Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Merci à l'envi pour l'envie
Onirien Confirmé
Inscrit:
05/06 13:07:28
De Pas loin de l'île
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 396
Hors Ligne
Bonjour à tous,

Un grand merci à la sélection GL d’avoir permis la publication de mon texte, merci à Oniris d’avoir programmé mon poème un jour particulier, le jour de mon anniversaire et pas n’importe lequel celui de mes quarante ans :)

Merci évidemment aux lecteurs et aux commentateurs qui ont pris le temps de me donner leurs impressions et de me proposer des axes d’amélioration pour ce poème en particulier, conseils que je ne manquerai pas d’appliquer lors de mes prochains exercices d’écritures.

Avant de passer aux remerciements individuels, je me permets de donner quelques explications sur l’intention à l’origine de mon poème. Au tout départ, je cherchais un thème dans le but de proposer un nouvel écrit sur Oniris, j’avais déjà en tête l’idée de complémentarité entre sens et sons à laquelle j’accorde beaucoup d’importance en tant que lecteur. Débutant, bien incapable mais désireux d’user de plusieurs outils du langage poétique, je me suis dit qu’il serait intéressant et amusant de symboliser mon propre apprentissage en créant des couples de sujets complémentaires et/ou antithétiques. Pour ce faire j’ai effectivement retirer arbitrairement des qualités à chacun de mes poèmes, m’amusant par la même des discours de catégorie que l’on peut entendre ça et là. En avançant dans l’écriture et le jeu, je me suis finalement avoué que je traitais bien de mon propre désir (pour ne pas dire frustration) de posséder des capacités que d’autres ont et que je n’ai pas. Un peu plus tard, il m’est apparu important de souligner que tous les artifices de la poésie ne sont finalement rien sans inspiration. D’où la dernière strophe qui s’oppose à toutes les autres en proposant une confrontation finale entre l’envie en tant que force motrice de création et l’inspiration concept plus abstrait qui transcende la technique pure. Cette même strophe n’ayant pas de paire, devait laisser le lecteur sur cette interrogation : est-ce que l’on peut avancer sans envie, est-ce qu’il existe même des êtres suffisamment complet pour n’avoir que faire du désir.

Quant à la forme, elle était volontairement légère et accessible, car j’espère bien un jour pouvoir lire ce poème à mon fils. L’idée sous-jacente même si elle peut paraître simpliste est bien ma conception de l’apprentissage, en somme j’aimerai lui dire “Ne garde de l’envie que le désir, jette la frustration, trompe-toi, amuse-toi, apprend des autres, au final le plus important n’est pas de tout maîtriser mais de devenir ce que tu es”. Et je suis moi même ce poème et je l’assume :)

@Eclaircie effectivement comme expliqué plus haut il s’agissait bien au départ d’un exercice de style. Merci pour votre commentaire et vos conseils éclaircissants ;) Et vous avez totalement raison en disant que ce poème manque d’émotion, il faudrait que je lui dédis au moins deux strophes supplémentaires :)

@Poldutor merci pour votre commentaires et vos compliments, je suis heureux que vous notiez la vigueur et l’originalité de mon poème. Concernant le dodécasyllabe “Prisionnière...” il s’agissait d’un simple effet de style pour rappeler l’alexandrin mais aussi servir le propos de la forme élastique, finalement cela brise simplement le rythme de la lecture. Par alambic je faisais référence aux libertés parfois difficiles à suivre que l’on s’autorise en poésie libre, mais aussi à la machine qui permet de fabriquer l’alcool évidemment qui laisse tout à chacun emprunter des chemins alambiqués dans les méandres de la réflexion :) Attention je ne dis pas que le poète classique n’use d’aucune substance créatrice :)

@Senglar Merci pour ton commentaire et ton appréciation, qui comme toujours me régalent autant si ce n’est plus que le texte auquel tu aposes ta patte

@Pouet Merci pour la galette complète, j’adore les crêpes salées. Merci aussi pour vos conseils qui me semblent tout à propos. En parlant de vocabulaire, j’en profite pour apporter ce que j’ai moi même redécouvert en écrivant ce poème, si dans le langage courant “envie” et “jalousie” sont souvent synonymes, en réalité il n’en est rien et sont même bien opposées, l’envie désignant le désir de posséder quelque chose que l’on a pas, la jalousie désignant la peur de perdre quelque chose qui nous “appartient” le plus savant l’amour d’un être aimé. Etrangement le verbe “jalouser” s’approche plus en sens du verbe “envier”

@Papipoete Merci pour votre commentaire et vos compliments, je suis heureux que vous ayez noté le côté spirituel de mon poème car pour moi il l’est.

@Annick Votre commentaire me va droit au coeur, si la fantaisie de ce poème aura amuser au moins une personne et bien j’aurais atteint mon objectif :)

@Corto loin de moi l’idée d’attiser des querelles, en rire par contre oui, il s’agit bien d’ouverture à l’autre dont je parle. Merci pour votre passage et vos applaudissements potentiels ;)

@Davide heureux d’apprendre que mon poème aura su vous charmer au moins un peu, moi qui tombent souvent sous le charme de votre plume si délicate. Je trouve dans votre commentaire des tas d’éléments qui je suis sûr me permettront de m’améliorer. Merci beaucoup pour votre passage.

@Pizzicato Oui vous avez totalement raison en disant que la réflexion s’applique tout aussi bien d’autres domaines artistiques, merci pour votre commentaire.

@Hersen tu termines ton commentaire par “t’as pas de bol”, bien au contraire je pense être particulièrement chanceux de pouvoir bénéficier de commentaires honnêtes et sincères comme le tien, je découvre chez toi au fil de mes lectures sur Oniris une intelligence toute particulière dans l’analyse du texte et parfois même des auteurs qui force le respect, je crois que tu pourrais être encore plus sévère avec moi, j’écouterai simplement, tu en imposes quoi !

@VictorO Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon poème, le côté fable était volontaire, la rime aussi pour le côté chantant, j’ai cru comprendre qu’en libre il y avait aussi des contraintes mais à discrétion de l’auteur, voilà les raisons de ces choix.

@Stéphanie Merci pour votre commentaire, j’espère que les quelques explications en introduction auront pu répondre à vos questions.

@Hiraeth Merci pour votre commentaire critique édifiant, je partage entièrement l’idée associée à votre citation. Mon poème n’est pas à la hauteur et je crois qu’il me reste encore pas mal de chemin pour apprendre à lâcher la bride.

Encore un grand merci à tous pour ces commentaires qui me font grandir.

Contribution du : 06/08 14:59:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci à l'envi pour l'envie
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2575
Hors Ligne
Bonjour ours,

Merci pour ces explications fort intéressantes.

Citation :
“Ne garde de l’envie que le désir, jette la frustration, trompe-toi, amuse-toi, apprend des autres, au final le plus important n’est pas de tout maîtriser mais de devenir ce que tu es”.


Quelle belle leçon de vie ! Je suis d'accord à 100 %.

Au fait, si vous me le permettez, je vous souhaite un joyeux anniversaire (un peu en retard) !


Davide,
que le compliment sur la "plume délicate" a beaucoup touché. Merci !

Contribution du : 06/08 21:54:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci à l'envi pour l'envie
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18014
Hors Ligne
Et je te balance " t'as pas de bol" le jour de ton anniversaire ! c'est tout moi, ça, des gros sabots...



merci de ton retour, Ours, et je partage entièrement ton point de vue, d'expérimenter, de se tromper, de recommencer...

Contribution du : 06/08 22:17:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci à l'envi pour l'envie
Onirien Confirmé
Inscrit:
05/06 13:07:28
De Pas loin de l'île
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 396
Hors Ligne
Merci Davide pour votre message, puisqu'il n'est jamais trop tard pour trinquer en bonne compagnie, allez champagne 🎉

Merci Hersen pour ta reponse, il n'y a pas de mal, le retour que je te faisais était sincère.

Tendresse et chocolats comme dirait l'autre.

Contribution du : 06/08 22:51:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci à l'envi pour l'envie
Expert Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4464
Hors Ligne
J'arrive avec quelques heures de retard, mais le cœur y est

Joyeux anniversaire

Merci de toutes ces explications, c'est toujours intéressant de voir (savoir) comment, "novice" on aborde l'écriture et je vous souhaite bien au fil des textes proposés de sentir l'évolution de vos compositions, en conservant le plaisir d'écrire.

(Et mais c'est perso, car plus à mon goût, je vous souhaite de poursuivre dans la voie du libre, où vous semblez avoir tant à écrire)

Contribution du : 07/08 08:41:59
_________________
Notre blog partagé, merci aux passants Poésie Fertile
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci à l'envi pour l'envie
Onirien Confirmé
Inscrit:
05/06 13:07:28
De Pas loin de l'île
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 396
Hors Ligne
Merci Éclaircie pour votre message et vos encouragements, pour l'instant je me confronte surtout aux difficultés de l'écriture avec tout le plaisir et la frustration que cela peut engendrer. C'est très enrichissant.

Contribution du : 07/08 10:28:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci à l'envi pour l'envie
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2634
Hors Ligne
Coucou Ours !

Merci pour vos retours et que vois-je... J'ai raté votre anniversaire . J'en suis navrée. Mais je vous adresse avec beaucoup de retard un Joyeux anniversaire !

Un jeune poète... Mais qui a déjà un talent certain et un certain talent. Je suis sûre que vous aurez l'admiration de votre enfant.

PS : on grandit un peu à chaque fois, mais le doute est toujours là. Peut-être est-ce cela qui nous fait continuer ?
Car sinon, nous n'aurions plus rien à apprendre...



à bientôt !

Contribution du : 08/08 18:13:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci à l'envi pour l'envie
Onirien Confirmé
Inscrit:
05/06 13:07:28
De Pas loin de l'île
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 396
Hors Ligne
Merci Stéphanie pour votre message et vos encouragements, comme vous le suggérez il y aura certainement toujours une part de doute derrière chaque création, un doute que je ressens beaucoup d'ailleurs, c'est ce qui rend le parcours passionnant et rompt la monotonie :)

Contribution du : 08/08 18:44:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci à l'envi pour l'envie
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
De Rhône-Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 13713
Hors Ligne
Citation :

ours a écrit :
Bonjour à tous,
Un grand merci à la sélection GL d’avoir permis la publication de mon texte, merci à Oniris d’avoir programmé mon poème un jour particulier, le jour de mon anniversaire et pas n’importe lequel celui de mes quarante ans :)


Ah tiens j'avais loupé ça...

Noyeux z'anniversaire ours!

Quarante piges c'est une date c'est vrai... J'en approche dangereusement pour ma part (plus que deux ans de trentenaire...), mais j'ai toujours l'impression d'avoir 15 ans dans ma caboche (le chichon et la bière en moins).. C'est grave docteur?

Alors comment on grogne ça en plantigrade?

GRRRRRROAHHHHHHH!!!!!!!!!

Contribution du : 09/08 11:37:09
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci à l'envi pour l'envie
Onirien Confirmé
Inscrit:
05/06 13:07:28
De Pas loin de l'île
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 396
Hors Ligne
Merci @Pouet pour votre message et ce cri d'anniversaire pour le moins original ! Rien de grave, j'en connais qui gardent cette jeunesse dans la tête toute leur vie ! Perso je garde aussi la bière, à votre santé !

Contribution du : 09/08 18:32:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019