne sais plus qui, j'ai la flemme d'aller sur Wikipédia.

Contribution du : 06/01/2017 21:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Kakemphaton
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Responsables Edition
Post(s): 25603
Hors Ligne
Et le célèbrissime:

J'aime Paimpol et sa falaise
Son clocher et son grand pardon
J'aime la peau de la paimpolaise
Qui m'attend au pays breton.
La peau de lapin

Contribution du : 06/01/2017 22:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Kakemphaton
Maître des vers sereins
Inscrit:
11/02/2008 03:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 32160
Hors Ligne
Bravo et merci de participer, Lénine et Robot ! Pour Archibald, c'est de Corneille. Mais j'ai retrouvé pourquoi ce mot m'avait arrêté aujourd'hui, j'en avais vu un exemple il y a longtemps, sans connaitre le nom de la chose, je ne l'ai pas inventé pour le coup mais pour le remettre en situation, ça aurait pu donner :

"Pompes Funèbres Erika Marde, tout pour les obsèques"
(Camarde, zobs secs... )

amis du bon goût, désolé..

Contribution du : 07/01/2017 00:52
_________________
Un Fleuve
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Kakemphaton
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Responsables Edition
Post(s): 25603
Hors Ligne
Un autre pour le week-end...

Un pauvre forestier exerçant à la coupe
pourrait se retrouver bientôt dans la misère
et sans avoir de quoi se servir une soupe.
Bucheron ton métier est un travail austère!
au stère

Contribution du : 07/01/2017 10:43
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Kakemphaton
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3976
Hors Ligne
Dans l’exiguïté de ce taudis, Paul, le nouveau-né tombait bien mal.
Déjà qu'à deux on se marchait dessus...
Moralité : Il y avait en trop Paul au logis.

Contribution du : 07/01/2017 14:44
_________________
Lénine Bosquet
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Kakemphaton
Expert Onirien
Inscrit:
09/10/2014 17:39
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 6562
Hors Ligne
Et si Nerval sous sa lanterne
Vient à trouver mon talent terne,
Pauvres les mots de ma romance,
C'est à bon droit qu'il fait fi d'elle :
Je ne puis que m'être fidèle
En comptant sur votre clémence...

lanterne, fidèle...

désolé et bonne année à tous.

C.

Contribution du : 07/01/2017 14:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Kakemphaton
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
09/03/2016 00:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 2294
Hors Ligne
Je crois qu’il faudrait cerner davantage le kakemphaton. Il ne s’agit pas de produire des rimes excessivement riches, ni de jouer sur l’ambivalence phonétique pour faire un calembour. C’est une phrase (nul besoin de faire des vers) dont les sonorités finales, si on les entend autrement, font basculer un vers “noble” dans la trivialité.
Le kakemphaton est rare et involontaire, comme chez Dumas et Corneille. Mais si l’on veut en concevoir un exprès, il est souvent nécessaire de préparer la chute.
Je propose :

Je suis un fier soldat de l’empire de Prusse.
Uhlan, tel est mon titre. On m’approche en tremblant.
En tant que cavalier, j’ai combattu les Russes,
Et je te châtierai, maraud, en tant qu’uhlan.

Bon, oui, mais ce n’est pas David qui va me jeter la pierre, avec ses obsèques…

Contribution du : 08/01/2017 23:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 »





Oniris Copyright © 2007-2018