Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 »


Mauvais genre
Onirien Confirmé
Inscrit:
12/10/2019 02:48
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Utilisateurs bannis
Post(s): 540
Hors Ligne
Je remercie le C.E. d'avoir retenu ce texte. Un élan particulier pour Marimay pour sa disponibilité et l'aménité de ses réponses.

Avant tout, il faut que vous sachiez que cette version fut postée par erreur. J'ai demandé qu'elle soit retirée pour proposer la version finale.
Bien sûr, cela fut refusé avec logique, puisque c'est le règlement.
Seul fautif, puisque je me suis emmêlé dans mes brouillons et autres versions (je reviens toujours sur mes textes afin de les améliorer. Parfois je les publie des mois après qu'ils soient achevés. La macération...)

Je vous livre le poème, le vrai terminé. Ce texte est un constat qui relate ce que j'ai pu observer, sans parti-pris. Femme et Homme sont tenus par l'envie de plaire : la séduction prend différentes formes, parfois en les additionnant : la silhouette, le minois, la culture, l'originalité etc.
J'ai opté pour une version un tantinet humoristique, ce qui semble avoir échappé à quelques-uns. Je reviendrai plus tard sur vos réflexions, sachez que la pire des critiques est le silence.

La Femme avec aplomb, peut prétendre à loisir
Connaître de l'amour les différents arcanes
Puisqu'elle sait comment jouer les pyromanes
Pour embraser nos sens d'un véhément désir.

Ses appas sont fauteurs de fièvres lubriques
Attisant les instincts du séducteur sournois
Qui convoite la croupe en flattant le minois,
Autant que du poète aux rimes romantiques.

Si par un égotisme assorti de mépris
Elle mêle l'aspect de la femme fatale
Au verbe pudibond de la vierge vestale
C'est dans l'unique but d'asservir nos esprits.

Ténébreuse parfois, mimant l'inaccessible
Par ce regard perdu dans d'intimes tracas
Elle force l'attrait de ces indélicats
Qui paraissent rétifs à son charme infaillible.

Dès qu'on ose aborder le flux de ses amants
Elle se dit moderne et récuse l'exemple
De la grande vertu des gardiennes du temple,
Sans crainte d'altérer ses premiers arguments.

Il nous faudrait bannir les faciles maîtresses,
En pouvant dédaigner leurs frivoles dehors,
Nous, du genre éminent, phallocrate et retors
Car l'orgueil nous requiert tombeurs de forteresses

Contribution du : 16/11/2019 21:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Mauvais genre
Onirien Confirmé
Inscrit:
12/10/2019 02:48
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Utilisateurs bannis
Post(s): 540
Hors Ligne
La bonne version étant présentée, j'en viens à mes réponses aux commentaires. Je conçois que certains aient bloqué sur le fond.
Les chevaliers du verbe sont légions. Ce qui compte ce sont les comportements dans la vie, les mots employés et les actes. Je ne suis pas machiste, mais j'écris souvent sur des individus existants et connus. La femme m'inspire, c'est vrai. Donc, j'ai quelques odes à des femmes et quelques pamphlets aussi.
Trêve d'explications.

Bel 13ver

--Pas beau, dissonant et laid.-- Notez "vraiment pas" dans ce cas.
Attaque au machisme /Contre le féminisme : c'est de l'humour, ce qui je crois, vous manque. Merci d'avoir pris le temps de lire et de vous exprimer.

Gemini

égotisme : Jouissance raffinée de sa propre personne ; culte du moi, intérêt excessif accordé à sa propre personnalité, au développement de celle-ci.
Flux : synonyme d'affluence.
L'amour est un sentiment, le "sexe" un acte. Si je devais "coucher" que lorsque j'aime, je serai encore p...rofane.
Je voulais parler de séduction, pas de lubricité. J'ai dû mal m'exprimer.
Mâle et femelle !! Quelle horreur ! Je parle de Femmes et d'hommes, pas d'animaux.
Merci pour votre gentil commentaire.

Hananke

Rien n'est difficile à appréhender, pour moi, sauf le romantisme.
Ce n'est pas un site, je crois, où l'on peut tenter de l'humour acide.
On croirait que les polémistes cherchent une occasion d'émettre des revendications. Vous avez compris que ni machiste ni pro-féministe, j'écris sans état d'âme sur ce forum. Mes textes (très) engagés paraissent ailleurs.
Mais un "bien" de votre plume, comme de celle d'une autre virtuose des mots, suffit à me conforter dans mon style.
Merci d'avoir lu ce texte.

Vincente

J'ose croire que ce n'est un "Pas à Pas" . Dans tous les cas, le fond n'est pas l'essentiel d'un poème. Mais chacun ses opinions, ses goûts. Merci pour votre lecture.

Blase SaintLuc

Le fond, encore. Décidément, ça bloque ...
Sujet discutable en salon littéraire ? Vous devez être rétif à la libre expression. Tout sujet non vulgaire peut et doit être abordé. Sinon il faut quérir la dictature. Mal écrit, peut-être mais le thème peut être abordé comme tous les autres, car tous sont pertinents.
Dieu que les femmes doivent être heureuses avec tant de preux chevaliers à leur côté !
Merci d'avoir pris le temps.

Papipoète

Vous avez compris. C'est l’expérience, sans doute. L'esprit ouvert et l'absence d' a priori sont des qualités rares. Je vous remercie cher artiste d'avoir pris le temps de lire et d'exprimer votre ressenti.

Lebarde

nul n'est besoin d'être acteur reconnu pour aller voir un film. Nous pouvons tous commenter un texte sans être poète émérite.
Il est rare que l'on me reproche un manque de tact. Tout arrive.
Merci pour votre commentaire.

Sympa

Je n'ai pas "osé" écrire . Ce thème que je croyais anodin, je l'ai écrit en assistant à de telles scènes, à peine caricaturées.
Certains jouant les prudes et les offusqués, les défenseurs de la veuve et de l'orphelin aiment à se montrer mieux qu'ils ne sont et cherchent l'attention en créant des polémiques. C'est fréquent, donc banal. Le comité, je suis sûr, aurait interdit sa publication, si quelque chose lui avait paru déplacé. Mais le C.E. est plus perspicace que certains. chance, pour moi.
Vous avez souri, preuve de votre perspicacité et de votre intelligence. Merci.

Cristale

Votre appréciation me comble. Pourtant je vous assure que je n'ai pas "osé", j'ai relaté des situations où je fus acteur et spectateur en ajoutant un peu d'humour.
De plus je suis gêné qu'on ait pu penser que j'étais en quête de provocation. Les mauvais esprits ne hantent pas que les vieux manoirs.
Quoiqu'il en soit, vos mots sont motivation pour de prochains textes, qui éviteront les interprétations malsaines.
Merci pour vos encouragements et votre gentillesse.

Corto

N'en jetez plus, la coupe...
Vous me prêtez de mauvaises intentions, sur quelques lignes.
Si vous étiez juge, j'aurais déjà perdu la tête. Comment penser à mes rimes alors ?
Merci d'avoir pris le temps de lire.
----------------------------------------------------------------------
Pour un coup d'essai, on peut parler d'échec. L'essentiel reste que les commentaires exprimés soient francs, non conduits par des raisons autres que poétiques.

Contribution du : 17/11/2019 01:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Mauvais genre
Expert Onirien
Inscrit:
22/01/2018 08:31
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5702
Hors Ligne
Bonjour Grandin,

Merci de vos retours.

Ce que je vois, que ce soit dans l'ancienne ou dans la nouvelle version, c'est que vous avez un talent d'écriture certain et c'est déjà beaucoup.
Je persiste, votre texte n'est pas choquant, vous l'avez traité avec humour , sans vulgarité et prise de position.
Des mécontents, sur des textes "à l,humour grinçant "ou engagés, il y en aura toujours, c'est ainsi.
Souvent les écrits sont issus de faits observés autour de soi, ou vus au travers des médias.
Certains des miens en sont issus.

Continuez ainsi à me faire sourire, ça fait du bien parfois....même souvent...

Contribution du : 17/11/2019 07:20
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Mauvais genre
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 19257
Hors Ligne
Bonjour Grandin

Et merci d'avoir posté la version complète de votre texte.
Elle donne une autre valeur à ce poème.

Je n'ai pas compris l'abstention d'appréciation de nombreux
commentateurs, perso, je n'ai pas pris ce texte comme une attaque
contre la féminité.
Mais, au contraire, comme un tableau des plus réalistes et poétiques
de nos chères concitoyennes.

Bonne journée.

H

Contribution du : 17/11/2019 09:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Mauvais genre
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 33795
Hors Ligne
Je découvre la version complétée. Sur le fond et la forme, elle ne va pas à l'encontre de mon commentaire initial.

Amicalement - ROBOT

Contribution du : 17/11/2019 10:11
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Mauvais genre
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 15149
Hors Ligne
Bonjour Grandin,

Présenté dans cette version, votre poème gagne en excellence.
Les rimes embrassées sont d'un bel effet et la teneur du récit, clairement énoncé, permet une lecture et une représentation mentale agréablement colorées.

De nature assez enthousiaste, votre précédente version a attisé mon intérêt, d'où ma haute appréciation mais celle-ci la coiffe au poteau et c'est la note maxi que je lui attribue mais...profitez de cette présentation pour revoir le deuxième hémistiche du vers 5 afin que ma flèche pointe vers le haut. Je sais je suis pénible et je cherche la paille dans l'oeil de mon voisin en oubliant la poutre qui est dans le mien.

Je réitère mes propos, votre écriture est originale, dense, précise, et ce thème présentement digne d'intérêt. Odez odez donc pour les dames et pamphlétez à votre guise, vous serez lu c'est certain.

Encore bravo et merci pour votre retour sur commentaires !

Cristale

Contribution du : 17/11/2019 10:12
_________________
"Parce que la forme est contraignante, l'idée jaillit plus intense"
Charles Baudelaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Mauvais genre
Onirien Confirmé
Inscrit:
12/10/2019 02:48
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Utilisateurs bannis
Post(s): 540
Hors Ligne
Lylian R

Mon propos n'était pas de définir la Femme et l'Homme. Encore moins de leur coller des étiquettes définitives.
Entre l'ordure et le saint, on pourrait définir de très nombreux statuts.
Mais ce qui est inhérent à tous, c'est ce besoin de plaire, de paraître mieux que l'on est. J'appelle cela la séduction. Mais j'ai dû vraiment mal écrire ce texte pour que tant de lecteurs l'aient ainsi interprété.
Merci pour vos lecture et commentaire.

Stéphanie90

Lecture amusante, enfin!
Promis je n'emploierai plus cet humour caustique tant décrié.
Je vous remercie pour votre compréhension (en tant que femme).
Comme j'ai déjà apprécié nos échanges, je serai ravi que vous lisiez un sonnet concernant la femme. Je l'envoie par MP. Une histoire vraie vécue par mon meilleur ami.
Merci pour votre gentil commentaire.

Contribution du : 17/11/2019 10:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Mauvais genre
Onirien Confirmé
Inscrit:
12/10/2019 02:48
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Utilisateurs bannis
Post(s): 540
Hors Ligne
Exact Christale, manque un pied à ce vers, puisque fiè-vre. On lira donc
" de NOS fiè-vres lubriques".
C'est une chance de vous connaître, vos conseils sont toujours pertinents. Merci.

Contribution du : 17/11/2019 10:46
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Mauvais genre
Onirien Confirmé
Inscrit:
12/10/2019 02:48
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Utilisateurs bannis
Post(s): 540
Hors Ligne
Robot

Si l'on évite les thèmes susceptibles de déplaire, autant renoncer à partager.
Ce que je vais faire sur des sujets à risques, désormais. Mais le souci est de définir quels sont les thèmes à éviter.
Je vais même revisiter mon texte sur le concours du Vide.
Votre commentaire fait que je me sens un peu moins incompris.
Pour cela je vous remercie.

Contribution du : 17/11/2019 11:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Mauvais genre
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 19257
Hors Ligne
De mon point de vue, il n'existe pas de thèmes à éviter en poésie.

Simplement, certains, sont à traiter avec plus de prudence ou d'attention que d'autres.

Bon dimanche.

H

Contribution du : 17/11/2019 11:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 »





Oniris Copyright © 2007-2020