Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





"L'humeur fuyarde" vous remercie
Expert Onirien
Inscrit:
04/05/2017 13:20
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3521
Hors Ligne
Comme toujours, un grand merci au CE. La publication d’un poème est toujours un moment gratifiant et les appréciations, les émotions suscitées auprès des commentateurs/commentatrices ayant pris le temps de lire est toujours, pour moi, une source de joie et d’enrichissement. Et ce quelque soient les opinions exprimées, partant du fait qu’elles sont toujours sincères et constructives.

A tous ceux qui ont ajouter leur couleur à mon « humeur fuyarde », merci  :

Queribus : qui a « bien » aimé ce sonnet et qui gratifié de quelques judicieuses remarques.
Lebarde : que je n’ai pas réussi à convaincre. Une prochaine fois peut-être
Gabrielle : qui a bien aimé ces « confidences » la qualifiant de même de jolie réflexion philosophique.
Papipoete : toujours prompt à commenter les publications et qui de ce fait contribue à nous améliorer, merci.
Corto : Qui malgré certaines réserves sur les quatrains a été séduit par les tercets. Promis je m’améliorerai… j’espère.
Pizzicato : qui a passé un agréable moment et qui me le rend bien
Jfmoods : dont les analyses, toujours pointues, vous percent à jour et vous font chaque fois redécouvrir des facettes conscientes ou inconscientes de nos propres textes. Merci du partage.
Davide : qui accorde souvent, pour ne pas dire toujours, une attention particulièrement efficace et dont les « critiques » sur la forme sont toujours judicieuses et constructives.
Provencao : Nous avons tous (après un certain âge) des regrets, peut-être des déceptions de la vie. Mais ici point de présage lugubre, juste un moment de spleen vite effacé par la présence de l’être aimé.
Castelmore : du charme et de l’inattendu… merci pour votre chaleureux.
Bernardg : Une ode au « carpe diem » oui mais plus encore. Il faut apprécier les gens qui vous aime au lieu de s’arrêter à une vision limitée au bien matériel. La richesses se trouve dans nos relations. Comme vous l’aurez remarque, je ne suis pas non plus le meilleur en terme de prosodie. Merci
Lulu : Il est vrai que j’ai eu beaucoup de plaisir à écrire ce sonnet, et je suis très heureux de pouvoir partager ce plaisir. J’ai également apprécié la modernité de votre commentaire.
Sympa : Qualifier les deux tercets de magnifiques malgré les hiatus… Merci beaucoup.

Que soient également remerciés tous les anonymes qui ont pris un peu de leur temps pour lire ces quelques vers.

Bonne continuation à tous!

Contribution du : 23/10 14:00:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019