Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Forums 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2)


Re : Le pont Alessi
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
04/01/2023 11:22
De Un dimanche à la campagne
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 1577
Hors Ligne
L'empathie est une de tes grandes qualités, Louis.
Personne ne pourra dire le contraire, sauf les aveugles, bien entendu, j'en mets ma main au feu. ^^

Après, pour ton écriture, je te trouve bien sévère envers toi-même.
Bien sûr que l'on doit toujours chercher à s'améliorer, en veillant cependant à ne pas friser l'auto-insatisfaction chronique - mais il faut savoir aussi apprécier à sa juste valeur les compliments que tu mérites amplement.


Ainsi parlait CatZarathoustra


Contribution du : 03/10/2023 16:10
_________________

« Venus de l'amnésie oasis mes mots îles, un peu fauves »
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le pont Alessi
Expert Onirien
Inscrit:
20/01/2010 00:41
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5029
Hors Ligne
Merci beaucoup Cornelius d'être passé sur le pont Alesssi, toutes barrières levées.

Contribution du : 11/10/2023 17:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le pont Alessi
Expert Onirien
Inscrit:
20/01/2010 00:41
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5029
Hors Ligne
Merci, Donaldo, pour ce commentaire si riche.

Comme toi, (contrairement à socque, dont je regrette le départ, j’accepte et pratique le tutoiement sans problème) je préfère, et de loin, Edgard Poe à Stephen King. Que le fantastique mis en œuvre dans ma nouvelle s’apparente plus à celui d' E. Poe, dans ton jugement, qu’à celui de S. King, me satisfait.

Ta remarque comparative sur l’effet de style : « jouer du Jimi Hendrix avec un orchestre symphonique » m’a fait sourire. Mais elle me ravit. Et j’aurais tendance à la prendre pour mon compte, même si elle est teintée d’un brin d’ironie. J’aime à la fois Jimi Hendrix, et j’aime la musique plus "classique".
Mais purement jouer du Jimi Hendrix, d’une façon littéraire, ou du free jazz, que j’aime aussi, cela passerait-il sur Oniris ? Pas sûr. Je n’essaie pas pourtant de m’adapter prioritairement à ce qui peut "passer", mais à ce qui s’impose à moi au moment où j’écris. Il y a des moments pour écouter Coltrane, d’autres pour écouter Hendrix, et d’autres encore tout différents pour écouter le requiem de Verdi. De même, il me semble, il y a des moments d’écriture, des moments où se composent et se jouent ce qui résonne en soi, dans sa subjectivité, sa sensibilité, avec ce que l’on veut dire de la réalité, avec une pensée ; avec les rapports aussi vécus au monde, plus ou moins difficiles.
Malitorne exposait le problème en termes de rapports entre la «forme » et le « fond ». Je lui ai répondu sur la complexité de ce rapport, qui n'est pas nécessairement mimétique.

Je ne voudrais pas laisser penser toutefois que je cherche à tout prix une justification du choix d’écriture de la nouvelle. Je reste donc attentif à tes remarques critiques, aux tiennes comme à celles des autres commentateurs, et te remercie vivement de les avoir formulées, et suis heureux aussi que tu aies apprécié ce texte, même si c’est de façon nuancée et « mitigée ».

Contribution du : 16/10/2023 17:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le pont Alessi
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De A côté de la forêt de Saint Germain
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Responsables Edition
Membres Oniris
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 60213
Hors Ligne
Merci de ce retour riche et argumenté, Louis.
Je pense que du Hendrix ou du free-jazz, ça passe sur Oniris, alors autant ne pas se brider.
Coltrane et Verdi, ce n'est pas mal non plus.
Je suis en accord avec toi quant au rapport entre la forme et le fond.

Contribution du : 27/10/2023 18:13
_________________
Nous sommes les acteurs
Témoins d'un nouvel idéalisme
Dans le théâtre extrémiste
(Dirk Polak)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2)





Oniris Copyright © 2007-2023