Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





L'avant-nuit
Organiris
Inscrit:
07/04/2014 15:25
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onirateurs
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 2858
Hors Ligne
Hello à tous,
Merci pour les lectures et les (quelques) commentaires.
Heureusement je suis quelqu'un de très chanceux qui a un groupe (d'irréductibles) réguliers, qui me font partager leur avis que je sais honnête et sans complaisance. Autrement je me prendrais des bons vents dans la gueule

Bien sûr, je sais dans quoi je mets les pieds en publiant une nouvelle de fantastique (horreur pour la moitié des oniriens) de plus de 30K caractères (horreur pour l'autre moitié). Un fait extrêmement triste à mon avis, plus grand monde n'a envie de lire quelque chose qu'il n'est pas sûr d'aimer aujourd'hui, ça serait une pure perte de temps.

En note, cette 'nouvelle' fait partie d'un texte beaucoup plus long (150k+ caractères), c'est une préquelle. Fiew, 150K de fantastique, j'en vois en train de pâlir au fond

Étant donné que les com sont rares, je me permet de répondre 1 à 1. Et puis ça ouvrira peut-être des discussions...


@Malitorne:
Bien sûr vous l'aurez remarqué, l'histoire est à propos des deux personnages, le reste n'étant que du contextuel. Je pense qu'une bonne 'aventure' c'est surtout des personnages qu'on a envie de suivre. Le fond est classique à souhait. Merci d'être passé !

@Perle: On en a discuté, merci pour ta lecture

@StéphaNie: Merci pour votre commentaire encourageant !
Je vois que vous aussi vous avez apprécié les personnages, donc ça me fait plaisir !

@Frenchwine: Bon, moi je me suis dis: super quelqu'un qui a lu le texte et qui a quelque chose dire... Ben fausse alerte... espoirs soufflés.

Donc je ne sais pas comment vous pouvez conclure que j'écris mieux que vous étant donné que vous admettez d’emblée ne pas avoir lu le texte au delà de quelques lignes.

Pour répondre aux quelques interrogations: le 'fantastique' (et ce texte n'en fait même pas vraiment partie, d'ailleurs) ce n'est que des mots et des phrases, comme n'importe quel autre genre. Tout appartient à l'auteur et à ses références, donc non, bien sûr, l'écriture n'est pas propre au genre, j'en assume l'entière responsabilité. J'ignore (et vous n'êtes pas le seul) pourquoi on pourrait s'imaginer que le genre (ça marche aussi pour la SF) a des 'codes' secrets ou je ne sais quoi.... y'en a pour tous les goûts, comme le reste.

Je ne pense vraiment pas avoir un style particulièrement extravagant (on m'a même parfois signalé l'inverse, plutôt simple). Bien sûr certaines phrases seront plus réussies que d'autres, c'est un éternel travail d'amélioration. Pour moi, le plus important est comment les phrases se prononcent. Je garde néanmoins les remarques en tête.

Bon enfin si un à un moment vous arrivez à surmonter votre terreur du fantastique (brrr) allez-y... Je vous jure ça ne tue pas !

@Plumette: Alors bon, déjà, MERCI de m'avoir enlevé mes plumes, Plumette...!
Dire que cette histoire a attiré plus de blabla que les commentaires combinés des 3 ou 4 dernières nouvelles publiées

Pour vos questions : Je dois dire que je suis un peu surpris, je pensais avoir bien expliqué cette partie de la trame (chose que je ne fais pas toujours...), au cours des échanges entre Sigil et Magda. La nuit s'allonge, et les gens deviennent fous jusqu'à ce qu'il ne reste plus personne debout. Les différents affrontements sont causés par ce phénomène. Si vous avez des suggestions qui permettrait de rendre les choses plus claires pour quelqu'un qui ne -connais pas les lois- je suis preneur.

Le pauvre monture meurt dès la première ligne... Courte existence.

Bon, malgré tout, vous avez pu rester avec les personnages, ce qui me convient, c'était l'objectif! Merci pour votre lecture

@Hersen: C'est un texte qui prend un peu son temps, c'est sûr. Mais c'est un peu la raison pour laquelle les personnages ressortent, à mon avis. Peut-être plus de tension nécessaire au milieu, je ne suis pas sûr de savoir. Suggestions bienvenues si tu en a...
Merci de ton passage, toujours très apprécié !


Et finalement, pour le cochon (question dans 3 commentaires!!), c'est un animal de compagnie, ni plus, ni moins. Mais je vois qu'on s'en intrigue avec peu, donc ce troisième personnage est resté en mémoire, d'une façon ou d'une autre. Au départ il s'agissait d'un chien (et là, je pense que personne n'y aurait prêté attention), mais j'ai changé d'avis. Magda et son cochon c'est un peu comme le pirate et son perroquet...

Contribution du : 01/05 16:44:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'avant-nuit
Visiteur 
Bonsoir Shepard,

Moi c’est FrenchKiss. Pourtant, vous, vous n’étiez pas obligé de vous taper 35.000 caractères, seulement 10. Vous voyez, quand ça veut pas marquer, ça veut pas :)

J’ai lu d’autres paragraphes de votre texte qui m’ont permis de porter mon jugement à propos du style. Je note que je suis le seul à avoir rencontré des soucis, donc considérez que vous êtes probablement dans le vrai. Si vous et la grande majorité de vos lecteurs êtes à l’aise avec ce style, je crois que mon avis n’est représentatif que de sa quote-part dans l’échantillon.

Mais j’étais sincère lorsque je vous parlais du choix rapide de mes lectures. La première page d’un roman dit déjà presque tout du style, et si on privilégie comme moi ce critère de qualité, tout personnel j’en conviens, alors l’effet repoussoir peut s’imposer rapidement.
Dans le paragraphe que j’ai noté positif, vous avez modélisé ce qui me convient, ça prouve que votre style n’est peut-être pas aussi déterminé que cela, et qu’une rencontre mieux connectée n’est pas impossible. J’attendrai toutefois une autre catégorie.
Et bravo pour vos 150k, c’est déjà plus épais qu’un roman de Nothomb.

Cordialement
FrenchKiss

Contribution du : 01/05 19:53:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'avant-nuit
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18299
Hors Ligne
Salut Shepard,

Tu parles de tension et je parle de dynamisme; ce n'est pas la même chose.

J'ai de nouveau parcouru le texte et je me dis que c'est peut-être à cause du dialogue conséquent dans le texte.

Il me semble que sans tant de dialogue, il y aurait moyen de donner une autre impulsion.

Le gros inconvénient du dialogue à haute dose est que le lecteur passe son temps à lire des réponses.
par exemple tout ce qui concerne la pierre pourrait ne pas être expliqué par Sigil, ni l'histoire de son père. Car pendant qu'elle parle, je ne peux m'empêcher d'avoir un oeil sur magda, je suis distraite, en quelque sorte. Et c'est là, je crois , que je parle de manque de dynamisme.
Les dialogues pourraient, eux,n' être réservés que pour tout ce qui est réaction, échange, comme ça l'est au début.

Apprenant que c'est une petite partie d'un gros tout, je me dis aussi que je me suis souvent fait cette réflexion en lisant des "bouts d'histoirs", ici ou ailleurs. Sans que je ne puisse tout à fait l'expliquer, je crois que l'état d'esprit du lecteur est différent s'il attaque un 35000 caractères ou un 150 000. Si j'avais commencé ma lecture avec en tête un texte beaucoup plus long, je suis absolument sûre que j'aurais lu différemment, dans un sens ou dans l'autre (et ça je ne le saurai pas)
Et c'est là où le genre de la nouvelle prend toute son importance.
Et du coup, après tex explications, je me retrouve toute déconfite de la mort de Sigil. Car peut-être aura-t-elle encore une grosse importance dans l'histoire ?

Voilà, je ne sais pas si tu vas t'y retrouver dans tout ce que je raconte !.
Mais maintenant, je suis curieuse de cette avant-nuit...

Tout ce que je dis n'est sans doute pas pertinent, à toi de voir...

Contribution du : 01/05 22:24:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'avant-nuit
Organiris
Inscrit:
07/04/2014 15:25
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onirateurs
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 2858
Hors Ligne
French...kiss
Désolé pour le pseudo j'aime trop la vinasse !!
Le syndrome de l'auteur maudit, plus de femme mais beaucoup d'alcool ?
J'avoue que j'ai un procédé très différent de lecture... Je regarde l'illustration et le titre (pareil pour les albums de musique) et ensuite je regarde la quatrième puis si ça me parle, j'y vais à l'aveugle. Parfois j'ai la main heureuse... et parfois... heu non...
Mais parfois un style qui me déplaît me plaît après quelques heures... petit j'aimais pas les brocolis, maintenant j'en mange tout le temps.


Hersen, je vois ce que tu veux dire, effectivement le premier dialogue (enfin, le second) est là pour expliquer le fond de la situation. Je suis plutôt un amateur du 'show don't tell' mais pour une fois (ce n'est pas mon genre...) je ne voulais pas perdre le lecteur. Remarque que ça n'a pas marché pour tout le monde, puisque pour Plumette ce n'était pas assez clair. J'ai essayé de rendre le dialogue intéressant au travers des personnages et de leurs réactions mais possiblement pas assez bien réussi le coup. C'est plutôt ardu de rendre le background de l'histoire en 3 échanges de dialogues sans que cela sonne trop didactique... Et vu ma façon de faire, je ne suis même pas sûr de comment expliquer ça autrement dans ce contexte, il faut bien qu'elles fassent connaissance

Sigil a une certaine importance, mais ça reste l'histoire de Magda avant tout. L'histoire 'complète' commence 5 ans après celle-ci, donc il ne reste que Magda et le cochon
Bien que je pense maintenant à écrire l'histoire de Sigil en parallèle et utiliser cette 'préquelle' en jonction, quitte à l'allonger... ouais on va tirer sur le roman à ce rythme...

Contribution du : 02/05 19:03:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'avant-nuit
Organiris
Inscrit:
17/09/2009 15:41
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Référents centrale
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 25292
Hors Ligne
Citation :

ouais on va tirer sur le roman à ce rythme…



(avec des rillettes ?)

Contribution du : 02/05 19:10:53
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'avant-nuit
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18299
Hors Ligne
J'ai un plan :

Shepard nous sort son roman en plein hiver. Sinon, le lire en plein été en mangeant des rillettes, sur la terrasse, je sais pas...

De toute façon, i meurt pas le cochon.
Tu confonds avec la salade bowl, Perle : plus tu coupes et plus ça repousse.

Au fait, il s'appelle comment, le cochon ? ça rapproche le lecteur, les petits noms. Et peut-être, si c'est un nom attendrissant, que Perle pensera moins aux rillettes

Bon. Sinon.
Oui, en dialogue c'est pas simple.
Oui, il faut bien qu'elles fassent connaissance. Mais si les dialogues sont plus limités, cela évite (pour moi) l'ennui des questions-réponses. (un peu caricatural de ma part, quand même).
Parce que finalement, j'aurais préféré l'histoire du papa et de la pierre en complètement externe. car les libertés d'écriture sont plus grandes.

Mais des lecteurs ont aimé, mon avis n'est qu'un parmi d'autres.

Contribution du : 02/05 19:25:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'avant-nuit
Organiris
Inscrit:
17/09/2009 15:41
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Référents centrale
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 25292
Hors Ligne
Désolée pour le flood, c'est l'heure de grignoter…


Plus sérieusement, je pense que les dialogues passeront très bien dans un format long. Et tu n'auras pas à présenter la situation sur quelques lignes.
Je suis d'accord avec Hersen: une lecture s'envisage différemment en long ou court. Pour moi, sur ce type d'histoire, on est sur un format qui demande du long.

Contribution du : 02/05 19:30:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'avant-nuit
Organiris
Inscrit:
07/04/2014 15:25
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onirateurs
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 2858
Hors Ligne
C'est la Fac qui te file la dalle comme ça Perle ??

En y réfléchissant je pense qu'il y avait un moyen de refaire le début et d'inclure tout ça de façon plus active, juste en changeant l'ordre des choses (enfin, au moins pour la pierre). Mais bon, je ne le vois que maintenant...

Sur un format long, c'est sûr que j'aurais tout écrit en externe, parce que y'a la place. Le dialogue, c'est un peu de la triche, faut bien le dire...

P.S: Le cochon a un nom... mais ça serait un spoiler


Edit: Je viens de voir votre commentaire Alcirion ! Merci de votre passage, on atteint un véritable pic de circulation sur cette nouvelle

Oui j'essaye de ne pas trop aller sur le territoire 'seigneur des anneaux' en général avec la fantasy. Pour moi, c'est est surtout un prétexte pour faire absolument tout ce que je veux... Contrairement à la SF ou je m'arrache les cheveux.

Pour le coup, je ne sais pas si l'histoire répond aux codes de la fantasy... mais ce qui est sûr c'est que sauver le monde c'est pas neuf c'est clair...

Contribution du : 03/05 15:57:25

Edité par Shepard le 3/5/2019 16:12:39
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'avant-nuit
Expert Onirien
Inscrit:
17/02/2016 15:44
De Bordeaux, la belle endormie...
Groupe :
Évaluateurs
Correcteurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 7565
Hors Ligne
@Shepard

Pour rebondir une de tes idées précédentes, ça me fatigue aussi de faire des textes de 10 000/15000 signes pour avoir quelques lectures... Mais c'est le format internet, écran, c'est peu commode de lire une longue nouvelle.

J'en profite pour rappeler qu'on peu éditer les nouvelles en pdf (bouton en bas de texte), ce qui donne un meilleur confort de lecture.)

Enfin, je pense qu'il ne faut pas écrire pour Oniris mais faire ce qu'on a envie de faire. Je suis actuellement sur un machin hyper-spécialisé et qui risque fort d'être très long, mais c'est comme ça que ça doit être. J'écris avant tout pour me faire plaisir, parce que ça m'apporte de la joie.

Contribution du : 04/05 09:33:18
_________________
Ca veut dire ce que ça dit, littéralement et dans tous les sens.

Arthur Rimbaud
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019