Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Les étoiles qui meurent dans le ciel (premier roman)
Expert Onirien
Inscrit:
21/01/2013 14:36
De Toulouse
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 4324
Hors Ligne
Chèr.e.s Onirien.ne.s,

Petite communication sur mon premier roman qui est sorti la semaine dernière... enfin, qui aurait dû sortir la semaine dernière mais qui, face à la fermeture des librairies, se contente de faire son apparition en version numérique !
Je suis forcément un peu déçu mais, en même temps, il y a des choses bien plus importantes tout autour de moi. Ce n'est que partie remise.
Le plus important, c'est la réalisation de mon rêve!

Cela fait bien deux ans que je ne participe presque plus à Oniris, et pourtant, j'ai tant appris parmi vous ! Je vous écris aujourd'hui pour remercier toutes celles et tous ceux qui ont lu mes textes, qui ont commenté, qui m'ont encouragé. J'ai obtenu mes premiers soutiens littéraires ici et j'en suis très reconnaissant !

Longue vie à Oniris ! Longue vie à vous, je vous souhaite d'être très créatif et productif en cette période de confinement !

Benjamin alias Neojamin

P.S: Pour les curieu.x.ses : https://vitrine.edenlivres.fr/resources/9782352902416

Contribution du : 25/03 12:50:52
_________________
Citation :
"Pour écrire sur la vie, tu dois d'abord la vivre!" H.E
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les étoiles qui meurent dans le ciel (premier roman)
Organiris
Inscrit:
17/09/2009 15:41
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 26816
Hors Ligne
Bonjour Neojamin !
Je suis contente d'avoir de vos nouvelles…

Bravo pour votre roman et longue vie à lui ! J'espère que revenir nous voir vous inspirera pour la suite de la réalisation de vos rêves.

Contribution du : 25/03 13:53:20
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les étoiles qui meurent dans le ciel (premier roman)
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 19430
Hors Ligne
Félicitations, Neojamin !

Au vu de la quatrième de couverture, et du titre, ça donne très envie de découvrir. Ces éléments m'ont touchée d'emblée... au point de vouloir lire quelques lignes pour en saisir un peu plus pour éventuellement le lire.

Une question, donc :
Vous serait-il possible, si vous le voulez bien, de nous donner un mini extrait d'une dizaine de lignes par exemple ? Ca peut être les 5 ou 10 premières lignes de l'incipit de votre roman... Ca nous permettrait de nous faire une idée encore plus précise...

Merci d'avance, si vous êtes d'accord !

Et encore toutes mes félicitations ! Puis, si vous avez un peu de temps pour lire les dernières poésies ou nouvelles du site, n'hésitez pas ! Votre retour est le bienvenu.


Contribution du : 25/03 14:37:26
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les étoiles qui meurent dans le ciel (premier roman)
Maître Onirien
Inscrit:
22/07/2012 22:59
De Cévennes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Correcteurs
Post(s): 33694
Hors Ligne
Toutes mes félicitations, Neojamin, pour cet alléchant aboutissement que semble être votre ouvrage... après tant de patience, voilà une belle récompense !
Je comprends votre déception quant au différé de la diffusion "papier"... mais a minima la couverture numérique est assurée.
Je suis allée visiter votre 4e de couverture et je vous avoue avoir été davantage touchée par votre propre parcours ainsi que vos précédents sujets de publication, que par le propos du roman ; mais je vous rassure immédiatement : cela tient à mes faibles affinités avec les textes plus longs que le format "nouvelle", ainsi qu'avec la science-fiction.
En revanche, je salue ce qui semble être, au travers de votre parcours, votre démarche personnelle d'engagement vers d'autres modes d'habitat, de fonctionnements...

Belles suites aux "Etoiles qui meurent dans le ciel"...

Contribution du : 25/03 16:30:19
_________________
L'homme est conduit par l'aveugle qui est en lui- J.Claude Izzo
Poésie et carnets artistiques : https://papiers-relies.assoconnect.com/
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les étoiles qui meurent dans le ciel (premier roman)
Maître Onirien
Inscrit:
27/04/2016 18:43
De Rhône
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Post(s): 13556
Hors Ligne
Félicitations Neojamin.

C'est toujours un moment fort de voir l'aboutissement d'un projet d'écriture.
je vous souhaite beaucoup de lecteurs et aussi de puiser dans cette nouvelle étape le désir de poursuivre la création littéraire.
Je suis intriguée par ce phénomène de "l'arrêt du temps" et curieuse du personnage de Tom!

Tenez nous au courant et revenez nous voir sur Oniris


Contribution du : 25/03 18:06:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les étoiles qui meurent dans le ciel (premier roman)
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De Paris
Groupe :
Responsables Edition
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 29574
En ligne
Félicitations, Benjamin.

Contribution du : 26/03 09:02:18
_________________
Planet Earth is blue and there's nothing I can do (1969, David Bowie)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les étoiles qui meurent dans le ciel (premier roman)
Expert Onirien
Inscrit:
21/01/2013 14:36
De Toulouse
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 4324
Hors Ligne
Bonjour Lulu,

Voici un synopsis que j'avais envoyé à la maison d'édition... ça donne une idée !

En cet instant précis, alors que la nuit débute ici et se termine ailleurs, des milliards d’êtres
vivants s’aiment, se haïssent, chassent ou se font prendre, dorment à poings fermés ou tentent
d’ouvrir les yeux pour exister. Au milieu de ce gigantesque bazar, petit Jacques, un enfant taciturne
au regard sombre et mystérieux, contemple l’univers. Et dans le ciel, une étoile s’éteint. Au fil des
ans, cette découverte se transforme en obsession. Il se lance dans des études d’astronomie pour
essayer de comprendre pourquoi les étoiles meurent.
Conscient qu’il ne trouvera pas la réponse à l’école, il est inspiré par le récit d’une camarade
de classe et part dans le sud pour embarquer sur un bateau. Grâce à un hasard du destin, il obtient
son passage sur un voilier et c’est en pleine nuit, sous un ciel couvert d’étoiles, qu’il est frappé par
une révélation : si les étoiles meurent, c’est parce qu’elles sont en mouvement.
Alors qu’il prépare sa thèse sur le mouvement astronomique comme acteur principal du
vieillissement des étoiles, il est contacté par Monsieur Troupont, un riche industriel devenu
philanthrope, qui est à la recherche d’un projet excitant pour le financer. Fasciné par l’idée d’arrêter
le temps, il propose son aide et envoie son majordome chercher un ingénieur de talent pour réaliser
une machine unique.
Jacques et Tom, l’ingénieur, s’installent alors en Russie dans un petit village pour construire
une machine qui pourrait stopper la course du temps. L’idée de Jacques est en apparence simple :
faire rouler une bille sur la surface de la planète. Malgré l’opposition farouche d’activistes
écologiques, ils termineront les travaux et partiront pour un voyage de trois minutes à peine qui
changera leur manière de percevoir le monde.

Contribution du : 26/03 09:08:06
_________________
Citation :
"Pour écrire sur la vie, tu dois d'abord la vivre!" H.E
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les étoiles qui meurent dans le ciel (premier roman)
Expert Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 8309
Hors Ligne
Bonjour et bravo !
Le livre sortira-t-il en version papier ?
Je suis passée voir le site et votre synopsis, çà m'intéresse, mais ne peut guère lire sur écran, tablette et autre.

Contribution du : 01/06 07:52:27
_________________
Ecrivez ce que vous désirez écrire, c'est tout ce qui importe, et nul ne peut prévoir si cela importe pendant des siècles ou pendant des jours.
Virginia Woolf- Une chambre à soi- Publié en 1929
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020