Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Merci d'avoir entendu et ressenti "L'écho bleu de la nuit"
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 9339
Hors Ligne
Bonjour chers Oniriens,

J’adresse mes remerciements à tous ceux qui ont permis la publication de mon poème : tout les membres du Comité d’Oniris, les lecteurs et commentateurs en Espace Lecture, les lecteurs et les commentateurs qui ont pris de leur précieux temps pour me faire part de leurs ressentis et appréciations.

Devant quelques interrogations, je dois préciser la forme utilisée :
La schaltinienne, forme fixe de poème proposée par Raymond Schaltin vers 1955-1956, est un poème composé de deux dizains de Lochac .
Le dizain de Lochac est composé de dix vers. Cette forme doit être redoublée pour être une schaltinienne.
Le mètre est l'alexandrin et son schéma est le suivant :
ABBA-CAC-DD -C - EFFE -GEG HH-G


Troupi (en E.L.)
« Si j’ai bien compris la Schaltinienne serait un dizain de Lochac redoublé »
C’est tout-à-fait cela Troupi.
« Je me dis qu’en lisant ce genre de poème on doit avoir envie de devenir poète »
Quel joli compliment ! Merci beaucoup.

Pouet (en E.L.)
« une douce tristesse »
« mais j’aime l’ensemble, ce romantisme exacerbé qui ne me touche pas toujours m’a ici convaincu »
Qu’il est agréable de lire ces mots Pouet ! Merci à vous.

Brume (en E.L.)
« Vous m’avez emmenée dans votre joli paradis, et vraiment ça fait du bien. »
Et combien pour moi votre promenade dans ma poésie me fait du bien Brume.
Un grand merci.

Papipoète
Mais non vous n’êtes pas vieux papipoète. Vous soulignez « voici la Schaltinienne qui n’est autre (excusez du peu) qu’un dizain de Lochac double ! » et vous avez entièrement raison. Entre-autres de vos jolis mots exprimant votre ressenti : « et le classique coule comme par magie »...oh que j’aime lire cela ! Mille mercis à vous.

Robot
«J’aime ces textes classiques ou seuls les mots et les rimes créent la poésie par leur agencement, leur sonorité, et leur suggestivité »
Merci robot de l’exprimer ainsi. Vos appréciations confortent mon goût pour ce genre de poésie et si j’ai réussi à vous emporter dans mes mots par delà la technique, j’en suis ravie. Un grand merci.

Hananke
« Je préfère nettement la première partie à la seconde que je trouve un peu hésitante dans sa prosodie »
Vous citez quelques vers qui vous plaisent et je suis touchée par votre choix.
Merci à vous Hananke.

Alexandre
Mais non Alexandre, il ne s’agit point d’une schaltinienne doublée, mais de un « dizain de Lochac » doublé qui permet à cette forme de se nommer « schaltinienne ». Un grand merci pour vos appréciations concernant l’écriture et ce compliment qui me fait rougir à propos du « porte-drapeau sur Oniris », c’est beaucoup ! ..sourire...

Vincendix
« Une disposition originale qui ne manque pas d’intérêt mais qui nuit peut-être au sujet » votre point de vue est interessant, je suis partie sur cette forme où les vers m’ont entraînée sans que, au début du premier dizain, j’en soupçonne le résultat final. Curieuse de toutes les formes fixes je ne m’interdis rien et, entre-nous, le domaine est si vaste que je n’aurai jamais assez de temps pour tout explorer.
Je suis touchée par votre appréciation et croyez bien que je regrette également l’envolée de quelques jolies plumes. Mais peut-être reviendront-elles avec le retour du printemps. Merci à vous.

Quéribus
« Le tout a dû demander un très gros travail mais le résultat est là » Oui Quéribus, l’essentiel est que ce travail se voit le moins possible et laisse la poésie s’exprimer. Comme je le dis souvent, un poème, quelle que soit sa forme, est comme un canevas avec une trame que l’on oublie sous les fils de couleur qui la recouvre point après point jusqu’à donner une image ouvragée mais agréable à l’oeil.
« Le fond est comme la forme, il frôle la perfection » La perfection, j’aimerais bien l’atteindre mais il ne faut pas rêver, quoi qu’il en soit, je reconnais être d’une extrême exigence avec moi-même lorsque j’écris, (mon entourage en sait quelque chose et me déteste dans ces moments là...sourire) je m’insupporterais de présenter aux lecteurs un poème inabouti ou négligé.
Merci pour vos appréciations.

Pizzicato
« Mais à aucun des passages on ne soupçonne de contrainte quelconque. La fluidité est omniprésente... »
Merci de me le dire Pizzicato, c’est l ‘un des meilleurs compliments que l’on puisse me faire à propos de l’écriture ;
Je suis touchée que vous aimiez le « Cristale » ...sourire.
Un grand merci à vous.

Anje
« Un pied funambule sur un fil d’horizon tendu entre deux rivages où un écho bleu rebondit... »
Ne soyez pas inquiet Anje, gardez l’espoir que j’écrive encore, pour vous qui aimez la poésie et pour tous mes lecteurs qui me le rendent bien.
Mille mercis à vous.

Lulu
« Cela tient tant au rythme – et donc à la musicalité – qu’au sens que vous nous communiquez » ... »sensuel et sensible » « belle portée poétique » « délicatesse d’une retenue...hardiesse des mots...un savant mélange qui me plaît beaucoup »
et tous les vers que vous citez ; tout le plaisir de lire votre commentaire est pour moi Lulu.
Un grand merci à vous.

Damy
« Une schaltinienne au service du double souffle de l’émotion mélancolique de l’abandon... » « ne laisse pas ma propre émotion indifférente : serrement à la poitrine de la tristesse au bord des larmes »
et cette musique que vous évoquez « le fond musical revisité en blues de « Tristesse » de Chopin sur « L’écho bleu de la nuit »... »
Je suis très touchée Damy. Vos mots ont cela de preignant qu’ils font mouche à chaque fois.
Un très grand merci à vous.

Sympa
Votre péché est bien agréable Sympa. « vous maîtrisez l’art de la poésie tant et si bien que je vous envie (je sais c’est un péché) »
Concernant la forme, si cela vous intéresse, j’en donne une explication au début de ce forum, Mai peu importe les éléments techniques, l’essentiel pour moi est que ce poème vous ait touché, ce dont je suis ravie.
Merci beaucoup.

Leni
« La poésie trace sa route en cajolant les mots apprivoisés, la sensualité discrète d’emblée nous fait signe » et de citer ce premier tercet que d’autre ont également souligné...
« Je suis très sensible à cette façon d’écrire qui est apaisante »...voilà un ressenti auquel je suis sensible également, je suis touchée.
« ce moment d’exeption » est aussi pour moi de lire les mots de Leni sur ma page.
Un très grand merci.

Vasistas
« ça sonne comme du cristal, 4.3.2.1 bing, 4.3.2.1 bing, même pas cassé »
J’ai adoré votre commentaire souriant Vasistas ! Je retiens aussi « presque une larme »...j’espère effacer le « presque » lors d’une prochaine publication...sourire…
Merci merci beaucoup.

Goëlette
« Votre texte est parfaitement abouti dans la maîtrise de la poésie classique »
Vous soulignez la musicalité, voilà qui me comble venant d’une poétesse de grand talent dont la poésie libre ne me laisse pas indifférente.
« J’ai moins ressenti la strophe 5 mais c’est purement subjectif »
et c’est bien de me dire Goëlette.
Merci beaucoup.

Emilia
Oh ! Emila, je ne peux rien citer tant votre commentaire est poésie à lui seul.
Je ne peux que vous adressez un très grand merci.

Jfmoods
Si je vous disais que vous êtes le psychologue préféré de mes poèmes ?
Prenez-le comme un grand compliment de ma part Jfmoods. À chacune de vos analyses, j’en apprends un peu plus sur le côté obscur de ma plume, et croyez bien que cela m’aide à prendre conscience de bien des choses ainsi qu’à mieux exprimer ce que mon subconscient interdit à ma conscience d’avouer.
Quelle finesse dans votre perception ! J’en suis esbaudie.
Mille fois merci.

***

À tous et toutes, mes remerciements du fond du coeur.
Cristale

Contribution du : 19/03 11:41:01
_________________
"Avez-vous observé qu'un morceau de ciel aperçu par un soupirail, ou entre deux cheminées, deux rochers, ou par une arcade, donnait une idée plus profonde de l'infini que le grand panorama vu du haut d'une montagne ?" Charles Baudelaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci d'avoir entendu et ressenti "L'écho bleu de la nuit"
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 9339
Hors Ligne
Eki
Bonjour et bienvenue à bord de ce poème que vous dites "divin pour divine alchimie...mots et poésie s'unissent corps et âme contre la peau de la nuit bleue" Un commentaire poésie rien qu'en ces mots pour lesquels je vous adresse un grand merci.

Quidonc
Mais non, il n'est jamais trop tard pour des appréciations et vous êtes bienvenu sur ma page. Vous écrivez : "plaisir de lire vos poèmes qui paraissent avoir été écrits avec la même facilité qu'ils sont lus"
Rien ne peut me faire plus plaisir que ce commentaire qui m'encourage à poursuivre mon cheminement poétique sans jamais céder à la paresse.
Mille mercis à vous.

Contribution du : 22/03 13:18:47
_________________
"Avez-vous observé qu'un morceau de ciel aperçu par un soupirail, ou entre deux cheminées, deux rochers, ou par une arcade, donnait une idée plus profonde de l'infini que le grand panorama vu du haut d'une montagne ?" Charles Baudelaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci d'avoir entendu et ressenti "L'écho bleu de la nuit"
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 9339
Hors Ligne
Erratum

Un grand merci à vous pour ce commentaire agréable. La schaltinienne est un double dizain de Lochac. Evidemment il faut "travailler" un peu mais quand cela est un plaisir, on ne peut plus parler de labeur :)
Vous aimez le sonnet et vous avez bien raison. C'est l'une des formes les plus nobles de la poésie.

J'espère avoir le plaisir de vous lire bientôt dans cette forme, ou une autre, l'essentiel est le plaisir du partage et que vive la poésie.

Amicalement,
Cristale

Contribution du : 01/06 15:56:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci d'avoir entendu et ressenti "L'écho bleu de la nuit"
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 9339
Hors Ligne
Un grand, énorme merci à notre talentueux auteur-compositeur-interprète Ithaque actif sur la vocathèque de Oniris pour ce cadeau sublime :

- Ambiance Dolce Poésia

** - Auteure : Cristale
- Musique :Antonio Carlos Jobim
- Déclam' : Ithaque

https://www.aht.li/3248895/Lecho_bleu_de_la_nuit.mp3



Contribution du : 29/06 20:02:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018